Archives de 25 mars 2011

Le Japon accorde un don de 58 million de dh pour la réalisation d’un système de prévision aux crues dans le Haut Atlas

Malgré ce qu’il subit en ce moment, le Japon aide le Maroc ! (note personnelle)

Le Japon a accordé, mercredi à Rabat, un don de 58 million de dirhams destiné à la réalisation du projet de système de prévision d’alerte aux crues dans les bassins versants d’Ourika et de Rheya dans la région du Haut Atlas.L’échange de note de cette aide financière, qui entre dans le cadre de soutien au Plan national de protection contre les inondations, a été signé par le secrétaired’Etat chargé de l’eau, Abdelkbir Zahoud, et l’ambassadeur du Japon au Maroc Toshinori Yanagiya.
Ce projet a pour objectif principal de mettre en place dans les bassins versants d’Ourika et de Rhereya, une région de forte récurrence d’inondations, un système automatique de prévision et d’alerte aux crues à haute précision et dont le délai entre l’observation hydrologique et l’annonce de crues sera de courte durée et devra ainsi permettre de prévenir les inondations et préserver les personnes et les biens.
Le projet prévoit la mise en place d’un sous-système d’observation hydrologique, qui inclut l’installation de 11 nouvelles stations hydrologiques, la réhabilitation de 7 autres stations ainsi que la mise en place d’un équipement de surveillance et de contrôle par télémesure.
Il prévoit également la création d’un sous-système d’analyse et de transmission et d’un autre d’alerte à travers l’installation de 13 postes d’alarme le long de la vallée et d’un poste de monitoring de l’alerte aux crues.
Après avoir observé une minute de silence en hommage aux victimes de la catastrophe au Japon, M. Zahoud a réitéré, lors de la cérémonie de signature, les sentiments de sympathie du gouvernement marocain envers le peuple japonais touché par un violent séisme et tsunami, formant le vœu de voir le Japon dépasser cette catastrophe.
Le responsable marocain, qui a qualifié les relations bilatérales d’anciennes et fructueuses, s’est, en outre, félicité de l’appui apporté par le gouvernement du Japon au Maroc à travers le financement de projets concrets ayant un impact directe sur la population locale, notamment en matière d’approvisionnement en eau potable dans plusieurs régions.
Pour sa part, l’ambassadeur nippon a relevé que l’approbation par le conseil des ministres japonais de ce projet, malgré une conjoncture difficile, illustre la qualité des relations amicales entre les deux pays et la disposition du Japon à faire bénéficier le Maroc de son expérience en matière de prévention des catastrophes naturelles.
Ce financement, rappelle-t-on, s’ajoute à un don d’une valeur de 30 million de dirhams que Tokyo avait accordé au Royaume en 2000 pour la mise en place d’un système de prévision et d’alerte aux crues dans le bassin de l’Ourika.
Le Japon avait déjà accordé au département marocain de l’eau des aides financières en 1986, en 1989, en 1995, en 2000 et en 2007 pour une valeur totale de 288 million de dirhams.

MAPF

Publicités

Publié 25 mars 2011 par Michel Terrier dans Société

%d blogueurs aiment cette page :