Archives de 15 janvier 2013

News du Dakar 2013

Aujourdhui, étape : Cordoba, La Rioja

Harite Gabari se classe 80ème à l’étape de ce jour et il est actuellement 73ème au classement général.

Il y a encore quelques belles étapes qui lui permettront de remonter au général.

Deux photos de l’étape d’hier :108-AE9A2122 (1)108-BQ3Z1403Demain, 11ème étape La Rioja – Fiambala (481 km) avec beaucoup de sable.

Publicités

Publié 15 janvier 2013 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Sport, Sports mécaniques

Le bâtiment tient son 4e forum à Agadir

par Yassine Saber – lesechos.ma

batimentEt de quatre pour le forum régional du bâtiment. L’événement aura lieu du 18 au 19 janvier prochain à Agadir. Initiée par la société GROMAB (groupe marocain de bricolage) en partenariat avec la société TOP SUD opérant dans le secteur des BTP, la manifestation professionnelle vise à réunir les acteurs du marché de la construction. L’objectif de cette édition est de faire bénéficier les commerçants des drogueries et les artisans spécialisés d’une formation leur permettant de maîtriser les différents aspects de leurs métiers, ainsi que d’échanger avec les fournisseurs sur les nouveaux produits, leurs méthodes d’utilisation et les mécanismes y correspondant. Par ailleurs, la particularité de cette 4e édition est l’élargissement du champ d’application du forum dans la mesure où l’événement cible cette année un segment plus étendu et ceci contrairement aux éditions précédentes (Fès, Oujda et Tanger) qui étaient focalisées sur la plomberie, le sanitaire et la peinture.

En chiffres, plus d’une vingtaine de fournisseurs de renom participeront à l’événement. Ils appartiennent aux secteurs d’activités de la plomberie, de la peinture, de la colle, du carrelage, de la maçonnerie et de l’électricité en plus de l’outillage et de la quincaillerie. Parmi eux, les sociétés Jacob Delafon, Facop, Sader, ABP, Saint Gobain, Simon, Câblerie du Maroc et bien d’autres. Quant aux visiteurs, ils sont estimés à 800 commerçants de drogueries et 2.000 artisans. Dans le détail, sont attendus près de 500 plombiers, 400 électriciens, 500 peintres, 300 menuisiers et 300 maçons et carreleurs. S’agissant du programme de cette année, des séances de formation, des démonstrations, des expositions des dernières tendances sont prévues en matière de matériaux de construction ainsi qu’un programme d’animation du forum. La caravane du forum, quant à elle, poursuivra son chemin vers d’autres régions du pays afin de toucher une cible plus étendue. Il s’agit de Rabat, Marrakech, Fès, Tanger et Oujda qui accueilleront de nouveau le forum durant les six prochains mois.

Publié 15 janvier 2013 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Construction

Le tourisme rural s’attaque à la formation

Par Yassine SABER – lesechos.ma

Assises_tourisme-maroc-(2012-11-26)Après la convention récemment signée avec Gîtes de France Hérault en marge du Salon des arrières-pays à Taroudant, c’est au tour de l’ONG française de conclure un autre accord de coopération avec le Réseau de développement du tourisme rural (RDTR), qui compte dans ses rangs près de 70 structures subventionnées dans le cadre du fonds de la micro-industrie touristique. C’est en fin de semaine ainsi que le secrétaire général de Tetraktys, Jean pierre Lyard et Hassan Aboutayeb, président du RTDR ont procédé à la signature d’une convention de coopération en marge de la formation tenue en fin de semaine à Agadir sur la création de circuits touristiques en faveur des membres du réseau.

D’une durée d’un an, cette convention s’articule autour de trois axes de travail prioritaires, à savoir : l’appui à la planification touristique rurale, à la commercialisation et le renforcement des capacités institutionnelles du RDTR. Les deux associations signataires se sont accordées quant à la recherche de fonds nécessaires à la réalisation d’actions programmées dans la dite convention, pour renforcer les capacités des acteurs du développement touristique afin de mettre en place des circuits thématiques. Du côté du RTDR, il s’est engagé à faciliter les missions de Tetraktys, notamment à travers sa mise en relation avec les acteurs du territoire et la mise en œuvre d’actions avec l’association française pour le développement local des espaces naturels. S’agissant de Tetraktys, son rôle serait d’amplifier la mobilisation de moyens pour le développement du tourisme rural et intégré dans la région du Souss-Massa-Drâa. Ladite convention s’inscrit en effet dans le cadre de la coopération décentralisée liant la Région du Souss-Massa-Drâa et le Conseil général de l’Isère.

La rencontre effectuée en fin de semaine dernière marque une 1re étape de collaboration via des ateliers de formation sur la création de circuits touristiques au profit de porteurs de projets touristiques ruraux. Ce volet a renforcé le deuxième axe stratégique du Réseau, notamment le développement des circuits touristiques, faisant partie des cinq axes d’un plan d’action étalé sur 3 années (2012/2014). Les ateliers ont été lancés à Agadir et ils poursuivront leurs travaux au niveau des autres territoires de la région SMD, notamment à Zagora à la mi-janvier et à Ouarzazate les 17 et 18 janvier.

Publié 15 janvier 2013 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Région, Tourisme

PÊCHE: LE CONTRÔLE SATELLITAIRE GÉNÉRALISÉ DÈS MARS

par Malika Alami – leconomiste.com

  • POUR AKHANNOUCH, LE SYSTÈME EST IRRÉVERSIBLE
  • LES PÊCHEURS RÉCLAMENT LA RÉVISION DU ZONING
  • LES DOLÉANCES DES CHALUTIERS À L’ÉTUDE AUPRÈS DE L’INRH

Agadir port pècheRetour au travail pour les chalutiers côtiers de Laâyoune et Tan Tan. C’est ce qu’annonce un communiqué de l’Union Marocaine de Travail. Et cela, après plusieurs jours de grève la semaine dernière. Les concernés ont finalement  trouvé un terrain d’entente avec le département de tutelle concernant leurs doléances. Pour rappel, les pêcheurs réclament, entre autres, la révision de la disposition relative au nombre de miles déterminant la zone de pêche. Jusqu’à présent, ils ne sont autorisés à pêcher qu’au-delà de 12 miles et veulent un changement à ce niveau. Difficile de modifier quelque chose sans concertation générale sur le sujet avec l’ensemble de la profession et des institutionnels.
Cette disposition fait partie de la matrice du plan d’aménagement de la pêcherie poulpière 2004, validée par l’ensemble des segments concernés, explique un institutionnel. Les responsables ministériels ne sont pas contre l’étude de la question mais veulent tout d’abord l’avis scientifique de l’Institut national de recherche halieutique (INRH). Toutefois, derrière ces dernières tensions, se cachent des résistances quant à la poursuite de la mise en place du dispositif VMS pour le contrôle satellitaire des navires.
Certains chalutiers qui n’ont pas respecté le zoning tout dernièrement auraient été rappelés à l’ordre et ce serait une des raisons de cette levée de boucliers dans le milieu des chalutiers côtiers à Laayoune et Tan Tan, avance une source avertie. En matière de VMS, tout le monde devra s’y faire sans exception dès mars. ‘’C’est irréversible et systématique.
L’équipement va être généralisé d’ici cette échéance’’, assure Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime.
Pour lui, il s’agit d’un système incontournable pour la performance de l’activité ainsi que la durabilité de la ressource. Le plan Ibhar, autre sujet qui préoccupe les professionnels, bute encore sur le fait que, de nombreux dossiers ne seraient pas complets. Auprès du département de tutelle, on explique que la contrainte pour tous les candidats est qu’ils doivent se prévaloir d’une situation fiscale régulière pour bénéficier de la subvention. Or, aujourd’hui, il existe encore des dossiers qui contiennent des factures non conformes aux critères clairement retenus dans ce programme. Pour l’heure, le ministère de la Pêche est encore en négociation avec le département des Finances pour faire avancer le programme mais de bonnes nouvelles pourraient bien être annoncées à ce sujet lors du Salon Halieutis en février prochain.

Divergences
La Chambre des pêches maritimes Atlantique-centre d’Agadir a décidé de reporter à une date ultérieure pour absence de quorum les travaux de sa 4ème réunion ordinaire, initialement prévue le 10 décembre dernier à l’Institut supérieur des pêches maritimes. A l’ordre du jour de cette réunion, l’approbation du procès de la précédente, l’examen du projet de budget 2013 et du soutien à la pêche artisanale, en plus de l’examen du plan d’aménagement des pêcheries et les préparatifs du Salon international Halieutis.
Pour des opérateurs présents, ce jour-là, le quorum n’a pu être atteint en raison d’un incident familial chez un des membres de l’entité. Pour d’autres professionnels, ce fait n’est pas l’origine de l’absence de quorum. Ce serait en raison de divergences et de tension entre les membres au sein de la chambre maritime.
Selon une source bien informée, ‘’des opérateurs de la pêche hauturière ont décidé de boycotter la réunion refusant de discuter de dispositions relatives au plan d’aménagement de la pêcherie poulpière, notamment le zoning pour les chalutiers côtiers’’.

Publié 15 janvier 2013 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Pêche

Communiqué n°38 de l’UFE : diner de Février 2013 au Bamboo Thaï

Diner UFE 02-2013Menu Bambou Thai

Publié 15 janvier 2013 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, UFE

%d blogueurs aiment cette page :