Archives de 24 mai 2013

EXPOSITION : RÊVES DE FEMMES du mardi 28 mai au samedi 8 juin 2013 à l’Institut Français d’Agadir

almaL’exposition « Rêves de femmes » présente les dernières réalisations empreintes de couleurs et de matières d’une communauté de femmes d’Alma, village proche d’Agadir. Elles se dévoilent et expriment leurs rêves et leurs espoirs d’une nouvelle vie.

L’association Kan Ya Makane a vu le jour en 2009, en réponse à la conviction très forte de ses fondatrices que l’art et la culture peuvent constituer de formidables vecteurs d’affirmation de soi. Le projet Talents de femmes vise le renforcement socio-économique d’un groupe de quatorze femmes rurales vivant à Alma à travers des ateliers d’arts plastiques et la commercialisation de leurs œuvres.

LA COOPERATIVE TALAÏT

Souhaitant favoriser la pérennisation des activités et leur gestion solidaire, l’association Kane Ya Makane a encouragé les femmes à constituer une coopérative.

Nommée TALAÏT, qui signifie grappe en amazighe, cette coopérative a été créée en janvier 2011. Son bureau est composé de Malika Dadsi, présidente, Fadma Aglif, trésorière et Halima Achbou, secrétaire général.

Chaque année, la coopérative TALAÏT reçoit de Kane Ya Makane 70% du produit de la vente des tableaux, les autres 30% permettent à l’association d’organiser annuellement une formation artistique au profit des femmes ainsi qu’une exposition de leurs œuvres.

Les règles de redistribution des recettes au sein de la coopérative ont été établies par les femmes elles-mêmes. C’est ainsi que 60% des recettes perçues sont reversées aux femmes en fonction des ventes que chacune a pu réaliser. Le reste est réparti entre les frais de fonctionnement de la coopérative, l’alimentation d’une caisse de solidarité, et le financement d’un projet communautaire.

Premier acte d’autonomie de la coopérative TALAÏT : elle a obtenu en 2011 une subvention de l’INDH pour financer des équipements (chevalets, ordinateur…).

Par ailleurs, la coopérative attire de plus en plus de visiteurs, ce qui lui permet de réaliser directement des ventes de tableaux.

Publicités

Publié 24 mai 2013 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Art, Peinture

%d blogueurs aiment cette page :