Archives de 26 septembre 2012

Agadir : Carte Blanche aux danseurs du Ballet National de Marseille le 28 septembre à 21 heures à l’Institut Français

Publicités

Publié 26 septembre 2012 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Culture, Spectacle

Heure : Retour à l’heure légale (GMT) dimanche prochain.


Le Ministère de la fonction publique et de la modernisation de l’administration a annoncé que le retour à l’heure légale (GMT) se fera à partir de dimanche 30 septembre 2012 à 3h00. Les Marocains retarderont leur montre d’une heure à partir de dimanche, en vertu du décret N.2-12-126 du 18 avril 2012 (26 Joumada I-er 1433).

Publié 26 septembre 2012 par Michel Terrier dans Actualité, Communication

La Princesse Charlene de Monaco sous le charme d’Agadir

lematin.ma – MAP

Son Altesse sérénissime la Princesse Charlene de Monaco, actuellement en visite au Maroc, a affirmé que son séjour dans le Royaume, et particulièrement à Agadir, se passe comme celui d’un «poisson dans l’eau», tellement la beauté des paysages et la chaleur des gens sont saisissants. «C’est extraordinaire ce que j’ai vu jusqu’ici, depuis mon arrivée jeudi dernier à Agadir : la mer, le soleil, la plage, la culture des gens. Ce fut un temps merveilleux, même avec la pluie d’aujourd’hui», a indiqué la princesse dans une interview à la MAP.

Elle a indiqué avoir choisi de se rendre à Agadir, après une saison d’été particulièrement chargée, à l’invitation du Consul honoraire de Monaco à Agadir, Ahmed Benisaâd, qui lui a proposé de venir découvrir cette «très charmante destination balnéaire du Maroc que j’aimerais revisiter chaque fois que l’occasion se présente». «Le Maroc est une destination magnifique dont je n’avais pas une idée précise à part celle que l’on se fait à partir de films de cinéma. J’aime le climat, c’est tellement beau. Ce serait toujours un plaisir d’y revenir», a-t-elle dit. La Princesse s’est rendue lundi à l’Hôpital Hassan II d’Agadir et à la crèche de l’hôpital où elle a remis des pâtisseries marocaines aux pensionnaires, avant de visiter une coopérative de production de l’huile d’argan dans la localité d’Azrarag (environs d’Agadir), mise en place grâce à l’appui du Prince Albert de Monaco.

Elle a signalé que lors de sa première visite à la plage d’Agadir, en compagnie de son frère et de sa fiancée, elle s’est «pleinement amusée en tant qu’amatrice de surf», précisant toutefois que son passage, le lendemain à la plage de Tamraght (sur la route vers Essaouira), lui a inspiré l’idée d’apporter à cette zone «pas encore commercialisée, le soutien de ma Fondation dédiée au projet Learn-to-Swim». «Le site est certes sécurisé et il est même doté d’une école de surf, mais l’idée m’est venue d’apporter le soutien de ma Fondation aux efforts visant à assurer la protection des baigneurs, et des enfants en particulier contre la noyade», a-t-elle poursuivi, notant qu’il serait «chagrinant de voir mourir par noyade des enfants qui subissent déjà, de par le monde, de plein fouet les fléaux de la guerre et des maladies». À ce propos, la Princesse Charlene de Monaco a clairement exprimé sa disposition à contribuer «à la mise en place d’un programme avec les écoles ou avec les communautés qui permettront aux enseignants d’apprendre aux enfants, non pas uniquement à nager, mais comment tenir compte de leur sécurité en mer». «Si je peux aider en quelque sorte que ce soit pour lancer un projet qui intéresserait la communauté dans ce sens je le soutiendrai. On peut commencer déjà à Agadir, puis on verra par la suite pour le reste du Maroc», a-t-elle souligné.

La Princesse est connue pour son engagement aux côtés de plusieurs fondations internationales, dont le Fonds Nelson Mandela pour l’enfance, depuis 2005, la Fondation Born-Free dédiée à la relocation des espèces animales endémiques, la Fondation caritative sud-africaine The Giving Organisation, sans omettre son adhésion aux opérations de collecte de fonds à des fins caritatives (lutte contre le sida, l’autisme), ou encore son engagement pour les Jeux olympiques spéciaux depuis deux ans. La Princesse Charlene de Monaco a tenu à exprimer ses vifs remerciements à S.M. le Roi Mohammed VI et aux autorités marocaines pour l’accueil chaleureux et les égards particuliers dont elle a fait l’objet durant toute la période de son séjour au Maroc.

Publié 26 septembre 2012 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir

Tout un programme pour la Tolérance

Par Athar HOUSNI – lesechos.ma

Le concert de la Tolérance en est à sa 7e édition, qui se déroulera le 6 octobre à Agadir. Ainsi, sur la plage de cette ville du Sud, la scène du concert pour son édition 2012 accueillera des artistes de dimension internationale, tels que Pascal Obispo, Garou, Enrico Macias, M. Pokora, Tryo, Jenifer ou encore le chanteur de néo-soul marocain Ahmed Soultan. Au programme aussi, des artistes montants de la scène musicale francophone, comme John Mamann, Julian Perretta et Nossa. La légende du Raï Khaled, qui vient de sortir son album «C’est la vie», a lui aussi répondu présent à ce rendez-vous. Également à l’affiche, le grand chanteur marocain Vigon, qui a émerveillé le public de l’émission The Voice : La plus belle voix. Evénement fédérateur, le concert pour la Tolérance rassemble chaque année un large public local et international dans un cadre festif, dans une perspective d’écoute, d’échange et de dialogue entre les cultures. Produit par Électron libre, filiale du groupe Lagardère, le concert pour la Tolérance bénéficie pour l’édition 2012 du soutien d’un nouveau partenaire média, qui n’est autre que le groupe France Télévisions. Sur le plan national, 2M réitère son accompagnement technique et humain. Le concert sera enregistré et diffusé sur la chaîne phare du service public français France 2, les autres chaînes du groupe diffusant des bandes annonces et des extraits. Comme chaque année, le concert sera également retransmis sur 2M et TV5 Monde. Le bon déroulement du show est assuré par une équipe hautement qualifiée, disposant de moyens techniques de pointe. Plus de 300 techniciens se relaient pour faire fonctionner le dispositif de ce grand évènement médiatique, au service d’un public de plus de 200.000 spectateurs.

Flash Back
Il est à noter que le concert a bénéficié du haut patronage du roi Mohammed VI dès la première édition en novembre 2006, qui avait eu lieu sur la plage Al Marina. Il avait rencontré un vif succès : les estimations du nombre de spectateurs sur place varient entre 120 000 et 250 000. Le concert avait été diffusé sur TPS, 2M, TV5 Monde, et TF1. La région d’Agadir avait profité de l’occasion pour promouvoir son attrait en tant que destination touristique. L’entrée de ce concert était gratuite, avec 4.000 billets VIP attribués par SMS. Présentés par Sandrine Quétier et Bruno Guillon, une vingtaine d’artistes notamment français et marocains de la musique pop, du rap, du raï et du R’n’B s’étaient donné rendez-vous sur une immense scène construite pour l’occasion sur la plage d’Agadir: Florent Pagny, Hélène Ségara, Pascal Obispo, Julie Zenatti, Olivia Ruiz, Zucchero, Anggun, Lorie, Axel Bauer, Magic System, Faudel, Gage, K-Maro, Leslie, Amine, Shy’m, Laure Milan, Samira Ben Saïd, Abd al Malik ou encore Kenza Farah.

Publié 26 septembre 2012 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Animation, Musique

SOUSS/EDUCATION : QUATORZE NOUVEAUX ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES

par Malika alami – leconomiste.com

  • LES ZONES D’AGADIR, TAROUDANT, INEZGANE ET TINGHIR SONT LES BÉNÉFICIAIRES
  • 8 ÉCOLES COMMUNAUTAIRES D’UNE CAPACITÉ DE 3000 ÉLÈVES DANS LES PROVINCES DE TAROUDANT, CHTOUKA, TIZNIT ET OUARZAZATE
  • GROS DÉFICIT EN ENCADRANTS

 

Le mouvement de permutation des enseignants a engendré un déficit de 300 cadres dans le cycle primaire et près de 120 autres dans les deux cycles du secondaire

L’Académie régionale éducation formation Souss Massa Drâa (AREF/SMD) renforce sa capacité d’accueil. Elle a procédé à l’occasion de cette rentrée scolaire à l’ouverture de 14 nouveaux établissements scolaires, dont 5 lycées qualifiants avec une capacité d’accueil globale de 2909 élèves. En matière de lycées il s’agit précisément de 2 à Agadir, 1 à Inezgane, 1 à Tinghir et 1 à Taroudant. Cinq collèges préparatoires ont été aussi implantés dans la zone dont 3 à Taroudant, 1 à Tinghir et 1 à Agadir Ida-Outanane. A ceci s’ajoutent 4 écoles primaires dont 3 à Chtouka Aït Baha et 1 à Tinghir. Le tout bien sûr pour faire face à un nouveau flux des effectifs. En effet, cette année l’Académie régionale est encore sous pression. Elle enregistre une hausse de 1,8% pour le primaire portant ainsi le nombre d’élèves à 471.362. Pour sa part le préparatoire compte désormais 177.844 élèves avec une augmentation de 8,6% des effectifs. La hausse au niveau du secondaire qualifiant est de 6%.

La nouveauté est aussi cette année en matière sociale. L’Aref a prévu la création de 9 nouveaux internats, dont 7 en milieu rural, avec une capacité de 840 pensionnaires. Au programme également l’ouverture de 8 écoles communautaires d’une capacité de 3000 élèves. Les zones concernées sont les provinces de Taroudant, Chtouka, Tiznit et Ouarzazate. Ces nouvelles capacités d’accueil permettront de porter le nombre des élèves internes à plus de 7000 bénéficiaires. D’un autre côté les maisons de l’étudiant accueilleront au total 9508 pensionnaires. L’objectif est de rapprocher l’école des populations concernées et limiter ainsi l’abandon scolaire. En matière d’encadrement, la région doit cependant faire encore face au déficit en enseignants et éducateurs. Dans ce contexte il faudra combler, le mouvement de permutation des enseignants qui a engendré un déficit de 300 cadres dans le cycle primaire et près de 120 autres dans les deux cycles du secondaire. En effet, l’Aref Souss Massa Draâ, a enregistré le départ de 306 enseignants du primaire face à 55 nouveaux arrivants. Aussi la situation est difficile surtout que les 34 nouveaux postes budgétaires dont elle bénéficie cette année sont tous des professeurs d’éducation physique. Par conséquent les établissements doivent essayer de fonctionner avec des ressources humaines limitées. Déjà des parents d’élèves ont commencé à se plaindre de la situation.

 

Publié 26 septembre 2012 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Enseignement, Scolarité

%d blogueurs aiment cette page :