Archives de 17 mai 2013

Et n’oubliez pas : demain samedi 18 mai à l’hôtel Tikida Beach, le Concert Canardo & Colonel Reyel à 21 H.

soyons genereux avec nos enfants

Pensez à réserver vos tickets d’entrée chez Mad Boutique, Diva, Richflor, Azigzao, Joupi, Le Maroquin, IFA, Anisea, Restaurant Le Quai, Filaka Pèche ,  Agadir Première, Groupe Tikida, BO Voyages, Atlas Hospitality, CRT SMD, Sono Asmi.

Publicités

Publié 17 mai 2013 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Musique, Solidarité

Agadir / Urbanisme : Premières indiscrétions sur le plan d’aménagement

L´Economiste – agadirinou.com

Priorité à l’environnement et à la protection de l’arganier
Adéquation entre l’offre et la demande en logement pour faire face à l’essor démographique
Analyse profonde avant l’aménagement de plusieurs zones

Logement-social-MAROCLa problématique de l’inadéquation entre l’offre et la demande en matière de logements continue à marquer le Grand Agadir malgré plusieurs projets immobiliers. La croissance démographique complique encore plus la donne.

Circulation, déplacements urbains, zones d’extensions futures… Les concertations techniques pour l’élaboration du futur schéma d’aménagement urbain du Grand Agadir vont bon train. L’étude est aujourd’hui dans sa troisième phase de travail. Les premières variantes d’aménagement étaient au cœur d’une rencontre tout dernièrement à la Wilaya du Souss Massa Draâ. La démarche se veut en effet participative. Dans ce cadre, ce sont près d’une cinquantaine de séances de réflexion et d’échanges sur le SDAU avec les différents acteurs locaux que les responsables du dossier ont enchaîné depuis quelques mois. Ce qui ressort de la dernière rencontre ce sont les problématiques que connaît l’aire de l’étude, telles que les connexions entre les différentes composantes spatiales de la zone en question. La sensibilité environnementale du site et l’intérêt de la protection de l’arganier sont aussi des éléments évoqués tout comme la problématique de l’inadéquation entre l’offre et la demande en matière de logements produits, est-il indiqué. Aussi de l’avis des responsables en charge de l’étude, il est important de rechercher au plus vite une adéquation en la matière pour faire face à la croissance démographique. Parallèlement, il est recommandé d’analyser de manière spécifique l’aménagement des zones offrant une opportunité importante d’extension urbaine et de plate forme logistique au niveau des communes d’Agadir, Amskroud, Taghazout et Drarga. La vocation de l’aire du grand stade et de la zone universitaire est aussi à étudier de près dans le cadre de cette nouvelle étape de finalisation des variantes d’aménagement. Il restera une fois cette phase franchie, qui se concrétisera par différentes orientations d’aménagement et des plans d’actions, de faire valider le tout par les partenaires concernés avant de voir le SDAU du Grand Agadir et son rendu final. Pour rappel, c’est au bureau d’étude international Beltran-Cabrera-Trujillo qu’a été confiée en 2011 cette mission de 26 mois, suite à un appel d’offres. Le dossier a déjà bouclé sa deuxième phase. Le diagnostic réalisé a identifié de nombreux dysfonctionnements dans l’urbanisme de la zone dus en grande partie à la façon dont a été construite la structure du territoire en question. Le rendu final de cette étude est prévu cette année. Il reste pour cela cependant à faire des bouchées doubles. Un retard dans la remise en partie de documents topographiques au bureau d’étude a freiné un peu l’opération.

L’université Ibn Zhor d’Agadir, pionnière dans la Communication et les médias

L. N. T. – agadirinou.com

Logo Ibn ZohrSouss-Massa-Drâa présente “un projet modèle” pouvant asseoir une presse régionale capable d’accompagner les chantiers ouverts, à la faveur du travail intense avec l’Université Ibn Zohr (UIZ), les professionnels des médias et le ministère de tutelle, a affirmé Mustapha El Khalfi, ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement.

Cette région dispose de plus de 30 journaux, près de 40 correspondants de la presse nationale et de plus de 20 sites électroniques d’information, ce qui constitue un important capital et un levier important pour le renforcement de l’unité nationale et de la cohésion entre les régions, a expliqué M. El Khalfi à l’ouverture, dimanche à Agadir, des travaux du 1er forum international des journalistes, initié du 12 au 14 courant.

Ce dynamisme va de pair avec le début d’émergence d’activités de radios privées et de radios de proximité, dont le projet d’une radio pédagogique, a-t-il soutenu, relevant que le plus important est l’aptitude de l’UIZ à s’ériger en tant qu’université pionnière à l’échelle nationale en termes de formation aux métiers de la communication et des médias.

“L’UIZ est l’unique université au plan national à disposer d’un master des études supérieures dans le domaine de l’information et de la communication et qui offre, à côté de dix autres universités au niveau de la licence, une opportunité de formation dans les domaines de l’information et de la communication, particulièrement dans les licences professionnelles”, a-t-il soutenu.

Mettant l’accent sur l’impératif de valoriser ce capital humain par la formation en vue d’en faire un des affluents du développement économique, social et culturel et un élément-clé dans la mise en œuvre du chantier de régionalisation et de décentralisation, il a estimé que “Souss-Massa-Drâa fait figure de région pionnière pouvant servir de modèle en la matière”.

Il a également rappelé l’adoption par son département récemment d’un livre blanc sur la presse électronique et ses dispositions relatives à la promotion de ce secteur, notamment celles liées à la reconnaissance juridique, la signature d’un contrat-programme pour le soutien de la presse écrite, dont la presse régionale et électronique, outre le lancement prochainement d’un programme de formation et de formation continue.

A ce sujet précisément, il a fait observer que la direction régionale du ministère de la Communication s’apprête à lancer sous peu un projet de formation en trois sessions au profit des journalistes de la région dans le cadre d’un partenariat entre l’UIZ et l’ISIC, sachant que ces formations seront sanctionnés par des attestations permettant aux bénéficiaires de faire valoir leur expertise professionnelle.

La cérémonie d’ouverture de ce premier forum a été marquée par la présence d’une pléiade de journalistes représentant plusieurs institutions et tribunes médiatiques locales, régionales et internationales, d’enseignants et d’étudiants chercheurs venus débattre de questions en rapport avec les médias et leurs évolutions et d’échanger leurs connaissances et expériences en la matière.

Cette rencontre ambitionne, selon ses initiateurs, d’aborder une série de thématiques en rapport avec le champ médiatique sur les plans international, national et local, avec un accent particulier sur la situation des médias dans le Grand Maghreb et au Moyen-Orient dans le sillage des mutations ayant marqué la région après “le printemps arabe”, en plus de la présentation de témoignages de journalistes ayant couvert ces soulèvements populaires.

Les organisateurs de ce séminaire, qui s’articule autour de trois sessions portant sur “femme et médias”, “couverture des zones de conflit” et “presse électronique et évolution technologique”, prévoient aussi un éclairage sur la situation des médias en Europe et leur avenir dans le contexte du développement technologique, outre des ateliers de formation qui seront encadrés par des spécialistes en la matière.

Publié 17 mai 2013 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Communication, Université

L’ONEE (Office National de l’Eau et de l’Electricité) augmente sa capacité de stockage en fuel à Agadir

lesechos.ma

L’ONEE augmentera prochainement sa capacité de stockage en fuel pour développer ses installations de production à Agadir.

À la demande de l’Office, le bureau d’étude FKG Maroc, organisme agréé par l’État, a déjà réalisé une étude d’impact sur l’environnement du projet d’extension de la capacité de stockage en fuel de la centrale thermique d’Agadir, située dans la localité d’Anza.
Le projet prévoit la construction d’un nouveau réservoir d’une capacité de stockage égale à 3000 m3 de fuel brut. Ce projet s’étale sur une superficie égale à 900 m2 dans un site appartenant à l’ONEE, tandis que l’enveloppe dédiée au projet d’augmentation de la capacité de stockage en fuel serait égal à 15,5 MDH.

Publié 17 mai 2013 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Industrie

2ème édition de l’Université de la LMDDH les 18 et 19 mai à Agadir

lopinion.ma

La 2ème édition de l’université de la Ligue marocaine pour la défense des droits humains (LMDDH), portant sur les études et la formation en matière des droits de l’homme, aura lieu les 18 et 19 mai à Agadir, en collaboration avec la Délégation interministérielle chargée des droits de l’homme.

Ce séminaire, qui aura lieu au centre de la Fondation Mohammadia des œuvres sociales des magistrats et fonctionnaires de la Justice d’Agadir, sera animé par une pléiade d’experts, enseignants-chercheurs et représentants des départements concernés, sous forme d’exposés de formation et d’ateliers pratiques, indique jeudi un communiqué de la Ligue. Les exposés théoriques devront aborder une série de thématiques traitant notamment des «mécanismes de protection nationaux et internationaux en matière des droits de l’homme», des «fondements internationaux de la justice transitionnelle et l’expérience marocaine en matière de vérité et d’équité», de «l’éducation à la citoyenneté et aux droits de l’homme : réalité et perspectives, «l’élaboration des projets en matière d’éducation aux droits humains» et du «mouvement des droits de l’homme au Maroc : état des lieux».

Les ateliers pratiques s’articuleront autour des questions se rapportant, entre autres, au «suivi des jugements et techniques d’élaboration des rapports», «étude de cas pour la définition et la catégorisation des infractions», «techniques d’élaboration des rapports périodiques et parallèles en matière des droits humains» et aux «modalités de dépôt de plaintes contre des violations des droits de l’homme».

Publié 17 mai 2013 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Société

Maroc : DES CLINIQUES ÉPINGLÉES

Ilham BOUMNADE – leconomiste.com

  • LOUARDI RELANCE L’OPÉRATION D’INSPECTION
  • LES CONTRÔLES SEMBLENT CEPENDANT CAFOUILLER ET LA COMMUNICATION HÉSITANTE
Le ministère de la Santé relance l’opération d’inspection des cliniques. Louardi avait été soupçonné d’enterrer le dossier

Le ministère de la Santé relance l’opération d’inspection des cliniques. Louardi avait été soupçonné d’enterrer le dossier

Après le séisme provoqué par Yasmina Baddou en 2011 avec l’inspection des cliniques privées (voir L’Economiste du 8 juillet 2011), c’est au tour d’El Haussaine Louardi de secouer le tapis. «Nous avons mené plusieurs inspections qui ont prouvé des non-conformités aux normes ou un exercice illégal de la médecine dans certaines cliniques. Actuellement, les rapports sont au secrétariat général du gouvernement», confie le ministre de la Santé. Sur la nature des non-conformités, très peu de détails filtrent. C’est à peine s’il est question de «blocs opératoires non adaptés», de «manque d’équipement». Et dans d’autres cas «d’exercice illégal de la médecine».  Justement, la nouveauté apportée par Louardi concerne la mise en place d’une commission dédiée au contrôle de l’exercice illégal de la médecine. «Nous avons reçu deux fois l’inspection pour le contrôle de l’exercice illégal de la médecine en novembre et en février», souligne le  directeur d’une clinique. Contrairement à Baddou, Louardi ne pousse pas l’exercice de transparence jusqu’au bout et refuse de commenter les noms des cliniques. Des sources proches du dossier font état d’une liste de 10 établissements. Selon nos informations, le ministère a inspecté 170 établissements depuis le début de cette année. Un chiffre important à première vue. «La visite de la commission ne dure pas plus de 15 minutes», souligne un médecin.
Les cliniques épinglées sont situées à Marrakech, Fès, Agadir et Casablanca. Plusieurs cliniques citées ont figuré déjà dans la liste de Baddou. Contactées par L’Economiste, certaines d’entre elles démentent avoir subi un quelconque contrôle en 2013! D’autres ne sont plus en activité ou en travaux depuis quelques mois. La procédure veut que la commission constituée de plus de huit personnes dont un représentant de l’Ordre des médecins se rende pour un premier contrôle. Lorsqu’une infraction est relevée, le directeur de la clinique est mis en demeure de corriger les violations constatées dans un délai précis. Par la suite, la décision de fermeture revient uniquement au secrétariat général du gouvernement et non au ministère de la Santé. Si Louardi va au bout de cette procédure, un véritable bras de fer s’annonce entre son département et la corporation.

Publié 17 mai 2013 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Santé

Kelaat M Gouna : Folklore

Le second jour, nous avions la chance que le spectacle soit organisé dans notre hôtel, le Mandar Saghrou et nous avons pu y assister tranquillement :

Ahwach : chants et danses  traditionnels. L’ahwach a pour vocation de préserver le patrimoine et l’enracinement de l’esprit de citoyenneté au sein du village.IMG_7176 IMG_7177 IMG_7182 IMG_7187 IMG_7189 IMG_7190 IMG_7193 IMG_7194 IMG_7195 IMG_7196 IMG_7200 IMG_7203 IMG_7206 IMG_7210 IMG_7211 IMG_7212 IMG_7214 IMG_7218
Cérémonie de mariage
: préparation de la coiffure de la future mariéeIMG_7229 IMG_7231 IMG_7233 IMG_7235 IMG_7236 IMG_7238IMG_7239Défilé de caftansIMG_7244 IMG_7246 IMG_7250 IMG_7251 IMG_7254 IMG_7255

Et, pour clôturer le spectacle, l’élection de la Reine des Roses :

Les candidates se sont présentées dans différentes tenuesIMG_7228 IMG_7260And the winner is :IMG_7270 IMG_7271La voici avec sa dauphine :IMG_7273Personnellement, j’aurais plutôt choisi la dauphine !IMG_7267mais, les goûts et les couleurs…

 

Publié 17 mai 2013 par Michel Terrier dans Actualité, Animation, Festival, Région, Tourisme

Kelaat m Gouna : l’exposition commerciale

C’est le Festival des Roses :
la rose utilisée pour faire l’eau de rose de Kelaat M’Gouna provient du rosier de Damas (Rosa ×damascena) :Rosa damasquinaIMG_7160

Le matin, avant l’arrivée de la foule,

IMG_6855 IMG_6856 IMG_7161IMG_7155 IMG_7156Là, les visiteurs commencent à arriver !IMG_7162 IMG_7164Quelques stands sous le chapiteau : on y trouve beaucoup d’eau de rose (logique !) mais aussi tous les produits régionaux (huile d’argane, safran, henné…) et tout ce que l’artisanat local produit : poignards de Kelaat M Gouna, tapis, poteries, bijoux, broderies…IMG_6857 IMG_6858 IMG_6859 IMG_6860 IMG_6861 IMG_6862 IMG_6863 IMG_6864 IMG_6865 IMG_6866 IMG_6867 IMG_7158 IMG_7159 IMG_7163

Publié 17 mai 2013 par Michel Terrier dans Actualité, Artisanat, Festival, Région, Tourisme

Une petite video de la fantasia de Kelaat m’Gouna

J’ai pris cette video en HD : vous pouvez la mettre en plein écran.

%d blogueurs aiment cette page :