Le Maroc veut séduire Varsovie

Par Nadia BENYOUREF – lesechos.ma

Le marché polonais est désormais dans la ligne de mire des professionnels marocains du tourisme. Pour preuve, une forte délégation présidée par le ministre du Tourisme, Lahcen Haddad, prend part dès aujourd’hui et jusqu’au 29 septembre 2012 au Salon TT Warsaw. Présenter la diversité du produit touristique marocain aux médias et opérateurs touristiques polonais sont des actions inscrites à l’agenda du ministre, avec pour objectif de consolider le partenariat maroco-polonais en matière de tourisme, la diversification et la prospection de nouveaux créneaux de partenariats. Cette participation au Salon de Varsovie a également pour objectif l’ouverture prochaine de la délégation de l’ONMT en Pologne, comme nous l’annoncions dans notre journal. Une initiative qui lève le voile sur l’importance que représente le marché polonais pour le Maroc, dans le cadre de sa stratégie de conquête de nouveaux marchés émetteurs, tels la Russie ou le Moyen-Orient, le marché polonais étant la porte de l’Europe centrale et l’un des plus importants marchés émergents à forte valeur ajoutée en Europe. Force est de noter que cette mission de promotion du Maroc en Pologne incombe, à ce jour, à la délégation de l’Office à Genève (Suisse) qui est active au niveau de l’Europe de l’Est aussi. D’ailleurs, ce marché est en perpétuel développement. Le taux de croissance annuel moyen des arrivées des touristes polonais aux postes frontières ainsi que des nuitées dans les hôtels classés est respectivement de 20% et 16%. En détail, entre 2001 et 2006, le nombre des touristes polonais a plus que doublé, passant de 8.796 touristes en 2001 à près de 20.571 en 2006. Ce nombre a poursuivi son évolution jusqu’en 2009, grâce aux efforts de promotion sur ce marché, pour atteindre 34.686 touristes avec un pic de 36.596 enregistrés en 2008 et atteindre 49.933 touristes en 2011 ainsi que 235.606 nuitées dans les établissements classés. Les arrivées des touristes polonais restent concentrées sur les périodes janvier-mars et juin-septembre. Le balnéaire étant le produit qui attire la totalité des touristes polonais (100% des Polonais qui ont visité le Maroc en 2009 affirment avoir consommé le produit balnéaire), le culturel lui, vient en seconde position avec 63% des Polonais séduits par ce produit, tandis que 39% ont pratiqué des activités liées à la montagne et au désert. Il convient de préciser à ce titre que la ville d’Agadir reste la première destination des Polonais consommateurs de produits balnéaires avec 71% des arrivées dans les établissements classés en 2009. Sur un autre registre, les agences de voyages représentent la source d’informations la plus sollicitée par les touristes polonais souhaitant visiter le royaume (40%). Quant à Internet, il arrive en deuxième position comme source d’informations pour ces touristes polonais (28%), qui dépensent en moyenne près de 1.171 DH par nuitée. D’ailleurs, les dépenses des Polonais voyageant à l’étranger ont augmenté entre 2003 et 2008, passant de 1.331 Euros par voyage en 2003 à 2.387 Euros en 2008, et ceci en raison du développement économique qu’a connu le pays ces dernières années, lequel l’a propulsé parmi les économies les plus dynamiques d’Europe. Il est à noter que la Pologne a intégré l’Union européenne en mai 2004.

Publicités

Publié 28 septembre 2012 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Développement, Tourisme

%d blogueurs aiment cette page :