Femme du Tourisme : Zineb Shimou Styliste de la nouvelle génération.

Zineb  SHIMOU  est présente sur la scène de la mode marocaine , avec dynamisme et un style bien particulier qui allie référence au patrimoine vestimentaire féminin relatif au caftan, modernité et innovation. Basée à Agadir, elle se donne à son art jusqu’au fond de son âme.

A son actif des défilés au Maroc et a l’étranger d’une fréquence de  deux par an entre : Agadir, Marrakech, Casablanca, Paris, Genève,  Zurich, Riad et Istambul… Sa grande fierté est son grand défilé pour la  chaine de la mode FASHION TV en Juin 2006, organisé à Agadir, auquel  elle avait participé avec brio.

Elle a  aussi habillé des stars Arabe Jomana Belaid de la chaine  Rotana, Nadine Mallah de la chaine Aboudhabi , Najah Al Masaiid de ART  et Rania de Rotana et des stars Européenne miss France 2000 et miss  France 2001.

«  Comment un consommateur peut-il choisir si l’offre ne se fait  pas ; c’est la question que je me suis posé  lorsque je ne trouvais pas  sur le marché le caftan qui me parle et qui  me correspond, moi qui  était dans le monde de la technologie et du management et qui savait ce  que je ne voulais pas. Alors pour commencer c’est l’habit qui doit  s’incliner et me rependre au quotidien avec beaucoup de souplesse et  confort et pas l’inverse .

Du coup j’avais décidé de fabriquer et d’offrir le Caftan à ma  version. D’abord à ma génération et celles qui nous suivent et surtout à  ces dernières  et pour les autres il y a et  il y aura toujours le  caftan classique incontournable que j’affectionne beaucoup. Ma vision du  caftan est de rafraichir et mettre au gout du jour et d’adapter ce  vêtement noble à différents espaces géographique et surtout d’en faire  un ambassadeur de marque  au delà des frontières.
C’est ainsi que j’en ai fais plusieurs versions, celle du jour dite  casual qui peut être porter en occident comme en orient au bureau ou
aux différentes taches de la journée pour une femme dynamique.

Une autre dite  version plage et piscine, c’est le caftan pour accompagner les maillots de bain et
garder un coté pudique et très élégant.
Vient à la fin la version soirée  plus raffinée et plus accessoirisée.  J’ai eu l’honneur en 2002 d’offrir un caftan inspire de la région du  souss a la fondation internationale la paie dans le monde dont le siège  est à Choulet  ».

Un problème se pose pourtant. Le problème de Zineb, comme de tous les  créateurs marocains c’est de vivre  cette dépense d’énergie en matière  de conception et finalisation du travail, dans la recherche de  l’équilibre financier, à travers une bonne vente
pour couvrir les frais de tous les jours, à plusieurs niveaux. Vivre de l’Art n’est pas chose facile chez nous.
Bon courage à Zineb et à tous ses confrères et toutes ses consoeurs   stylistes, créatrices et créateurs dans le domaine du caftan qui reste  une grande fierté du patrimoine vestimentaire marocain féminin de grand  art et de luxe aussi.

goagadir.info

Publicités

Publié 23 août 2011 par Michel Terrier dans Agadir, Art, Artisanat, Culture, Tourisme

%d blogueurs aiment cette page :