Archives de 18 mai 2012

Le tourisme rural primé au trophée national 2012 du tourisme responsable

Les 16 et 17 mai avait lieu à Rabat la Global Conference Rabat Round : le forum international du développement durable, une manifestation organisée par les Ateliers de la Terre.

En marge de cet événement dont l’un des ateliers avait pour thématique le tourisme durable, la cérémonie de remise des prix trophée 2012 du Tourisme Responsable organisée conjointement par l’Office National Marocain du Tourisme et le Ministère a eu lieu le 16 mai dans la médina de Rabat.

La cérémonie s’est déroulée en présence de nombreuses personnalités dont Lahcen Haddad, le Ministre du tourisme, Hamid Addou, le directeur de l’Office, Ali Ghannam, Président de la Fédération Nationale du Tourisme, Fathallah Oulaalou, maire de Rabat..

Les candidats au trophée avait préalablement soumis un dossier et les finalistes avaient passé un entretien devant un jury d’une quinzaine de personnes du secteur du tourisme mais aussi de la Fondation Mohamed VI pour l’environnement et autres ONG afin de choisir les nominés.

Le Réseau de Développement Touristique Rural (RDTR) s’est vu remettre le trophée 2012 du Tourisme Responsable dans la catégorie développement socio-économique. En effet, ce Réseau milite depuis sa création en 2011 pour un tourisme de qualité en milieu rural dans le Souss Massa Drâa et appuie les promoteurs dans leur démarche de commercialisation, marketing, écolabellisation…

Mais, Hassan Aboutayeb, son président, a tenu à préciser que cette démarche de soutien au PME touristiques rurales avait commencé bien avant la création du RDTR grâce au soutien financier et logistique apporté par le Conseil Général du Souss Massa Drâa dans le cadre notamment de subventions.

Il est vrai que créer des opportunités pour ouvrir la voie à des initiatives locales de ce type est une démarche qui favorise véritablement le développement des régions et le Président du Conseil Régional Souss Massa Draa a parfaitement su autonomiser les acteurs et leur donner les outils pour leur propre développement.

Communiqué par Atlas Kasbah Ecolodge (http://www.atlaskasbah.com)

Publicités

Publié 18 mai 2012 par Michel Terrier dans Agadir, Ecologie, Tourisme

Jean-Marc Ayrault vu par Tarik Kabbage : Une coopération modèle entre Nantes et Agadir

Entre Agadir et Nantes, il y a des liens qui dépassent de loin le simple jumelage. Des relations qui se sont renforcées depuis 2003, depuis que le socialiste Tarik Kabbaj a été plébiscité à la tête du conseil de la capitale du Souss. Du côté du chef-lieu du département de la Loire-Atlantique, c’est un autre socialiste et pas des moindres qui se trouve maire durant pas moins de quatre mandats consécutifs. Il s’agit de Jean-Marc Ayrault qui vient d’être nommé par le tout nouveau président français le socialiste François Hollande, Premier ministre. Depuis 2003, rappelle Tarik Kabbaj,  les échanges entre les deux villes se sont consolidés. Agadir a su notamment profiter du modèle adopté par Nantes dans le domaine du transport urbain connu pour être moderne, évolué et respectant les normes écologiques.   M. Ayrault, se rappelle Kabbaj, a été l’invité d’Agadir en 2006. Il s’en est suivi des discussions fructueuses et dont  l’effet bénéfique s’est répercuté sur les infrastructures et la circulation dans la ville. Parlant de l’homme, Tarik Kabbaj estime qu’il s’agit d’une personnalité à la fois pragmatique et très humble et qui a tenu, à chaque fois qu’il venait à Agadir, à que ce soit à ses propres frais. Son investiture en tant que Premier ministre, ajoute-t-il, ne peut avoir que des retombées positives, non seulement sur Agadir mais sur tout le Maroc. Tarik Kabbaj conclut en se référant à cette proposition émanant d’Ayrault de voir Agadir se doter d’un tramway.   Ce  à quoi, le premier a répondu qu’il n’y voyait pas d’inconvénient pour peu que Nantes en assume la totalité du financement. L’actuel Premier ministre français s’est alors contenté d’un sourire qui en disait long…

libe.ma

Publié 18 mai 2012 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Coopération

Maroc : vague caniculaire exceptionnelle

Des remontées d’air saharien sur le Maroc et le sud de l’Espagne font grimper les thermomètres à 43°C à Agadir !

Cela près d’une semaine que le Maroc est confronté à une vague de chaleur exceptionnelle pour la saison. Si les coups de chaud peuvent se produire à partir de la fin mai, une si longue vague de chaleur est rare. A Agadir, ville atlantique côtière habituellement tempérée, la température a atteint les 43°C !

Cette chaleur s’explique par de l’air très chaud en altitude qui, au voisinage des reliefs, s’assèche totalement. A la manière du foehn sur les Pyrénées, le Chergui, qui est un vent continental, soufflant de l’est du Maroc vers la mer en passant par les reliefs du Haut et du Moyen-Atlas, accentue donc la chaleur sur les plaines littorales, d’où les températures exceptionnellement élevées enregistrées depuis jeudi dernier.

Si le Maroc a chaud, le sud de la péninsule ibérique également. Les températures ont atteint plus de 38°C à Cordoba (Espagne) et 36°C à Evora (Portugal) hier après-midi. Toutes les régions situées au sud de Madrid ont eu des températures supérieures à 30°C.

Si Marrakech est habitué à enregistrer des pics à 50°C en plein cœur de l’été, la ville ocre enregistre son sixième jour consécutif à plus de 40°C !

biladi.ma

Publié 18 mai 2012 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Météo

%d blogueurs aiment cette page :