Archives de mars 2013

Nos Gazelles Gadiries sont rentrées !

Hier soir dans le cadre merveilleux du Paradis Plage d’Aghroud, une belle réception était organisée en l’honneur du retour de Naïma et Carolyne, nos belles Gazelles Gadiries178

Une très belle performance pour une première participation : classement 29èmes !

183184 190C’est bon de retrouver sa maman !177Naïma vient d’ajouter son nom à celui de son frère Nadir parmi ceux des sportifs automobiles d’Agadir191Beaucoup de monde était là et on pouvait remarquer Harite Gabari à qui nos Gazelles doivent un entraînement d’une dizaine de jours avant le départ du rallye 192Miss Events 2013 Agadir était là, elle aussi :173La voiture qui a permis cette belle aventure était à l’honneur, elle-aussi : la voici sous toutes les coutures :168 170 171 172Rien ne manquait pour cette belle réception :181 182et le pâtissier s’était transformé en carrossier pour la circonstance :194 199Félicitations, encore une fois pour cette participation et cet excellent résultat !

Photos M. Terrier

Pour voir ces photos et d’autres en haute définition, cliquez sur lr lien suivant :
http://partage.mescontenus.orange.fr/n/664-2/share/LNKVzVikjKZe460Yimz7TsYvnbMG/

Publicités

Publié 31 mars 2013 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Bons moments, Sport automobile

Agadir : arrivée de la 3ème édition du Rallye International des Universités et des Grandes Ecoles (RIDUGE)

Riduge7

Voici quelques photos prises à Universiapolis d’Agadir à l’arrivée des participants, hier après-midi :145 146 147 148 159 160 163 164 165

 

Pour voir ces photos (et d’autres) en haute résolution, cliquez sur le lien suivant :
http://partage.mescontenus.orange.fr/n/664-2/share/LNKOIkN8bEhkMSDzM6vKyShIEPzf/

Photos Michel Terrier

Un avion en provenance d’Agadir sort de la piste à Lyon-Saint-Exupéry, pas de blessés

20minutes.fr/lyon

En fait, l’avion en provenance de Dakar avait simplement fait une escale imprévue à Agadir pour effectuer son plein de carburant.

article_lyon

ACCIDENT – Un A321 d’Air Méditerranée avec 182 personnes à bord s’est embourbé…

L’information nous a été signalée par Sylvain D., un lecteur qui se trouvait à bord: un avion de la compagnie Air Méditerranée opéré par sa filiale grecque Hermes est sorti de la piste lors de l’atterrissage, vendredi soir, à l’aéroport de Lyon-Saint-Exupéry. Le vol ML7817, avec 182 personnes à bord, était en provenance de Dakar et avait fait une escale à Agadir pour faire le plein.

Selon Sylvain, il n’y a pas de blessés et tous les passagers ont pu être transportés par autobus. Il raconte l’incident depuis le début: «L’escale à Agadir n’était pas prévue. On nous a dit qu’il fallait refaire le plein à cause de la météo. Lors de l’atterrissage, il y a eu des signes avant-coureurs: l’avion a fait un petit zig-zag inhabituel avant de s’arrêter. Nous sommes repartis environ 20 minutes plus tard. A Lyon, l’avion a survolé la piste pendant très longtemps, très près du sol, sans se poser. Ensuite, on a senti les freins, on est partis à gauche, puis à droite, tout droit dans un champ, sans doute sur une centaine de mètres. On a alors senti le cramé et on a eu peur que ça prenne feu», raconte à 20 Minutes ce business-man qui prend souvent l’avion et n’avait «jamais connu» une telle mésaventure.

«Aucune info pendant 30 minutes»

«Personne n’a été blessé. On était juste très stressés. On n’a eu aucune info de l’équipage ou du pilote pendant 30 minutes. J’ai dû appeler l’aéroport pour savoir ce qu’il se passait. Les pompiers nous ont aidés à sortir un par un car le champ était gorgé d’eau. Un bus nous a emmenés au terminal mais nos bagages sont toujours dans l’avion», précise-t-il. Selon lui, l’avion «avait l’air vieux, l’équipage grec parlait à peine français et très mal anglais». Il lui semble «peu probable» qu’un contrôle technique ait eu lieu lors de l’escale à Agadir, malgré un premier atterrissage jugé agité par les passagers.

Une enquête devrait permettre d’en savoir plus. Comme le soulignent des lecteurs, une escale à Agadir est courante pour un vol en provenance de Dakar, parfois un peu juste en carburant.  Et l’avion, mis en service il y a 16 ans, est exactement dans la moyenne des grandes flottes internationales.

Publié 30 mars 2013 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Transports

«UNE EXPÉRIENCE UNIQUE DANS LE CALENDRIER DES COMPÉTITIONS»

Interview par Malika Alami – leconomiste.com

  • LA MIXITÉ DE L’ÉVÉNEMENT EST UN ÉLÉMENT DÉCISIF DANS LE MARKETING GOLFIQUE DE LA DESTINATION
  • LA PARTICULARITÉ DES PARCOURS SÉDUIT LES PARTICIPANTS
Patrice Clerc est président du groupe OC Sport et conseiller en évènementiel sportif. Il s’est spécialisé dans la création, l’organisation et le développement d’événements sportifs au cours des 30 dernières années. Il a été ainsi aux commandes de manifestations tels que le tour de France, le Dakar, ou encore l’Open de France de golf

Patrice Clerc est président du groupe OC Sport et conseiller en évènementiel sportif. Il s’est spécialisé dans la création, l’organisation et le développement d’événements sportifs au cours des 30 dernières années. Il a été ainsi aux commandes de manifestations tels que le tour de France, le Dakar, ou encore l’Open de France de golf

– L’Economiste: Comment se déroulent ces nouvelles éditions du Trophée Hassan II de golf et la Coupe Lalla Meryem? 
– Patrice Clerc, président du groupe OC Sport et conseiller en évènementiel sportif: Après deux éditions réussies à Agadir, la manifestation entre aujourd’hui en phase de maturité. L’organisation est bien rodée. Les deux tournois se déroulent simultanément sur deux parcours mitoyens et en cela l’expérience est unique. C’est un élément décisif dans le marketing golfique de la destination.

– Quelle importance ont ces tournois dans le calendrier des compétitions?  
– Dans ce genre de rencontres, l’étalon de mesure c’est l’argent. Les joueurs sont libres de s’inscrire là où ils veulent. La dotation du Trophée Hassan II de golf est de 1,5 million d’euros. Pour la coupe Lalla Meryem, la dotation est de 325.000 euros. En Europe c’est de l’ordre de 4,5 millions d’euros. Aux USA cela peut aller jusqu’à 7,5 millions d’euros. Dans le choix des joueurs, entre également en jeu l’importance médiatique de la rencontre et l’intérêt des sponsors. Ceci étant, ces deux événements majeurs que sont le Trophée Hassan II de golf et la Coupe Lalla Meryem sont de plus en plus recherchés par les joueurs en raison notamment de la particularité des parcours. Un aspect qui devient un challenge pour certains et une expérience à vivre pour d’autres. On retient d’ailleurs la participation de joueurs parmi les 50 meilleurs mondiaux et 10 meilleurs européens.

– Quel impact a ce doublé de compétitions au même endroit et au même moment  pour le Maroc? 
– C’est majeur. L’expérience en la matière est unique dans le monde des tournois de golf. De plus cette mixité qui en découle offre une image moderne, créative et innovante du Royaume.

– Que représente l’implication des collectivités locales dans l’organisation?
– Le modèle économique du golf qui est indéniablement lié au sponsoring puisqu’il n’y a pas notamment de billetterie, apporte beaucoup aux collectivités locales par son rayonnement. De plus, ce sont aussi des opérations et une niche générateurs de revenus à travers la création de métiers tels que l’exploitation des golfs.

Publié 29 mars 2013 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Animation, Golf, Sport

TOURNOIS DE GOLF À AGADIR : COUP DE PROMO POUR LE MAROC

par Malika Alami – leconomiste.com

  • 500 HEURES DE DIRECT ET 1.500 HEURES DE DIFFUSION SUR PLUS DE 100 CHAÎNES INTERNATIONALES
  • PLUS DE 3.400 NUITÉES GÉNÉRÉES, 200 JOURS DE TRAVAIL ET 20.000 REPAS SERVIS, LES RETOMBÉES ÉCONOMIQUES
Le Trophée Hassan II et la Coupe Lalla Meryem sont bien plus que des événements majeurs du calendrier sportif national. Ce sont désormais des rendez-vous incontournables de l’European tour. Ils réunissent au total plus de 500 joueurs professionnels et amateurs

Le Trophée Hassan II et la Coupe Lalla Meryem sont bien plus que des événements majeurs du calendrier sportif national. Ce sont désormais des rendez-vous incontournables de l’European tour. Ils réunissent au total plus de 500 joueurs professionnels et amateurs

Beaucoup plus qu’un sport, le golf est aussi un moyen de promotion touristique haut de gamme. Aussi la 40e édition du Trophée Hassan II et la 19e édition de la Coupe Lalla Meryem qui se tiennent actuellement dans la station balnéaire d’Agadir, jusqu’au 31 mars sont bien plus qu’une rencontre sportive pour la destination. Pour la ville, connue pour être la première destination golfique du Royaume, avec plus de quatre golfs ouverts au public et 100.000 golfeurs par an, c’est une opportunité de promotion. Durant la semaine de ces deux événements d’envergure, c’est bien plus que cela. Ce sont en effet de fortes retombées en termes d’image et d’activité touristique. Sur le plan médiatisation, ce sont, selon les organisateurs, plus de 500 heures de direct et près de 1.500 heures de diffusion sur plus de 100 chaînes internationales présentes sur les cinq continents avec plus de 392 millions de foyers touchés. Ceci sans oublier une valeur marchande publicitaire évaluée à 80 millions de DH, en forte progression depuis la première expérience de ces deux événements à Agadir en 2010. Le Trophée Hassan II devient alors une véritable vitrine du Maroc et plus particulièrement de la station balnéaire qui trouve là l’occasion de doper son activité touristique. A ce niveau, ce sont plus de 3.400 nuitées additionnelles et 20.000 repas servis. En termes de participation, on retient, outre celle de près de 500 joueurs professionnels et amateurs, la présence de 97 journalistes et la contribution de 100 artisans sans compter celle de 36 sponsors. Côté accréditations, l’opération nécessite plus de 13.000 badges. Sur le plan aérien, le besoin est de 157 billets d’avion. C’est dire l’énorme logistique qui se met en marche quatre ou cinq mois avant le rendez-vous. Selon les organisateurs, la rencontre représente 200 jours de travail. Le tout permet indéniablement au Maroc et plus particulièrement à Agadir de se positionner en tant que destination golfique de premier rang. Comparativement à d’autres destinations, la ville offre la possibilité de pratiquer tout le long de l’année. Aujourd’hui elle se distingue en abritant au même moment une épreuve masculine et une épreuve féminine de golf professionnel à travers le Trophée Hassan II et la Coupe Lalla Meryem. Ces deux rencontres ont aussi l’avantage de positionner désormais la niche de golf dans la région comme vecteur de développement touristique et économique.

Publié 29 mars 2013 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Animation, Golf, Sport

Rallye Aïcha des Gazelles : Classement Général définitif complet

AichaNos Gazelles d’Agadir sont confirmées à la 29ème place en 4×4 : Belle performance !

Quads / Motos

pénalité: 115.22
pénalité: 118.43
pénalité: 165.93
pénalité: 208.38
pénalité: 249.76
pénalité: 537.7
pénalité: 667.74
pénalité: 1519.92
pénalité: 3378.61
pénalité: HC
pénalité: HC

4×4 / Camions

pénalité: 122.13
pénalité: 137.34
pénalité: 169.13
pénalité: 218.42
pénalité: 341.19
pénalité: 348.83
pénalité: 380.58
pénalité: 427.95
pénalité: 433.67
pénalité: 450.7
pénalité: 502.96
pénalité: 534.08
pénalité: 536.47
pénalité: 563.69
pénalité: 592.67
pénalité: 663.82
pénalité: 693.77
pénalité: 699.83
pénalité: 818.73
pénalité: 851.85
pénalité: 853.14
pénalité: 855.03
pénalité: 885.63
pénalité: 941.45
pénalité: 961.5
pénalité: 987.96
pénalité: 994.02
pénalité: 997
pénalité: 1001.59
pénalité: 1011.71
pénalité: 1033.66
pénalité: 1057.36
pénalité: 1110.4
pénalité: 1137.02
pénalité: 1187.77
pénalité: 1243.85
pénalité: 1247.68
pénalité: 1265.88
pénalité: 1273.79
pénalité: 1332.27
pénalité: 1413.34
pénalité: 1498.71
pénalité: 1544.54
pénalité: 1685.96
pénalité: 1703.12
pénalité: 1703.42
pénalité: 1752.25
pénalité: 1758.4
pénalité: 1770.04
pénalité: 1776.86
pénalité: 1791.14
pénalité: 1813.01
pénalité: 1868.76
pénalité: 1870.04
pénalité: 1872.47
pénalité: 1879.85
pénalité: 1888.56
pénalité: 1898.41
pénalité: 1938.98
pénalité: 1954.1
pénalité: 1972.76
pénalité: 1977.15
pénalité: 1979.82
pénalité: 1980.01
pénalité: 1991.22
pénalité: 2001.77
pénalité: 2009.32
pénalité: 2019.02
pénalité: 2045.57
pénalité: 2065.44
pénalité: 2071.58
pénalité: 2100.6
pénalité: 2145.85
pénalité: 2196.26
pénalité: 2206.83
pénalité: 2210.55
pénalité: 2218.49
pénalité: 2221.23
pénalité: 2223.27
pénalité: 2269.24
pénalité: 2296.27
pénalité: 2305.03
pénalité: 2306.97
pénalité: 2329.43
pénalité: 2330.18
pénalité: 2338.51
pénalité: 2367.81
pénalité: 2382.37
pénalité: 2391.25
pénalité: 2450.32
pénalité: 2462.66
pénalité: 2498.11
pénalité: 2511.47
pénalité: 2585.31
pénalité: 2608.44
pénalité: 2665.91
pénalité: 2669.17
pénalité: 2706.73
pénalité: 2711.21
pénalité: 2749.18
pénalité: 2749.35
pénalité: 2751.21
pénalité: 2755.98
pénalité: 2784.4
pénalité: 2787.23
pénalité: 2834.7
pénalité: 2868.11
pénalité: 2876.24
pénalité: 2895.53
pénalité: 2899.76
pénalité: 2978.16
pénalité: 3013.46
pénalité: 3041.92
pénalité: 3073.1
pénalité: 3128.96
pénalité: 3211.5
pénalité: 3266
pénalité: 3771.05
pénalité: 3865.73
pénalité: 4050.64
pénalité: HC
pénalité: HC
pénalité: HC
pénalité: HC
pénalité: HC
pénalité: HC
pénalité: HC

CROSSOVER

pénalité: 264.12
pénalité: 275.15
pénalité: 420.75
pénalité: 510.43
pénalité: 843.29
pénalité: 852.64
pénalité: 853.17
pénalité: 1218.35
pénalité: 1370.19
pénalité: 1401.99
pénalité: 1759.05
pénalité: HC

Gazelles

Publié 29 mars 2013 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Sport automobile

Institut français Agadir : Lettre d’information Médiathèque Michel Vieuchange – Avril 2013

Newsletter-IFA-avril-2013

Publié 29 mars 2013 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Culture

Les Gazelles Gadiries. Classement final (provisoire en attendant d’éventuelles réclamations)

Pour la dernière étape marathon, elles ont frappé un grand coup en se classant 16ème et elles remontent de 11 places pour se trouver à la 29ème place.

Journée Général
Étape 1 54 54
Étape 2 62 53
Étape 3 16 29
Étape 4 81 39
Étape 5 70 40
Étape 6 16 29

Bravo : pour une première participation, il fallait le faire !!!0320_LEG0_Jem_0151A demain, à Agadir !

 

Publié 29 mars 2013 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Sport automobile

Glamour Party by So Night Lounge au Sofitel Agadir Royal Bay Resort

392824_564602096906058_656604556_n

Publié 28 mars 2013 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Animation

Les Gazelles Gadiries

Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de l’une de nos deux gazelles : Carolyne Garrigue.0318_El_Jadida_JEM_010024Bon anniversaire Carolyne ! Vous en arrivez au bout toutes les deux : demain un tour d’honneur à Essaouira et ensuite, rentrée sur Agadir qui vous attend pour vous fêter !

 

Publié 28 mars 2013 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Sport automobile

AGADIR/URBANISME UN NOUVEAU SOUFFLE POUR LE QUARTIER TALBORJT

par Malika Alami – leconomiste.com

  • LA ZONE COMMERCIALE EN PHASE D’ÊTRE RÉAMÉNAGÉE À COURT TERME
  • LE CHANTIER NÉCESSITERA AU TOTAL 80 MILLIONS DE DH
  • LE DOSSIER MENÉ PAR LA COMMUNE URBAINE DANS LE CADRE DE LA COOPÉRATION AVEC LES ILES CANARIES
La première tranche absorbera un budget de 13 millions de DH. Il est question d’investir dans le revêtement de la voirie, le jardinage, l’irrigation, l’éclairage et le mobilier urbain de l’axe avenue Moulay Abdellah/Président Kennedy

La première tranche absorbera un budget de 13 millions de DH. Il est question d’investir dans le revêtement de la voirie, le jardinage, l’irrigation, l’éclairage et le mobilier urbain de l’axe avenue Moulay Abdellah/Président Kennedy

Dans moins de deux ans, le quartier Talborjt sera transformé. Le dossier de redynamisation du commerce dans cette zone est du moins sur la bonne voie. La démarche menée dans le cadre de la coopération Souss-Massa-Draâ- Iles Canaries rentre dans le concret. Après les études réalisées par des experts canariens pour définir le modèle commercial approprié pour la zone, le dossier est aujourd’hui au stade de lancement de l’appel d’offres pour la réalisation des travaux. Globalement, le chantier nécessitera une enveloppe de 80 millions de DH financée par la Commune urbaine, est-il indiqué. La première tranche qui devrait être finalisée dans un délai de huit mois après le démarrage des ouvrages absorbera un budget de 13 millions de DH. Il est question avec ce montant d’investir dans le revêtement de la voirie, le jardinage, l’irrigation, l’éclairage et le mobilier urbain de l’axe avenue Moulay Abdellah/Président Kennedy. Le tout devrait redonner du souffle à cette zone commerciale qui, avec l’extension d’Agadir et l’implantation de nouvelles zones commerciales, est quelque peu tombée dans la crise depuis plus de dix ans. Aussi, beaucoup de commerces y ont baissé le rideau. A noter que ce projet s’inscrit dans le cadre d’Adecot (Actions de dynamisation des entreprises appartenant aux secteurs du commerce, des loisirs et du tourisme, du littoral de Souss-Massa-Draâ), une opération du Programme de coopération transfrontalière Espagne-Frontières extérieures (POCTEFEX). Outre Talborjt, il concerne également les zones commerciales de Taroudant et d’Inezgane. Des zones pour lesquelles il s’agit, à travers ce projet, de concevoir, d’élaborer et de mettre en oeuvre un plan intégral de dynamisation socioéconomique. Après Agadir, Inezgane et Taroudant, d’autres villes de la région profiteront de ce programme. Pour l’heure, un diagnostic a été réalisé par l’expertise canarienne pour les villes de Tiznit, Tafraout, Sidi Bibi et Sidi Ifni. Il reste maintenant à trouver les financements pour réaliser les concepts retenus à même de leur donner un nouveau souffle.
En matière de réaménagement urbain, les élus locaux s’appuient aussi sur les Iles Canaries pour faire d’Agadir une cité verte. Au programme également l’aménagement d’un jardin botanique sur les sites de l’ancienne ville détruite en 1960. Une étude a été menée à ce sujet dans le cadre de la coopération avec les Iles Canaries. Reste plus qu’à passer au concret.

Chtouka Aït Baha : 14 MDH pour appuyer la scolarité en milieu rural

aujourdhui.ma

ecole-rurale-2835-(2013-03-28)Un montant de 14,48 millions DH a été mobilisé, récemment, par le comité provincial de l’INDH au niveau de Chtouka Aït Baha et l’Agence nationale pour le développement des zones oasiennes et de l’arganier (ANDZOA), en vue de soutenir la scolarité dans nombre de zones rurales.
Un communiqué de la province indique que la commune de Tanalt bénéficiera de 4,8 MDH, dont 2 MDH mobilisés par l’ANDZOA, pour la construction et l’équipement d’une maison de l’étudiant.
Dans la municipalité d’Aït Baha, il sera procédé à la construction et à l’équipement en dortoirs du collège Al Farabi pour un coût de 3,6 MDH (dont 1,7 MDH sur les fonds de l’agence), alors qu’une enveloppe de 3,1 MDH, mobilisée par l’INDH, a été consacrée au parachèvement de la 2ème phase de construction de la maison de l’étudiant dans la commune de Belfâa.
Pour soutenir le transport scolaire, un montant de 3,5 MDH a été alloué à l’acquisition de bus et de vélos au profit des élèves en vue de faciliter la locomotion entre les établissements scolaires et les agglomérations des habitants. Ces prestations sociales permettront, selon la même source, de renforcer l’offre et la capacité d’accueil des établissements scolaires dans les zones reculées et de réduire l’abandon et le décrochage scolaire particulièrement auprès des jeunes filles, surtout que ces dépendances assurent gîte et restauration au profit des élèves de 11 communes rurales.

Publié 28 mars 2013 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Enseignement, Région

40e Trophée Hassan II et 19e Coupe S.A.R. la Princesse Lalla Meryem de golf Céline Palomar s’adjuge le Pro Am

Amine El Amri – lematin.ma

En marge de la 19e édition de la Coupe S.A.R. la Princesse Lalla Meryem de golf, la Proette Céline Palomar s’est adjugé, sur le green du golf de l’Océan à Agadir, le tournoi Pro Am. Palomar était accompagnée, comme le stipule le règlement de la compétition, de trois joueurs amateurs. En l’occurrence, Amine Rafi, Mohamed El Yamani et Mohamed El Baissi.

Céline Palomar, victorieuse du tournoi Pro Am, a déjà pris ses repères au golf de l’Océan.

Céline Palomar, victorieuse du tournoi Pro Am, a déjà pris ses repères au golf de l’Océan.

Avant le départ de la compétition, réservée aux golfeurs et golfeuses professionnelles, le parcours du golf de l’Océan à Agadir a été le théâtre du premier acte de cette semaine. En effet, comme chaque année, deux tournois de Pro Am font office de «levée de rideau» avant de passer aux premiers tours de la compétition pleinement professionnelle. Le principe est simple : chaque golfeur professionnel est accompagné d’un trio de golfeurs amateurs et leurs résultats combinés donnent une carte finale, qui décidera du vainqueur. Une sorte de compétitions par équipes, dans un sport purement individuel.

Dans ce registre, c’est la Française Céline Palomar qui s’est adjugé le titre du Pro Am 2013. Elle était accompagnée de Amine Rafi, Mohamed El Yamani et Mohamed
El Baissi. Le quatuor a rendu une carte commune de 56 coups, soit 15 sous le par. En seconde position, on trouve une autre Française, Mario Ricordeau, accompagnée du trio Benammour, Bouabid et Jean-Robert Reznik. Sur la dernière marche du podium, la Chinoise Lin Xi Yu, accompagnée d’Ali Kettani, Laila Zaimi et Saad Amrani.
La Marocaine Maha Haddioui a terminé à la 13e place, malgré une sensationnelle carte de 62 coups, soit 9 sous le par, dans les résultats bruts. Cependant, le handicap était trop grand pour pouvoir faire la différence. Le tournoi Pro Am est avant tout une épreuve dont le principal objectif, pour les amateurs, est de côtoyer un nombre important de professionnels.

Dans ce sens, les golfeurs amateurs, des Marocains pour la plupart, ont une excellente occasion de faire un apprentissage directement sur le green, avec les meilleurs golfeurs et golfeuses en circulation. Pour d’autres, fouler le green de parcours très techniques, comme celui du Golf de l’Océan à Agadir est une aubaine, pour le plus grand plaisir des pratiquants.

Publié 27 mars 2013 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Golf, Sport

Comment sera réorganisé le commerce ambulant

Aziza Belouas – lavieeco.com

Forains hebdomadaires, urbains permanents et de rue organisés sur des espaces dédiés sont les trois types de marchés prévus. La réforme sera supervisée par un Comité national de pilotage présidé par le chef du gouvernement, des comités régionaux du commerce présidés par les walis et des comités de suivi relevant des pachas.

Commerce-Ambulant-Maroc-(2013-03-25)

Un chiffre d’affaires de 45 milliards de DH, 276 000 commerçants ambulants subvenant aux besoins de 1,38 million de personnes, un manque à gagner de 478 millions de DH pour l’Etat et une croissance annuelle de 3 à 4%. Ce sont les indicateurs relatifs au commerce ambulant que l’on retient à la lecture de l’étude réalisée en 2011 par le ministère du commerce et de l’industrie. C’est, conclut l’étude ministérielle, une activité réelle, et non ponctuelle comme on pourrait l’imaginer.

Le commerce ambulant est un métier du fait que 60% des professionnels exercent cette activité depuis 10 ans. Les deux tiers d’entre eux sont le principal soutien financier de leurs familles. Les marchands ambulants sont essentiellement des hommes (91%), âgés en moyenne de 41 ans. Chez les femmes, 46% sont des chefs de ménage même si 54% d’entre elles sont mariées. Le commerce ambulant constitue leur unique revenu.

D’après l’étude, 80% d’entre eux sont installés dans des sites très fréquentés (gares routières, mosquées, alentours de centres commerciaux des villes, boulevards et autour des marchés municipaux et souks) et 73% vendent principalement des produits alimentaires et de l’habillement. La valeur moyenne de la marchandise exposée est de 2 754 DH et le bénéfice moyen dégagé quotidiennement est de l’ordre de 104 DH, soit autour de 3 100 DH par mois. Les produits alimentaires dégagent une marge de 110 DH par jour et l’habillement 105 DH.

Une expérience pilote de marché de rue sera menée à Kénitra

Même s’il occupe une large population sur une longue période, le commerce ambulant n’est pas reconnu comme activité en tant que telle. Près de 98% des marchands exercent sans autorisation. Le fond du problème est qu’il n’y a pas de dispositif juridique leur conférant le droit d’exercer leur travail. En raison de ce vide juridique, les lieux d’exposition sont simplement squattés.
Au regard de cette situation, «la réforme introduit un nouveau paradigme : il ne s’agit plus de tenter d’éradiquer le commerce ambulant mais plutôt de le structurer selon une approche novatrice», explique Abdelmoula El Alami, chef de division du commerce de gros.

Globalement, la réforme, proposée par la Stratégie Rawaj, porte sur une organisation spatiale de ce commerce selon trois schémas : les marchés forains organisés selon un agenda hebdomadaire, les marchés urbains permanents construits et les marchés quotidiens de rue organisés sur des espaces dédiés aménagés. Les équipements (étals, chariots ou moyens de déplacement) seront aussi modernisés.

Pour la gouvernance, seront créés un Comité national de pilotage présidé par le chef du gouvernement, des Comités régionaux du commerce présidés par les walis et des comités de suivi relevant des pachas. Cette organisation sera réglementée par des arrêtés organisationnels conformément à la Charte communale et par une loi portant statut du commerçant ambulant et réglementant l’activité non sédentaire.

L’expérience pilote de marché de rue sera menée à Kénitra. Il sera organisé sur la base d’un cahier des charges précis et donné en gestion déléguée. Les commerçants disposeront d’un équipement (moto ou bicyclette) et devront louer l’emplacement pour une durée déterminée. Le coût de cette réorganisation variera de 6 000 DH à 20 000 DH par commerçant. Une réflexion est en cours pour décider des modalités de financement. Plusieurs pistes sont prospectées, notamment l’Etat, l’INDH ou encore le Fonds Rawaj, en plus, bien évidemment, de la contribution des commerçants.

Publié 27 mars 2013 par Michel Terrier dans Actualité, Commerce, Tradition

Les principaux barrages du Maroc remplis à 91,1% au 27 mars 2013

MAP – lavieeco.com

Les retenues des principaux barrages du Royaume ont atteint 14,39 milliards de m³ à la date du 27 mars 2013, contre 10,67 milliards de m³ (67,7%) à la même date de l’année précédente.

barrage-Sidi-Mohammed-Ben-Abdellah-(2013-03-27)

Les retenues des principaux barrages du Royaume, tous usages confondus, ont atteint 14,39 milliards de m³ à la date du 27 mars 2013, enregistrant ainsi un taux de remplissage de 91,1%, contre 10,67 milliards de m³ (67,7%) à la même date de l’année précédente, selon le ministère de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement.

Cette tendance haussière en glissement annuel du volume global des réserves d’eau a marqué principalement les barrages Mohammed V (passé de 42,6% à 100%), Ibn Battouta (de 26,5% à 100%) et Idriss 1er (de 57,2 à 100%), selon le département de l’Eau relevant dudit ministère.

Par ailleurs, d’autres barrages ont pu conserver leur niveau optimal avec un taux de remplissage de l’ordre de 100%, notamment Bouhouda et Aït Messaoud.

Cependant, les réserves hydriques de certains barrages se sont inscrites en baisse, dont Asfalou (passé de 96,6% à 76%), Garde Sebou (passé de 98,5% à 76,7%) et Dkhila (passé de 59,9% à 52,8%), précise la même source.

Publié 27 mars 2013 par Michel Terrier dans Actualité, Eau, Environnement

19e Coupe Lalla Meryem (Pro-Am) L’équipe de la Marocaine Maha Haddioui remporte le pro-am en brut

L’équipe de la Marocaine Maha Haddioui a remporté le concours pro-am (classement brut), disputé mardi au Golf de l’Océan à Agadir en ouverture de la 19ème édition de la Coupe Lalla Meryem de golf.

Maha Haddioui est en lice dès aujourd'hui pour la Coupe Lalla Meryem, avec le soutien de son public. /T.JONES-LET

Maha Haddioui est en lice dès aujourd’hui pour la Coupe Lalla Meryem, avec le soutien de son public. /T.JONES-LET

Maha Haddioui, associée aux amateurs Ali Soussi, Othmane Lyazidi et Reda Mansouri, a rendu une carte de 62 coups terminant en tête du classement brut devant l’équipe de la Thaïlandaise Ariya Jutanugarn, victorieuse du Trophée Lalla Aicha Tour school, qui a rendu avec ses partenaires (Jeanne Galvan, Claude Echardour et Pierre Galvan) une carte de 63 coups.

La troisième place est partagée par deux équipes auteurs de 64 coups. Il s’agit de celles de l’Anglaise Hull Charley (El Habib Boudraiss, Said El Ourdighi et Tarik Salaheddine) et de la Chinoise Lin Xi Yu (Ali Kettani, Laila Zaimi et Saad Amrani).

Dans le classement net, où le nombre total de coups est totalisé en prenant en compte les handicaps, six équipes ont terminé la journée avec le même nombre de coups (56) avant d’être départagées suivant les scores du meilleur retour. Il s’agit de celles des Françaises, Céline Palomar, Marion Ricordeau, la Chinoise Lin Xi Yu et les autres Françaises Afonso Caroline, Melodie Bourdy et Valentine Derrey.

Le concours Pro-Am a connu la participation de 36 équipes (36 proettes et 108 amateurs).

Le premier tour de la Coupe Lalla Meryem débute ce jeudi avec l’entrée en lice des 126 joueuses professionnelles (31 pays) qui disputeront le titre en quatre tours de strock-play avec un cut après deux tours qualifiant les 60 meilleures joueuses et ex-aequo.

En marge de la compétition, une Friendship Cup (coupe de l’amitié) se déroulera samedi au golf du Soleil avec la participation d’amateurs uniquement.

Publié 27 mars 2013 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Animation, Golf, Sport

Rallye Aïcha des Gazelles avec nos Gazelles Gadiries : 6ème étape

Aujourd’hui 6ème étape

La majorité des Gazelles sont situées après le CP 4 et certains équipages ont décidé de prendre le parcours le plus difficile. le parcours X (dont nos Super-Gadiries ! )

Position 19_15(Cliquez sur la carte pour l’agrandir)

Le classement au départ de cette 6ème étape :

 Classement Journée Général
Étape 1 54 54
Étape 2 62 53
Étape 3 16 29
Étape 4 81 39
Étape 5 70 40
Étape 6       étape en cours

0322_LEG2_JEM_0806

Publié 27 mars 2013 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Sport automobile

La Madrague de Bou Irden n’existe plus : un de nos souvenirs d’enfance est effacé !

Même en ruines, comme elle l’était, la Madrague était un point de repère juste après Taghazout pour ceux qui avaient vécu leur jeunesse à Agadir.109_0492DSC_7669_2194 DSC_7665_2190 109_0481 109_0482 109_0483 DSC_7634_2159 DSC_7635_2160 DSC_7637_2162 DSC_7641_2166 DSC_7645_2170 DSC_7648_2173Il y a quelques jours, les bulldozers et pelles sont passés par là et ont laissé un tas de pierres à la place de nos souvenirs :IMG_5709IMG_5702 IMG_5703 IMG_5704 IMG_5705 IMG_5706 IMG_5707 IMG_5708 IMG_5710

Publié 27 mars 2013 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Souvenir

CNN : Le Maroc classé 3ème pays le plus accueillant au monde !

By Frances Cha, CNN – edition.cnn.com/2013/03/14/travel/friendly-countries/index.html

drapeau301(CNN) — When traveling, some countries just don’t like you. Or at least, it can certainly feel that way.

A new report, put out earlier this month by the World Economic Forum, has ranked which countries roll out the welcome mat to travelers and which give the cold shoulder.

The « Travel and Tourism Competitiveness Report 2013 » ranked 140 countries according to attractiveness and competitiveness in the travel and tourism industries.

Unwelcoming

Among the extensive analyses, one of the most interesting rankings was how welcome tourists are in each country, under the category « Attitude of population toward foreign visitors. »

And the world’s most unfriendly country, according to the data?

Bolivia took the dubious honor, scoring a 4.1 out of seven on a scale of « very unwelcome » (0) to « very welcome » (7).

Venezuela and the Russian Federation were next.

Interestingly, despite their huge tourist arrivals, South Korea and China tied with four other countries for the eighth least friendly spot.

At the other end of the scale, Iceland and New Zealand were ranked the world’s most welcoming nations for visitors.

You can see a top 10 for friendliest and unfriendliest at the bottom of this article.

Strengths and weaknesses

The « friendly » ranking was just one aspect of the report, analyzing each country’s competitiveness in travel and tourism. That competitiveness is « based on the extent to which they are putting in place the factors and policies to make it attractive to develop the travel and tourism sector. »

In the overall Travel and Tourism Competitiveness Index, Europe was the top region with the first five positions all held by European countries. Switzerland, Germany and Austria were the top three in that order. Switzerland has headed the ranking since the index began five years ago.

Excellent tourism infrastructure and facilities, business travel appeal, sustainable development of natural resources and rich cultural resources were among the key factors in landing the highest positions in the rankings.

Safety/security, underdeveloped infrastructure and concerns about sustainable development were among the factors bringing down countries’ competitiveness.

Haiti scored the lowest on the competitiveness index.

The United States (6th) topped the combined Americas, Singapore (10th) just pushed out Australia and New Zealand to lead the Asia Pacific region, the United Arab Emirates (28th) was the highest performer in the Middle East and the Seychelles (38th) overtook Mauritius to head Africa.

The report emphasized the need for continued development in the travel and tourism sector particularly for its role in job creation in a relatively stagnant global economy. The industry currently accounts for one in 11 jobs in the world.

The report used data compiled from the World Economic Forum’s Executive Opinion Survey and hard data from private sources and national and international agencies and organizations such as the ICAO, IATA, UNWTO, World Bank/International Finance Corporation, IUCN, WHO and UNESCO.

 

Friendliest

 

1. Iceland  6.8
2. New Zealand  6.8
3. Morocco  6.7 
4. Macedonia, FYR  6.7
5. Austria  6.7
6. Senegal  6.7
7. Portugal  6.6
8. Bosnia and Herzegovina  6.6
9. Ireland  6.6
10. Burkina Faso  6.6

 

Unfriendliest

 

1. Bolivia  4.1
2. Venezuela  4.5
3. Russian Federation  5.0
4. Kuwait  5.2
5. Latvia  5.2
6. Iran  5.2
7. Pakistan  5.3
8. Slovak Republic  5.5
9. Bulgaria  5.5
10. Mongolia  5.5

 

Publié 26 mars 2013 par Michel Terrier dans Actualité, Société, Tourisme, Tradition

Où en sont nos « Gazelles Gadiries » ?

Elles ont adressé le message que voici sur Facebook :

Un petit message suite au Marathon du 24 & 25 mars :
« l’étape marathon a été dure nous avons dû abandonner à la 8ème balise folles de nerfs car nous n’avions plus d’essence ! Nous avons préféré rejoindre le bivouac et raté deux balises a 120 points de pénalité que d’appeler l’assistance mécanique et prendre 200 points.
Marathon dur nous étions a fond hier sauf la balise 5 grrr !!
mais bon, super dodo bonne soirée avec les filles champagne vin rigolade au milieu du sable au top! dure dernière journée marathon : que des montagnes et des cailloux coupants !! on essaye de faire gaffe au max a la voiture. Côté moral tout va bien on s’amuse on prends toujours le temps de bien rigoler malgré le stress!! Côté physique on fatigue beaucoup….mais on s’accroche! Merci pour vos superbes mails c’est extra on est heureuses de vous lire !!!
BISOUS TRES FORT A TOUS !!882669_560864527287461_857290792_o

Publié 25 mars 2013 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Sport automobile

%d blogueurs aiment cette page :