Archives de 18 mars 2014

Tourisme golfique : Un lot de conventions signées à Agadir

M.A.H.- lematin.ma

Tourisme-golfique

L’Office national marocain du tourisme (ONMT) compte positionner le Maroc sur la carte mondiale du tourisme golfique. L’objectif, lui, est d’attirer plus de 300 000 golfeurs à l’horizon 2016. Pour ce faire, plusieurs conventions ont été ainsi signées lors de la quatrième édition des Journées professionnelles du tourisme (JPT), organisée à Agadir le 14 mars sous le thème «100 ans de golf au Maroc : parcours et vision». Les actions de démarchage et de négociation menées par l’ONMT ont ainsi abouti à la signature de plusieurs partenariats avec des tour-opérateurs spécialisés dans le golf et basés au Royaume-Uni, en Allemagne, en Scandinavie et en France. Il s’agit de Golf Breaks et Your Golf Travel (Royaume-Uni), Golf Plaisir (Scandinavie), Golf Extra et Golf Guide Tours (Allemagne) et les TO Voyages Gallia et Greens du Monde (France). Les nouveaux partenariats prévoient la commercialisation de plusieurs destinations golfiques marocaines, notamment Marrakech, Agadir, Essaouira, Mazagan, Fès, Casablanca et Rabat.

Par ailleurs, afin de mettre en place une feuille de route nationale pour la promotion du golf dans le Royaume, un protocole d’accord a été signé entre notamment l’ONMT, la Confédération nationale du tourisme et l’Association internationale des tour-opérateurs spécialisés dans le golf (IAGTO). «Il s’agira de bénéficier de l’expertise de cette association ainsi que d’un accompagnement stratégique.

L’accord a également pour objet de tracer le cadre de la coopération qui sera mise en place entre les parties afin de développer et de promouvoir le golf au Maroc et le tourisme golfique en particulier. Ceci se fera à travers l’élaboration et la planification d’une stratégie de suivi et d’accompagnement de cette filière. Les chantiers qui seront menés touchent les domaines de la communication, de la distribution, de l’audit et de la qualité», souligne l’ONMT dans un communiqué. Pour rappel, les tour-opérateurs membres de l’IAGTO contrôlent plus de 85% des packages golfiques vendus dans le monde et réalisent un chiffre d’affaires annuel de plus d’un milliard d’euros.

Publié 18 mars 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Golf, Sport, Tourisme

LE GOLF, NOUVEL ELDORADO DU TOURISME

par Malika Alami – leconomiste.com

  • L’ONMT DÉVOILE SA STRATÉGIE MARKETING 2014-2016
  • QUALITÉ DU PRODUIT, PROMOTION ET MAÎTRISE DES CIRCUITS DE DISTRIBUTION, LES GRANDS AXES
  • OBJECTIF: PASSER DE 1,3 MILLIARD DE DH À 2 MILLIARDS DE RECETTE ANNUELLE
Le Maroc se positionne comme 9e plus importante destination d’hiver selon le classement des tour-opérateurs IAGTO (Global golf tourism organisation). L’objectif à travers cette nouvelle stratégie marketing est de faire du Maroc la 5e meilleure destination dans les 4 marchés cibles que sont l’Angleterre, la Scandinavie, l’Allemagne et la France

Le Maroc se positionne comme 9e plus importante destination d’hiver selon le classement des tour-opérateurs IAGTO (Global golf tourism organisation). L’objectif à travers cette nouvelle stratégie marketing est de faire du Maroc la 5e meilleure destination dans les 4 marchés cibles que sont l’Angleterre, la Scandinavie, l’Allemagne et la France

Beaucoup plus qu’un sport, le golf est aussi un moyen de promotion touristique haut de gamme. Un golfeur en séjour au Maroc dépense entre 3.500 et 4.000 euros. C’est cinq fois plus que la recette moyenne annuelle d’un touriste «traditionnel». Sur le plan économique, cette clientèle est une véritable mine d’or, d’autant plus que cette niche touristique, de par le monde, réunit plus de 65 millions de golfeurs. Un marché potentiel dans lequel le Maroc est considéré par les tour-opérateurs IAGTO (Global golf tourism organisation) comme 9e plus importante destination d’hiver. C’est ce qui a été annoncé en fin de semaine dernière à Agadir lors de la 4e édition des journées professionnelles du tourisme entièrement consacrée cette année à la thématique du golf. C’était l’occasion pour l’Office national marocain du tourisme (ONMT) de dévoiler sa stratégie marketing en la matière pour la période 2014-2016. Rehaussement du niveau du produit golfique avec la mise en place de normes qualité, renforcement du positionnement du Maroc sur 4 marchés cible, amélioration de la promotion sans oublier la maîtrise de la distribution, sont les grands axes de cette feuille de route. En matière de produit, il est question d’atteindre un nombre de quarante golfs de manière à diversifier et offrir une destination golfique avec plusieurs sous-destinations. Sur le plan marketing, la priorité est d’agir d’abord sur les 4 marchés cibles, à savoir l’Angleterre, la Scandinavie, l’Allemagne et la France. Mais aussi se positionner sur les marchés suédois, hollandais, italien, suisse et belge. Outre la communication à travers plusieurs actions dont l’événementiel, le réseau de distribution sera mis à contribution pour augmenter la notoriété de la destination et construire une image différenciée par rapport à la concurrence.
Pour accompagner ce développement, plusieurs nouvelles connectivités aériennes sont prévues afin de renforcer les liaisons avec les marchés cibles dès l’hiver prochain. Le nombre des fréquences ira crescendo jusqu’en 2017, est-il indiqué. Pour Abderrafie Zouitene, DG de l’ONMT, les objectifs est de faire du Maroc la 5e meilleure destination pour les 4 marchés cibles que sont l’Angleterre, la Scandinavie, l’Allemagne et la France. En termes de recette, il est question d’atteindre dans trois ans 2 milliards de DH de recette annuelle.

Un label prévu
A l’issue de la 4e édition des journées professionnelles du tourisme, plusieurs recommandations ont été formulées. Il s’agira de mettre en place une véritable filière de formation des différents métiers liés à l’activité golfique. Il est question aussi de définir un outil de mesure de la qualité, assurer sa mise en œuvre et son suivi. Une mission qui sera confiée à un comité dédié qui aura également à charge le lancement du chantier de la labellisation, est-il indiqué.  L’institutionnalisation d’un club en charge du produit golfique figure aussi au programme. Il sera piloté par la profession.

Publié 18 mars 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Animation, Golf, Sport, Tourisme

Tourisme golfique : Le Maroc, une destination trop chère ?

Yassine SABER – leseco.ma

Le Maroc est considéré par les TO de l’Organisation mondiale du tourisme golfique (IAGTO) comme la 9e plus importante destination d’hiver. Seulement,  il est perçu encore comme étant une destination chère sur le marché avec un prix moyen d’une semaine à 830 euros.

.

.

L’enrichissement de l’expérience golfique au Maroc passe forcément par la création d’un cluster développé autour du concept de grappes. C’est le constat largement partagé par les participants aux travaux de la 4e édition des Journées professionnelles du tourisme (JPT) à Agadir en vue d’apporter une plus value commerciale à l’offre golfique Maroc. Dans les destinations prisées par les amateurs de la balle blanche, notamment Costa del Sol en Espagne et Algarve en Portugal en plus de Bélek en Turquie, les touristes préfèrent passer leurs séjours en jouant à la fois sur plusieurs parcours golfiques. Au Maroc, considérée comme une destination d’hiver, les axes Marrakech-Agadir-Essaouira, Rabat-Casablanca-El Jadida et Tanger-Tétouan-Larache-Saidia répondent, certes, aux conditions nécessaires d’une destination golfique, à savoir plus de 5 parcours situés dans un rayon de 45 minutes du lieu d’hébergement. Mais il est nécessaire, selon plusieurs professionnels, de confectionner des packages incluant à la fois une multitude de parcours afin d’enrichir l’expérience golfique des touristes. D’où la nécessité d’améliorer la question de la qualité à travers la standardisation des parcours, mais aussi les tarifs pratiqués puisque le Maroc est perçue comme étant une destination chère sur le marché avec un prix moyen égal à 830 euros d’une semaine. Actuellement, le Royaume est considéré par les TO de l’IAGTO (Global golf tourisme organisation) comme la 9e plus importante destination d’hiver. Toutefois, elle est relativement coûteuse en vente de packadges et très compétitive en matière de tarifs liés au forfait dont le joueur doit s’acquitter pour avoir accès au parcours. En dehors du marché golfique français où le Maroc est classé en second rang, sur les autres marchés de l’Europe, notamment allemand, anglais et scandinave, le Royaume est devancé par l’Espagne, le Portugal, la Turquie, l’Afrique du Sud et bien d’autres. Avec son offre constituée de 30 parcours, le Maroc draine annuellement 100.000 touristes golfeurs dont un quart est reçu par la destination Agadir qui reçoit depuis quatre ans le trophée Hassan II et la coupe Lala Meryem, les seuls événements affiliés au circuit européen. Le fait marquant est que les parcours d’Agadir, notamment, le golf du palais royal, le golf des dunes, du Soleil et l’Océan en plus du Royal Golf à Ait Melloul sont aménagés sur le même site, ce qui permit d’instaurer le concept de grappes.
Par ailleurs, on estime le nombre de golfeurs dans le monde à 65 millions environ, générant près de 40 milliards de dollars de revenus dont environ 9 millions de joueurs en Europe. Selon le dernier Bulletin annuel du tourisme golfique de l’association internationale des tour-opérateurs de golf 2013, les ventes de vacances de golf au niveau mondial ont connu une augmentation de l’ordre de 9,3 % par rapport à l’année précédente, ce qui signifie que ce marché se développe plus vite que le marché touristique global. Si la plus forte progression a eu lieu en Amérique du nord, l’Europe demeure le second réservoir de la clientèle en termes de ventes. En raison de la proximité de ce continent, la destination Maroc s’est positionnée sur ce marché. Un étude réalisée par KPMG, un réseau mondial de cabinets membres offrants des services en audit, conseil et fiscalité, a permis d’identifier plusieurs marchés à fort potentiel golfique, à savoir le Royaume-Uni, la Suède, l’Allemagne et la France qui cumulent, à eux quatre, 70% du potentiel de touristes golfeurs en Europe.


Recommandations
Les travaux de la 4ème édition des Journées professionnelles du tourisme se sont achevés, vendredi, à Agadir, sur plusieurs recommandations. En effet, la déclaration d’Agadir a appelé à la mise en place d’une véritable filière de formation des différents métiers liés à l’activité golfique. Notamment, des des jardiniers pour l’entretien des parcours, des caddies, des greenkeepers en plus des restaurateurs, moniteurs et coachs. De plus, un intérêt particulier a été accordé à la question de la standardisation des parcours marocains à travers la mise en place d’un outil de mesure de la qualité. À cet égard, un comité sera lancé pour assurer la mise en œuvre et le suivi de ce chantier. Concrètement, la déclaration a insisté sur la tenue d’une réunion annuelle lors trophée Hassan II afin de dresser le bilan des étapes réalisées et faire le point sur les prochaines actions. De surcroit, les professionnels ont mis l’accent sur l’institutionnalisation du Club Produit Golf. Il s’agit aussi d’instaurer son pilotage par la profession, tout en soulignant sa disposition à persévérer dans le développement du business, afin de faire du Maroc une destination de prédilection pour les golfeurs.

Publié 18 mars 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Animation, Golf, Sport, Tourisme

Rallye des Gazelles : Erfoud, et demain le départ !

Erfoud, briefing des Gazelles américaines, canadiennes et marocaines

C’est sous une superbe tente berbère que les Gazelles qui avaient quitté Casablanca la veille ont été accueillies à 8h ce matin à Erfoud, aux portes du désert à l’hotel Xaluca. Ambiance exotique garantie ! Les Gazelles sont d’excellente humeur ! Eclats de rire, big huggs entre américaines et canadiennes. On ne se refait pas ! Trop contentes d’être lancées dans l’aventure…

JEM_18032014_Erfoud_020030_resize.JPG JEM_18032014_Erfoud_020032_resize_1.JPG

Marina Vrillacq leur présente la matinée. Au programme les différents ateliers de vérifications, dispatchés dans le cadre sublime de l’hôtel, avant le prologue de demainAtelier mécanique pour installer les balises de sécurité dans leur 4×4 et Quads, atelier médical-conseils et récupération du certificat d’aptitude, atelier « Matériel déclaration du matériel interdit » type téléphone portable, GPS…, Atelier remise des cartes pour toute la durée du Rallye, et vérification des équipements obligatoires« Mais ne vous inquiétez pas, rien de méchant, on y va tranquille les filles » , rassureMarina« Vous devez toutes accomplir ces vérifications avant midi . Si vous ne nous rendez pas votre fiche avec tous les ateliers cochés, vous ne pourrez pas prendre le départ ! », prévient Marina. Message reçu… La matinée peut débuter. Les Gazelles se lancent dans les ateliers, trousse médicale sous le bras et grand sourire aux lèvres.

NIC_18032014_Erfoud_040027_resize_1.JPG    Carolyne et Naïma : Allez les filles !!!
 JEM_18032014_Erfoud_020089_resize_1.JPG

NIC_18032014_Erfoud_040019_resize.JPG   
  JEM_18032014_Erfoud_020071_resize_1.JPG

Qu’avez-vous à déclarer ?

Le cadre est superbe, au cœur du hall de l’hôtel, pourtant l’entretien est très sérieux… Louise, une des « Sheriff » du Rallye des Gazelles au charmant accent québécois, passe au crible avec chaque équipage le matériel dit « interdit ». En clair : tout ce qui pourrait aider les Gazelles, type GPS, jumelles, et tout moyen de communication avec l’extérieur . Naïma et Carolyne de l’équipage 219 (Carolyne Garrigue et Naima Kabbage – PARADIS PLAGE) présentent leur I Phone, mais aussi leur appareil photo.

 

NIC_18032014_Erfoud_030004_resize.JPG NIC_18032014_Erfoud_030005_resize.JPG

Louise vérifie que leur mini numérique n’est pas équipé d’un zoom puissant. C’est bon, elles peuvent le garder ! En revanche, l’I Pod sera confisqué… « Il contient une fonction Wi-Fi… OK, il n’y a pas de borne Wi-fi dans le désert mais on ne sait jamais ! »  Bien sûr les jumelles sont interdites, les montres avec GPS, les appareils photos dont on peut changer l’objectif… Rien n’est épargné aux Gazelles.Désormais leurs seules « alliées » seront la boussole et les cartes vierges qu’on leur remet aussi ce matin. Näïma devra donc s’endormir sans ses tubes préférés. Son I Pod sera placé dans une enveloppe à bulles, cellée à son nom et rangée dans une cantine cadenassée !!  C’est à l’arrivée du Rallye, à Foum-Zguid qu’elle le récupérera… Enfin.

NIC_18032014_Erfoud_020033_resize.JPG JEM_18032014_Erfoud_020104_resize.JPG

 

Et les choses sérieuses commencent demain   !!!

Publié 18 mars 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Sports mécaniques

Reportage de CNN sur l’argane et l’huile d’argane

J’ai publié récemment un article sur l’huile d’argane, paru dans le Financial Times anglais.

Une amie Imane Chafchaouni-Bussy m’a signalé que, sur le même sujet, la CNN a tourné un reportage sur l’huile d’argan, les coopératives féminines et le travail réalisé par sa mère Zoubida Charrouf.

Ce reportage mérite d’être diffusé (peu de marocains connaissent cette diffusion de la CNN) alors qu’il y a eu de très nombreuses réactions à ce reportage et des messages de félicitations d’un peu partout dans le monde.

Voici les 3 parties de cette émission « African Voices » de CNN. (en anglais)

1 – Errol Barnett de CNN rencontre Zoubida Charrouf qui a découvert quelques-unes des nombreuses richesses de l’huile d’argane du Maroc.

Passion drives this Morrocan professorCliquez sur la photo
 

2 – Zoubida Charrouf ouvre les portes de son installation de traitement d’huile d’argane qui permet l’autonomie des femmes rurales.

.Inside Morocco's argan oil co-op
Cliquez sur la photo
 

3 – Zoubida Charrouf, chercheur scientifique, explique pourquoi les Marocains ne tirent pas toujours les avantages financiers de l’huile d’argane du pays.

The business of argan oil
Cliquez sur la photo
 

Hommage à Zoubida Charrouf :
Le Souverain a honoré la présidente de l‘Association Ibn AlBaytar, le professeur Zoubida Charrouf qui s’est particulièrement distinguée dans l’action sociale durant l’année 2005 et lui a remis le Trophée de la Solidarité pour l’ensemble des travaux accomplis en faveur de l’arganier et des femmes rurales.

Pr zoubida

A voir  :  le site web de l’Association Ibn Al Baytar  :

http://www.association-ibnalbaytar.com/donnee/accueil.html

%d blogueurs aiment cette page :