Archives de 31 mars 2011

Programme de certification des aérodromes du Maroc

MAPF,31/03/2011 14h52

Un programme ambitieux de certification des aérodromes du Maroc a été mis en
place et devra aboutir dès l’année prochaine, à la certification de l’aéroport
d’Agadir puis Casablanca, et Marrakech, pour s’étendre dès la fin de l’année
2013 à l’ensemble des aéroports du Royaume, a souligné Karim Ghellab, ministre
de l’Equipement et des Transports.Dans une allocution lue en son nom par le secrétaire général de son département, jeudi à Marrakech, à l’ouverture des travaux d’une conférence sur la sécurité aéroportuaire en
Afrique, M. Ghellab a ajouté que ce programme a non seulement nécessité la mise en place d’un dispositif législatif et réglementaire, mais a exigé également un plan de formation et une mise à niveau des équipements et des infrastructures.

Et de poursuivre que sa réussite demeure une priorité car, il s’intègre dans une stratégie gouvernementale globale de développement économique et social initiée par SM le Roi Mohammed VI, à l’occasion du lancement des différents projets de développement sectoriel, comme le plan Azur de développement du tourisme ou encore la politique des grands chantiers structurants.

« Assurer donc un haut niveau de qualité de service, en termes de sécurité, c’est rendre les opérateurs du secteur, notamment les compagnies aériennes, plus confiants dans l’avenir ce qui constitue une réelle opportunité de développement pour nos aéroports africains »,
a-t-il dit.

M. Ghellab s’est félicité également de la tenue de cette conférence au Maroc, en tant que lieu privilégié d’échanges et de sensibilisation sur l’importance de l’implémentation des systèmes de management de la sécurité (SMS) permettant ainsi à chaque aéroport de mesurer le chemin parcouru et celui à accomplir.

Le ministre a, en outre, insisté sur la nécessité de saisir cette occasion pour que les aéroports africains mettent en place un système de coopération et d’échange d’expériences à même de permettre de capitaliser sur le savoir-faire des uns et des autres afin de réussir ce nouveau challenge, citant à titre d’exemple le dernier accord en matière d’aviation civile signé, il y a quelques semaines, entre le Maroc et la Mauritanie et qui concerne non seulement le volet sécurité mais également la sûreté, la gestion aéroportuaire et d’autres domaines.

Après avoir rappelé que le Royaume a signé l’accord de l’Open Sky avec l’UE, M. Ghellab a indiqué que cette politique globale d’ouverture a donné ses fruits non seulement en termes d’augmentation du trafic (+ 15%) en 2010, mais aussi en termes d’échanges de compétences, de savoir-faire et d’informations.

Le ministre a, dans ce cadre, réitéré la disposition de l’ensemble des intervenants du secteur aérien au Maroc à partager ces expériences et ce savoir- faire acquis avec les autres aéroports africains.

Initié par l’Office National des Aéroports (ONDA), conjointement avec ACI- Afrique et ACI- Monde, et en partenariat avec l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI), ce conclave, de deux jours, se tient en marge de la 45ème session du conseil d’administration du Conseil International des Aéroports Région Afrique (ACI- Afrique).

Cette réunion se propose de sensibiliser les participants sur l’importance de la sécurité dans le domaine du transport aérien notamment, à travers l’implémentation du système de gestion de la sécurité dans les aéroports, d’autant plus qu’elle servira de plateforme pour l’examen de nombre de questions en rapport notamment avec « le plan global de la sécurité dans les aéroports », et « la stratégie de la sécurité de l’ACI (Aéroport excellence) et le programme pour l’Afrique ».

MAPF
Publicités

Publié 31 mars 2011 par Michel Terrier dans Tourisme

La 13-ème édition du Prix Agadir du théâtre professionnel, du 6 au 10 avril 2011

La capitale du Souss abrite, du 6 au 10 avril, la 13-ème édition du Prix Agadir du théâtre professionnel, une manifestation initiée par l’Association du Festival d’Agadir d’expression corporelle (AFAEC).L’édition 2011 du Prix  sera marqué par la participation de troupes représentant les villes de  Casablanca, Rabat, Marrakech et Meknès, en plus d’une troupe de Tunisie, indique  le communiqué de l’AFAEC.

Le Prix d’Agadir constitue une plate-forme  d’échange d’expériences entre les professionnels du théâtre et de présentation  des dernières nouveautés des troupes participantes.

Le programme de la  manifestation prévoit la présentation de pièces de la troupe tunisienne +Al Wafae+ et des troupes +Abaâd+ de Casablanca, +Warchat Ibdaâ drama+ de Marrakech, « les quatre Toukous » de Rabat et le « Théâtre Chamat » de Meknès.

Un hommage sera rendu, à cette occasion, aux artistes Zhor Maâmari et Fatima
Regragui pour leurs parcours et contributions à la promotion du théâtre national
depuis les années 60.

Les cérémonies d’ouverture et de clôture de cette  manifestation culturelle seront marquées par l’organisation des soirées  artistiques animées par une pléiade d’artistes locaux, précise le communiqué.

Présidé par Mourad Errifi, le jury de la 13-ème édition du Prix Agadir du théâtre professionnel comprend parmi ses membres Driss Idrissi et Abdelhak Belmjahed.

(MAP).

MAPF

Publié 31 mars 2011 par Michel Terrier dans Culture

Levée de rideau du festival international du théâtre universitaire d’Agadir

Agadir, 31/03/11

Le rideau a été levé mercredi soir sur le festival international du théâtre universitaire d’Agadir (FITUA) qui connait la participation de plusieurs troupes marocaines et étrangères venant d’Allemagne et d’Espagne.

La cérémonie d’ouverture a été marquée par la présentation d’une pièce intitulée « Second hand citities », interprétée conjointement par des étudiants de la Faculté des lettres d’Agadir et de l’Université des sciences appliquées de Frankfurt.

« L’œuvre est le fruit d’un partenariat entre les deux universités dans le cadre d’un accord de coopération en vigueur depuis quelques années », a indiqué Hassan Hamaiz, professeur à l’Université Ibn Zohr et membre du comité d’organisation du FITUA.

Dans le cadre de cette 16-ème édition, placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, une troupe de l’Université de Valladolid en Espagne présentera vendredi une pièce intitulée « Criaturas ».

Les amateurs d’art dramatique pourront suivre également des pièces présentées par des troupes universitaires de Rabat, Casablanca, Marrakech, Salé, Tanger et Agadir.

Cette année, le festival rendra hommage à deux figures du théâtre marocain, en l’occurrence les comédiens Souad Khouyi et Noureddine Bikr.

Le programme du festival comporte également un colloque sur les nouvelles formes d’expression dramatique qui sera animé par des hommes de théâtre et des universitaires, dont Hassan Lamnii, Abdelouahed Beniasser, Hassan Youssfi, Jalal Aarab et la Tunisienne Mounia Abidi.

Publié 31 mars 2011 par Michel Terrier dans Culture

%d blogueurs aiment cette page :