Archives de 13 mars 2014

Coupe Lalla Meryem à Agadir : Maha Haddioui : “Gérer la pression”

libe.ma

6406602-9664588
La golfeuse marocaine, Maha Haddioui, fera son entrée en lice à la 20e édition de la Coupe Lalla Meryem à Agadir avec comme objectif principal: Gérer la pression pour signer un bon parcours.
“Etre la meilleure sportive de l’année 2013 tout en étant l’unique représentante du pays hôte, me met beaucoup de pression qu’il faut bien gérer pour signer une bonne prestation”, a déclaré à la MAP, Maha Haddioui, première golfeuse arabe à jouer à plein temps sur un circuit professionnel.
Pour la championne marocaine, la Coupe Lalla Meryem, attire un plateau exceptionnel de joueuses professionnelles et s’impose comme l’un des évènements les plus prestigieux du calendrier golfique féminin.
“La Coupe Lalla Meryem est pour moi le plus gros tournoi de l’année. Ce tournoi dont la dotation a été augmentée (de 345.000 à 450.000 euros, Ndlr) me tient à cœur du fait qu’il se déroule dans ma ville et sur un parcours que je connais très bien”, a-t-elle déclaré.
En préparation à la Coupe Lalla Meryem 2014, Maha, 25 ans, a bénéficié du programme du Team de l’Association du Trophée Hassan II qui lui a  permis, selon elle, de corriger ses “lacunes”.
Passée pro en 2010, Maha, native d’Agadir, sera portée par son public. Elle disputera sa 2e saison sur le circuit européen. En ouverture de la Coupe Lalla Meriem 2014 figurent un concours Pro-Am mixte (1 pro avec 3 amateurs) au golf de l’Océan avant l’entrée en lice, sur le même parcours, des professionnelles qui disputeront le titre en 4 tours (du jeudi au dimanche) de strock-play avec un cut après 2 tours qualifiant les 60 meilleures joueuses et ex aequo.
En marge de la compétition, une Friendship Cup (coupe de l’amitié) se déroulera samedi au golf du Soleil avec la participation d’amateurs uniquement (jeu en quatre balles et équipes de deux amateurs).
La Coupe Lalla Meryem, créée en 1993 par Feu Sa Majesté Hassan II, est inscrite depuis 2010, dans le tour européen féminin (Ladies European Tour).
Publicités

Publié 13 mars 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Golf, Sport

Lacoste initie les enfants de la région d’Agadir au Golf

challenge.ma

.

.

.

Lacoste, la marque au crocodile, présent au Maroc depuis 20 ans, initie les enfants de la région d’Agadir au Golf. Traditionnel partenaire et sponsor officiel du Trophée Hassan II, ainsi que de la Coupe Lalla Meryem qui auront lieu du 10 au 16 Mars 2014, la marque française compte organiser à la suite du Pro Am, le mercredi 12 mars, un Clinic animé par Grégory Havret sur le practice du Golf de l’Océan à Agadir au profit des enfants de l’association Les Birdies de Mogador. Ces enfants auront également l’occasion de rencontrer et d’apprendre auprès de joueurs professionnels, grâce à un atelier d’approches qui sera mis en place après le Clinic.

Publié 13 mars 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Animation, Golf, Sport

Motos : Open day chez Yamaha !

aujourdhui.ma

Motards, aficionados ou simples chalands, voilà qui devrait vous intéresser ! Yamaha Maroc ouvrira ses portes le 15 mars dans toutes ses concessions dans le Royaume (Casablanca, Marrakech, Agadir et Tanger).

timthumb

Il s’agit pour Mifa Group, le distributeur de la célèbre marque nippone de motos, de faire part de sa nouvelle stratégie tarifaire 2014. La clientèle devrait bénéficier de la baisse du yen et accéder à la gamme Yamaha, constituée de motos, quads, golf cars et scooters des mers, à des prix exceptionnels.

Et ce n’est pas tout ! Chaque client qui achètera une moto ou un maxi-scooter en souscrivant une police d’assurance à travers Mifa Yamaha se verra offrir un mois d’assurance et pourra acquérir les accessoires Bering (vêtements de motos, bagageries), BCD (personnalisation de scooters 49cc) et Yamaha avec des remises de 15% par rapport aux tarifs européens.

Enfin, un jeu concours sera organisé depuis la page Facebook de Yamaha Maroc, avec à la clé une moto Yamaha FZ16 à gagner et 10 bons d’achat de 1.000 dirhams de valeur unitaire.

Publié 13 mars 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir

Trophée Hassan II de golf : L’équipe de Rafa Cabrera Bello remporte le Pro-Am

MAP – lemag.ma

Agadir – L’équipe conduite par l’Espagnol Rafa Cabrera Bello a remporté l’épreuve Pro-Am (classement brut) comptant pour la 41e édition du Trophée Hassan II de golf, disputée mercredi au golf du Palais Royal à Agadir.

6409135-9668384

Cabrero-Bello, associé à Pierre Galvan, Claude Echardour et Carlos Pierre Galvan a rendu une carte de 63 coups, terminant en tête du classement brut.

La deuxième place est revenue à l’équipe du vainqueur du Trophée Hassan II en 2011, l’Anglais David Horsey (Hassan Chakboub, Berrada Souleiman et Mounir Razki) avec un score de 64 coups suivi de l’équipe de l’Autrichien Bernd Wiesberger (Najib Benamour,Alaoui Taoufik et Reda Mansouri), qui ont totalisé 65 coups.

L’équipe composée de l’Espagnol Pablo Larrazabal, associé à SAR le Prince Moulay Rachid, Jalil Bennis et Omar Lahjomri, s’est classée à la 5è place avec un total de 66 coups ex-?quo avec trois autres équipes.

Au classement net, où le nombre total de coups est totalisé en prenant en compte des handicaps, la première place a été remportée par l’équipe de l’Anglais David Horsey, associé à Jawad Boulouiz, John Holidays, Pamela Judith Evans avec une carte de 58 coups. La deuxième place a été décrochée par l’Espagnol Eduardo De La Rivab (Benhamida Said, Amrani Saad et El Bakkali Youssef), auteur de 60 coups, ex-?quo avec l’Autrichien Bernd Wiesberger (Najib Benamour, Alaoui Taoufik et Mansouri Reda).

L’équipe composée de l’Espagnol Pablo Larrazabal, associé à SAR le Prince Moulay Rachid, Jalil Bennis et Omar Lahjomri, s’est classée à la 6è place avec un total de 61 coups.

Le concours Pro-Am a connu la participation de 36 équipes (36 pros et 108 amateurs).

Le 1er tour du Trophée Hassan II débutera jeudi avec l’entrée en lice des 114 joueurs professionnels de plus de 20 pays qui disputeront le titre en 4 tours de strock-play.

Publié 13 mars 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Golf, Sport

Agadir : Des chantiers touristiques en rade

par malika Alami – leconomiste.com

  • Une dizaine de projets «fantômes», des hôtels achevés mais fermés…
  • Une cellule de crise au CRI
Plus d’une dizaine de chantiers sont à l’arrêt ou au ralenti dans le Founty. En ville, sur l’avenue Mohammed V,  le projet de réaménagement de l’hôtel Salam n’a toujours pas bougé malgré les annonces depuis plus de deux ans

Plus d’une dizaine de chantiers sont à l’arrêt ou au ralenti dans le Founty. En ville, sur l’avenue Mohammed V, le projet de réaménagement de l’hôtel Salam n’a toujours pas bougé malgré les annonces depuis plus de deux ans

Pas de développement touristique sans renforcement de la capacité litière. Et Agadir, première destination balnéaire du Maroc, en manque cruellement. Une situation aggravée par la fermeture de plusieurs établissements ces dernières années suite à des difficultés financières. Résultat, la ville compte, depuis les années 1980, un nombre presque inchangé de lits, 26.000,  alors que la progression aurait dû être de 10% par an, soit quelque 45.000 lits aujourd’hui. Malgré les engagements et les démarrages de chantiers, les réalisations sur le terrain ne suivent pas. Certes, la Smit (Société marocaine d’ingénierie touristique) a annoncé l’an dernier l’aménagement sur le pôle Founty d’une capacité additionnelle de 4.001 lits dont 40% seront achevés cette année. Mais, si sur le terrain, les travaux de viabilisation de la dernière tranche du Founty, allouée à l’aménageur développeur Agadir Bay, laisse présager de bonnes perspectives, de nombreux chantiers renvoient une image de désolation. Une bonne dizaine sont à l’arrêt depuis des années et n’ont pas bougé d’un iota malgré les relances incessantes de la Smit. Le rythme des autres projets tourne, lui, au ralenti. Quelque 4 établissements ont bel et bien été construits mais ne sont toujours pas exploités, et les lotissements ne sont toujours pas valorisés. Bon nombre d’entre eux ont été mis en vente, mais n’arrivent pas à trouver preneur.
Pressés par les poursuites judiciaires de la Smit, des attributaires tentent, tant bien que mal, de faire redémarrer leurs travaux pour ne pas perdre leur lot, mais sans grand succès. La situation est critique. Pour redonner du souffle aux investisseurs, le Centre régional d’investissement multiplie les actions. En 2013, l’établissement a enregistré plus d’un milliard de DH d’engagements en termes d’investissements touristiques. Mais encore faut-il aider les dossiers à concrétisation. Aussi, une cellule d’accompagnement des investisseurs a été créée pour faire avancer les projets. Résultat: une vingtaine de projets ont été débloqués. Mais ce n’est pas encore gagné. Les dossiers traînent trop en longueur sur le plan procédural toujours au niveau central, sans oublier le retard pris au niveau du schéma directeur d’aménagement urbain d’Agadir. Pour dépasser ces contraintes, les élus suggèrent plus de décentralisation en matière de prise de décision pour répondre aux attentes locales.

Publié 13 mars 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Hôtellerie, Tourisme

%d blogueurs aiment cette page :