Archives de 14 mars 2014

1ère édition de Visa For Music, une manifestation inédite au Maroc et sur le continent à ne pas manquer, du 12 au 15 novembre 2014 à Rabat

Logo2

1ère édition de Visa For Music (VFM), le salon des musiques d’Afrique et du Moyen-Orient, du 12 au 15 novembre 2014
Rabat – Maroc
Une manifestation inédite au Maroc et sur le continent, à ne pas manquer…

Première plateforme professionnelle de la musique du Maroc, du Moyen-Orient et d’Afrique, Visa For Music se positionne comme le marché international incontournable des musiques du monde et des musiques actuelles pour ces territoires, et comme la plateforme interprofessionnelle de la filière musicale au Maroc et pour les pays du Sud.
La principale mission de Visa For Music est de favoriser la constitution d’un marché de la musique en Afrique et au Moyen-Orient. Un tel marché est aujourd’hui défaillant, alors que la création musicale de la région est extrêmement riche et diversifiée. Visa For Music a pour ambition de créer une plateforme de visibilité et un environnement propices à la créativité et à la professionnalisation dans le secteur culturel et artistique.
Organiser ce salon au Maroc s’impose comme une évidence puisque le pays connaît depuis quelques années une importante évolution de son paysage culturel et musical. Ses grands festivals de musique, dont beaucoup ont aujourd’hui une renommée internationale, en sont une preuve (Festival Mawazine, Festival International des musiques sacrée de Fès, Festival Timitar…).
Visa For Music : le programme
Visa For Music réunira les professionnels de la filière : artistes, organismes professionnels, agents, maisons de disque, institutions culturelles et fondations, médias et édition, managers, formateurs…etc. Le salon sera ponctué par de nombreuses manifestations, dont le point fort sera la tenue de showcases mettant en lumière de nouveaux talents ou artistes en essor. Pour cela 24 artistes / formations seront sélectionnés et auront l’opportunité de se produire devant des professionnels et un jury d’exception. Un hommage sera également rendu à quelques figures ayant marqué l’histoire récente de la musique au Maroc, sur le continent et dans la région du Moyen-Orient.
Une série d’autres manifestations marqueront le salon pour en faire un évènement empreint d’interactivité et d’échanges : conférences et projections de films documentaires, formations professionnelles, speed-meetings, networking, assises professionnelles.
En marge de Visa For Music 2014, se tiendra du 13 au 15 novembre 2014 à Rabat, la 4ème édition de la Conférence Internationale sur l’Economie Créative en Afrique, un rendez-vous annuel organisé par Arterial Network. Cet événement réunira près de 300 participants du secteur culturel et artistique de tout le continent et du monde entier, afin de débattre des stratégies de croissance et de durabilité pour un secteur créatif africain dynamique.

vfm-flyer-626x380

Publié 14 mars 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Animation, Evènements, Musique

Une merveille de Concert ce soir à l’IFA

Tous ceux qui étaient présents (et ils étaient nombreux, la salle était pleine) ce soir à l’Institut Français ont été ravis du spectacle Treq qui est une rencontre entre l’accordéon chromatique, le saxophone, les sonorités du guembri et la voix.

Thomas Moisson, Nicolas Radin et El Mehdi Nassouli ont travaillé ensemble pendant une semaine dans la Zaouia où Sidi Abderraouf les a accueillis pour nous concocter ce spectacle.

Voici quelques photos prises pendant le concert, avec Thomas Moisson à l’accordéon, Nicolas Radin aux flûtes traversière, saxophones baryton et ténor et El Mehdi Nassouli aux Chant, sintir, qraquebs, ainsi que les deux gnaouas qui sont venus se joindre à eux.
Dommage, il manque le son !

IMG_1594

 

 

IMG_1595

 

IMG_1596

 

IMG_1601

 

IMG_1602

 

IMG_1608

 

IMG_1609

 

IMG_1610

 

IMG_1612

 

IMG_1618

 

IMG_1622

 

IMG_1623

 

IMG_1628

 

IMG_1629

 

 

 

Merci encore une fois à l’IFA pour cette programmation.

 

Publié 14 mars 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Animation, Musique, Spectacle

Golf: Brochette de stars à Agadir

M. A. – leconomiste.com

.

.

La capitale du Souss vit au rythme du golf cette semaine. Les compétions de la 41e édition du Trophée Hassan II et de la 20e édition de la Coupe Lalla Meryem se poursuivent dans la station balnéaire. Sur les greens du Palais royal et ceux du golf de l’Océan c’est véritablement une belle brochette de célébrités de cette discipline qui est au rendez-vous à ces championnats uniques en leur genre. Une opportunité pour le Maroc pour mieux se positionner sur cette niche touristique à l’international.
Le sujet sera justement au cœur de la quatrième édition des journées professionnelles du tourisme qui se tiennent ce vendredi à Agadir en marge des grands tournois du Trophée Hassan II et de la Coupe Lalla Meryem. La réflexion tournera autour de l’état du marché du tourisme golfique dans le monde, avec un focus sur les marchés concurrentiels. Il sera aussi question de la stratégie marketing du produit golfique marocain et de ses leviers, à savoir le management des golfs et la protection de l’environnement. Les participants se pencheront aussi sur la qualité du produit golfique et la formation aux métiers du golf. Un focus sur les marchés qui émettent le plus de touristes golfiques vers le Maroc, à savoir le Royaume-Uni, l’Allemagne, la Scandinavie et la France, est également au programme, est-il indiqué. La rencontre sera marquée enfin par la signature de contrats de co-marketings avec des tour-opérateurs de la niche du golf.

Publié 14 mars 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Golf, Sport

Agadir, Nouvelles brèves

lopinion.ma

NouvellesBreves-600

– L’Ecole nationale de commerce et de gestion (ENCG-Agadir) organise, le 14 mars (10h00), une conférence sur « la stratégie nationale dans le domaine de l’emploi ».
Cette conférence, initiée en collaboration avec la section locale de l’Espace Citoyenneté et solidarité Agadir, sera animée par le ministre de l’Emploi et des affaires sociales Adeslam Seddiki, indique un communiqué des organisateurs.

– Des journées culturelles américaines auront lieu, les 20 et 21 mars à l’ENCG Agadir et à Universiapolis, à l’initiative du Consulat des Etats Unis au Maroc en partenariat avec l’Université Ibn Zohr d’Agadir (UIZ).
Scindées en trois sessions d’ateliers, ces journées comportent un riche programme de formation professionnelle au profit des étudiants universitaires animé par trois responsables de la mission américaine au Maroc, indique un communiqué de l’UIZ.

– Le Conseil de la commune urbaine d’Agadir reprendra, vendredi (16h00) au complexe culturel Mohamed Khair-Eddine, l’examen des points à l’ordre du jour reportés lors de la session de février dernier.
Un communiqué du Conseil indique qu’il s’agira de l’examen et adoption du compte administratif de l’année 2013, l’examen et adoption de la programmation de l’excédent réel de l’année budgétaire 2013 et de l’examen et adoption de la programmation des recettes du budget d’équipement.

Publié 14 mars 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir

Concert Triq ce soir, Vendredi 14 mars à 19h30 Institut français d’Agadir

03.14  Triq Mehdi Nassouli03.14 Triq Nicolas Radin03.14 Triq Thomas moisson

La rencontre entre l’accordéon chromatique, le saxophone, les sonorités du guembri et la voix.

La création Trîq va permettre au cœur d’un monde en mouvement de réaliser un focus sur de nouveaux talents issus des musiques traditionnelles en Bretagne et au Maroc.

Pour cette rencontre inédite Mehdi Nassouli, Thomas Moisson et Nicolas Radin vont se rencontrer et travailler autour des sons de leurs instruments et de leurs voix. En mettant en avant les sonorités énergiques de leur musique faisant côtoyer les groove du guembri et les riffs de saxophones aux envolés de l’accordéon.

Ils vous invitent à redécouvrir les musiques traditionnelles avec un regard décalé  pour entrainer le public dans  un voyage où tradition et modernité rentre en perpétuelle séduction.

Après une semaine de résidence à l’institut français, ils proposeront un concert inédit construit comme une espace d’échange intrinsèquement multiculturel et ouvert sur le monde.

La création « « « Trîq » » » (chemin…) va permettre au cœur d’un monde en mouvement de réaliser un focus sur de nouveaux talents issus de la diversité européenne.

Pour cette rencontre inédite Mehdi Nassouli, Thomas Moisson et Nicolas Radin vont se rencontrer et travailler autour des sons de leurs instruments et de leurs voix. En mettant en avant les sonorités énergique de leur musique faisant côtoyer les groove du guembri et les riffs de saxophones aux envolées de l’accordéon.

Ils vous invitent à redécouvrir les musiques traditionnelles avec un regard décalé  pour entrainer le public dans  un voyage où tradition et modernité rentre en perpétuelle séduction

La création du spectacle a été précédée d’un travail de recherche qui a mis en valeur les nombreux points de convergences qui existent entre ces deux cultures que ce soit sur un point de vue artistique ou sur le plan des pratiques culturelles.

Les deux traditions sont confrontées aux mêmes enjeux : transmission, mise en valeur, réappropriation par les jeunes générations et volonté d’ouverture.

Le contenu du spectacle traite de ces problématiques par les thèmes abordés : l’acceptation et la valorisation de la diversité culturelle, la construction de l’identité par la transmission du patrimoine et l’évolution des représentations.

Parce qu’il est construit autour de la rencontre entre des artistes de pays, de langues et de cultures différentes le projet est intrinsèquement multiculturel et ouvert sur l’Europe et le monde.

C’est la rencontre entre deux cultures et la mise en valeur de la diversité culturelle qui est le cœur de ce concert.

Le projet se veut porteur d’une dynamique et catalyseur d’échanges. Il est marqué par une irrésistible envie d’aller de l’avant et d’explorer de nouveaux horizons !

Ce concert donnera à chaque musicien la possibilité de s’exprimer et de s’épanouir en créant un espace de dialogue. Mehdi Nassouli, Thomas Moisson et Nicolas Radin sont  pour ce projet les artisans d’une musique orchestré donnant à chacun une totale liberté.

L’interaction de cette musique se fera à travers la rencontre et le mariage du chant, des flutes, des saxophones, du guembri, de l’accordéon et de percussions.

3 musiciens sur scène mais à l’écoute un petit orchestre !

 A l’image du Maroc, généreux et ouvert sur le monde ou de la Bretagne attachante et curieuse la création « « « Trîq » » » offrira au spectateur un véritable voyage.

El Mehdi Nassouli :Chant, sintir, qraquebs

Né en 1985, Mehdi Nassouli a commencé l’apprentissage de la musique à l’âge de 14 ans, attiré par les racines de sa famille, ancrées dans la culture gnawa. De Taroudant à Marrakech, en passant par Essaouira et Safi, en 10 ans ce jeune musicien a entrepris, en une décennie, un voyage initiatique auprès des maîtres (mââlems) qui lui ont enseigné les musiques d’expression essentiellement berbères, gnawa (des descendants d’esclaves noirs), daqqa (originaire de Marrakech et basée essentiellement sur le rythme), malhoun (musique rurale du monde arabe aux rythmes dansants)…

Mehdi Nassouli a collaboré avec de nombreux artistes de renommée mondiale, s’imposant au guembri, au chant et à la flûte aux côtés de personnalités comme Philippe Garcia, le batteur d’Eric Truffaz, Kamel Zekri et la Création Transdiwan, le groupe Enzo, Babko, le Benjamin Taubkin Quartet et Lo Griyo !

Thomas Moisson : Accordéon.

Tombé dans le bouillon breton dès la prime jeunesse, Thomas Moisson s’est aguerri dans l’exigeante école des cercles celtiques en pays lorientais. De l’art difficile de la musique à danser, il a su garder toute l’expressivité de ses terroirs de prédilection et développer un jeu personnel et incisif au contact de ses nombreux maîtres.

Il met à présent sa sensibilité et sa technique au service de ses nombreuses collaborations. Déjà reconnu comme un grand de l’accordéon made in Breizh, Thomas poursuit sur une route parsemée de recherches, de passions et de rencontres pour le plus grand bonheur du mélomane et … du danseur, bien entendu !

Nicolas Radin : Flûtes Traversière, saxophones Baryton et Tenor.

Compositeur, arrangeur et musicien (saxophones ténor et baryton, biniou koz, flutes traversières). Il est aujourd’hui l’un des artisans de la musique bretonne actuelle.

Parce que Nicolas envisage la musique comme le moyen de relier les hommes et de s’ouvrir au monde, il s’est spécialisé dans la réalisation de création musicale qui prône le dialogue interculturel. Chacun de ses projets témoigne de son désir de rassembler des artistes de cultures différentes pour des rencontres inédites.

Jeune compositeur et directeur musical Nicolas Radin développe une approche décomplexée, exigeante et résolument moderne des musiques traditionnelles.

Il s’associe également à des formations de musique aux styles variés : orchestre de jazz pour la réalisation du disque du bagad de Lann Bihoue, musiciens de salsa pour le spectacle la locuja del viaje ou musiciens traditionnels pour le projet franco espagnol La Banda…LATIRA !.

Les résidences et rencontres musicales auxquelles Nicolas participe régulièrement nourrissent un travail ouvert, axé la rencontre, le « mixage » et le remixage des cultures, des générations et des styles. Parmi ses projets en cours, on compte une participation au projet Orében, rencontre entre musique bretonne et percussions africaines, ou la mise en musique de textes déclamés par le slameur Youn (Yann Frances). Et l’année dernière le travail réunissant des musiciens Breton et Koweitien pour créer la rencontre inédite : Salak.

La polyvalence stimule ce créateur qui est à l’ origine de la compagnie Herrad.

Spectacle sur invitation à retirer à l’IFA

Publié 14 mars 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Animation, Musique, Spectacle

Institut Français Agadir : Invitation Conférence Université Populaire du Patrimoine le mercredi 19 mars

Institut Français

l’Institut Français d’Agadir a le plaisir de vous inviter à la conférence qui aura lieu le mercredi 19 mars à la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, Salle de conférence de l’espace des humanités :

CONFÉRENCE Université Populaire du Patrimoine 

Comment décrire un monument?

Par Claudine Piaton

Mercredi 19 mars 16h 

Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, Salle de conférence de l’espace des humanités

L’Université populaire du Patrimoine :

Dans le cadre de la saison culturelle France-Maroc, l’association Casamémoire, l’Institut Français du Maroc site d’Agadir et l’association SMD culture vous propose un cycle de conférence visant à proposer au public l’enseignement nécessaire à la compréhension du patrimoine et de ses enjeux dans notre société.

Une sélection d’experts nationaux et internationaux présenteront des conférences thématiques autour du patrimoine qui s’adressent aussi bien aux curieux qu’aux connaisseurs.

Claudine Piaton, architecte et urbaniste de l’Etat au ministère de la culture et de la communication interviendra sur le thème Comment décrire un monument?

Une très bonne opportunité de venir rencontrer cette spécialiste reconnue au niveau international.

Pour plus d’informations, suivez-nous sur les réseaux sociaux :

Facebook: Institut français d’Agadir / https://www.facebook.com/institutfrancaisagadir

Presse-papiers-1

Publié 14 mars 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Animation, Conférence

EPGA – Open d’Agadir – 1er tour: Canizares en tête

AFP – lematin.ch

L’Espagnol Alejandro Canizares a pris la tête de l’Open d’Agadir, comptant pour le circuit européen de golf (EPGA), jeudi après le 1er tour.

Alejandro-Canizares_12bet

Canizares, en rendant une carte de 62, soit 10 sous le par, devance d’un coup l’Anglais Seve Benson et de trois coups un duo composé du Suédois Magnus A. Carlsson et de l’Américain Connor Arendell.

Classement après le 1er tour (par 72): 1. Alejandro Canizares (ESP) 62 2. Seve Benson (ENG) 63 3. Magnus A. Carlsson (SWE) 65 . Connor Arendell (USA) 65 5. Marc Warren (SCO) 66 . Andrew Sullivan (ENG) 66 . Tommy Fleetwood (ENG) 66 8. Peter Whiteford (SCO) 67 . Gaganjeet Bhullar (IND) 67 10. Edouard Dubois (FRA) 68 . Danny Willett (ENG) 68 . Rhys Davies (SCO) 68 . Stephen Dodd (WAL) 68 . Wade Ormsby (AUS) 68 . Grégory Bourdy (FRA) 68 . Rafael Cabrera Bello (ESP) 68 . Michael Hoey (NIR) 68

 

Publié 14 mars 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Golf, Sport

Coupe Lalla Meryem 2014 de golf : L’équipe de Carin Koch remporte le Pro-Am en brut

aujourdhui.ma

L’équipe de Carin Koch a remporté l’épreuve Pro-Am (classement brut), disputée mardi au Golf de l’Océan à Agadir en ouverture de la 20ème édition de la Coupe Lalla Meryem de golf.

timthumb (1)

L’équipe de Carin Koch a remporté l’épreuve Pro-Am (classement brut), disputée mardi au Golf de l’Océan à Agadir en ouverture de la 20ème édition de la Coupe Lalla Meryem de golf.

Koch, associée aux amateurs Pierre Galvan, Claude Echardour et Adrien Millier, a rendu une carte de 64 et se classe en tête du classement brut devant l’équipe de Sophie Gustafon, qui a rendu avec ses partenaires marocains (Mohamed Dehbi Bouhlal, Zouhair Boulouiz, et Karim Ameur) une carte de 68 coups ex aequo avec les équipes emmenées par Katie Burnett, Gwladys Nocera et Charley Hull.

La Marocaine Maha Haddioui, avec Ahmed Ziyat, Mhammed Benmoussa et Abdelkrim Chemaou a occupé la 28e place (73).

Au classement net, où le nombre total de coups est totalisé en prenant en compte des handicaps, la victoire est revenue à Veronica Zorzi (57) associées au trio d’amateurs composés de Ali Kettani, Jaafar Kettani et Felix Lechner.

En deuxième position arrive Marta Silva (Younès Bensalah, Mohamed Amine Rafi et Mohammed Yamani) avec 58 coups, suivie de Tania Elosegui.

Maha Haddioui, associée à Ahmed Ziyat, Mhammed Benmoussa et Abdelkrim Chemaou s’est classée 11e avec un score total de 61 coups.
Le concours Pro-Am a connu la participation de 36 équipes (36 proettes et 108 amateurs). Le 1er tour de la Coupe Lalla Meryem débutera ce jeudi avec l’entrée en lice des 126 joueuses professionnelles (31 pays) qui disputeront le titre en 4 tours de stroke-play avec un cut après 2 tours qualifiant les 60 meilleures joueuses et ex aequo.

En marge de la compétition, une Friendship Cup (coupe de l’amitié) se déroulera ce samedi au Golf du Soleil avec la participation d’amateurs uniquement (jeu en quatre balles par équipes de deux amateurs).

Publié 14 mars 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Animation, Golf, Sport

«SMD Afrique-développement» : Agadir abritera le Forum économique

MAP – lematin.ma

«Nous devons absolument profiter de cette occasion pour créer encore plus de richesses et nous positionner en tant que précurseur», a fait observer Yassine Ghanmouni, lors de l’AG ordinaire de la CGEM-SMD. Ph : MAP

«Nous devons absolument profiter de cette occasion pour créer encore plus de richesses et nous positionner en tant que précurseur», a fait observer Yassine Ghanmouni, lors de l’AG ordinaire de la CGEM-SMD. Ph : MAP

«Agadir abritera fin 2014 le forum SMD Afrique-développement. Ce Forum sera marqué par la participation de délégations d’hommes d’affaires venant de tous les horizons africains», Yassine Ghanmouni, président de la CGEM-SMD

Un Forum économique Souss-Massa-Drâa (SMD) Afrique-développement aura lieu, en fin d’année à Agadir, avec la participation de délégations d’hommes d’affaires venant de tous les horizons africains et constituant un fort potentiel d’échange, a annoncé jeudi le président de la CGEM-SMD Yassine Ghanmouni.

«L’Afrique subsaharienne a été un terrain d’exploration de notre bureau et deux missions menées récemment en Côte d’Ivoire et au Gabon ont permis à notre région d’être un prélude à la prospection économique africaine», a affirmé Ghanmouni, lors de l’assemblée générale ordinaire de la CGEM-SMD.

«Nous avons décidé d’inviter des hommes d’affaires, des institutionnels et des membres de gouvernement de pays africains voisins et amis, en l’occurrence le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire et le Gabon en nous inscrivant dans la même stratégie portée par S.M. le Roi, à travers la création d’un mini-forum dans notre région», a expliqué le responsable dans une déclaration à la MAP.

Il a souligné qu’il importe désormais d’étaler cette stratégie sur un plan régional à la faveur d’un diagnostic fait lors d’un récent déplacement dans les pays africains cibles, assurant que les secteurs prioritaires sont l’agroalimentaire, le BTP, les nouvelles technologies et les services.

«Aujourd’hui l’Afrique affiche un taux de croissance moyen de 10%. Elle est le futur marché des entreprises marocaines, surtout face à la crise prévalant en Europe», a-t-il indiqué, soutenant que près de 500 containers traversent chaque jour la frontière mauritanienne vers l’Afrique au départ de la région SMD.

«Nous devons absolument profiter de cette occasion pour créer encore plus de richesses et nous positionner en tant que précurseur», a-t-il fait observer.

Outre l’adoption des rapports moral et financier, les travaux de cette assemblée générale ordinaire de la CGEM-SMD ont été ponctués par la présentation du plan d’action 2014, un exposé sur les perspectives économiques de la région et la signature de trois conventions avec des partenaires institutionnels régionaux. 
La région SMD couvre une superficie de 72.500 km2 (10% de la superficie nationale) et compte plus de 3,1 millions d’habitants (10% de la population nationale), avec un taux d’urbanisation de 42%.

Elle contribue à hauteur de 8,8% au PIB national, grâce notamment aux secteurs de l’agriculture (36% du PIB national), la pêche (35%), l’hôtellerie et restauration (33%), alors qu’elle occupe le troisième rang dans le secteur tertiaire et figure parmi les trois premières régions du pays dans le secteur du BTP.

– See more at: http://www.lematin.ma/express/2014/-smd-afrique-developpement-_agadir-abritera-le-forum-economique/198571.html#sthash.mAtRJWXr.dpuf

Publié 14 mars 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Développement, Economie

%d blogueurs aiment cette page :