Electroplanet: Six nouveaux magasins en 2011

  • Trois ouvertures à Casablanca, Agadir et Salé d’ici décembre
  • Un investissement global de 35 millions de DH

Electroplanet renforce son réseau de magasins.
Spécialisée dans les produits électroniques, la chaîne compte ouvrir, d’ici fin décembre 2011, trois nouvelles succursales à Casablanca, Agadir et Salé.
Le montant de l’investissement global s’élève à 35 millions de DH, hors foncier et construction.
Au total, la surface de vente des magasins Electroplanet s’établit actuellement à 6.000 m2. Avec les trois futures unités, elle devrait atteindre les 9.000 m2.
La chaîne de magasins Electroplanet est une filiale de Marjane Holding, au même titre que les hypermarchés Marjane et les supermarchés Acima. L’enseigne est une entité de création récente puisqu’elle a inauguré son premier magasin en novembre 2008 à Marrakech. Deux nouvelles unités ont suivi en 2009, à Casablanca et Rabat, puis trois autres à Tanger, Mohammedia et Oujda en 2011. L’année en cours, la chaîne compte ouvrir pas moins de 6 nouveaux magasins.
Electroplanet se veut leader de l’électroménager, TV, Hi-Fi et du multimédia. En moyenne, les succursales de la chaîne proposent entre 1.700 et 2.000 références réparties entre 60 marques. La chaîne commercialise des produits allant de l’entrée au haut de gamme.
Le secteur de l’électronique est caractérisé par la prévalence de l’informel et de la contrebande. Pourtant, plusieurs opérateurs n’ont pas hésité à braver cette concurrence déloyale et à ouvrir même dans le fief de ces pratiques. C’est le cas d’ailleurs du magasin ouvert à Oujda. Une ville inondée de produits provenant de la contrebande. L’enseigne compte beaucoup sur le changement des habitudes de consommation de la clientèle marocaine pour renforcer ses parts de marché. «Electroplanet offre le choix le plus large de produits, aux meilleurs prix, un conseil neutre à l’achat, un large éventail de services garantis ainsi qu’une importante dynamique promotionnelle», explique Khalid Jennane, directeur général délégué de la chaîne.
Etant une filiale de Marjane Holding, Electroplanet est approvisionnée à partir d’une centrale d’achats commune à Marjane et Acima. Par ailleurs, le groupe Marjane a ouvert un bureau d’achats en Chine, chargé de fournir la chaîne essentiellement en produits électroniques. Une politique qui permet de faire des économies d’échelle. Mais dans son cas, Electroplanet n’importe pas directement ses produits, mais les acquiert auprès des marques internationales opérant sur le marché local.
En faisant ses emplettes dans ces deux dernières grandes surfaces, le client peut parfois être perdu : les trois enseignes du même groupe proposent des produits électroniques. Ce qui peut semer la confusion dans l’esprit d’une clientèle non avisée. En fait, le management affirme que l’offre est tout à fait différenciée. De plus, «chaque magasin de la holding effectue ses approvisionnements selon sa propre politique marketing», affirme-t-on auprès du management. En revanche, la direction reste silencieuse sur son chiffre d’affaires mais affirme qu’il «évolue conformément aux hypothèses retenues».

Hassan EL ARIF – leconomiste.com

Publicités

Publié 29 août 2011 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Commerce

%d blogueurs aiment cette page :