«Tqerqib Ennab» : Le Théâtre Nomade investit l’espace public

Dalila Saadou – lematin.ma

Des troupes de théâtre se sont produites devant la gare Casa-Voyageurs pour le plus grand bonheur des badauds.

Des troupes de théâtre se sont produites devant la gare Casa-Voyageurs pour le plus grand bonheur des badauds.

En partenariat avec l’arrondissement des Roches noires, et après plusieurs représentations réussies dans différentes villes du Maroc, notamment Rabat, Salé, Agadir, Marrakech et Sidi Taibi, le Théâtre Nomade revient avec son spectacle «Tqerqib Ennab» pour célébrer la Journée internationale du théâtre à Casablanca. La troupe du Théâtre Nomade a donc investi le parc devant la gare de Casa-voyageurs, l’espace d’une heure, durant laquelle les spectateurs casablancais sont passés du rire aux larmes, de l’intrigue à la surprise, pendant que comédiens, danseurs, musiciens, acrobates et marionnettistes se sont entremêlés pour un spectacle populaire.
Mise en scène par Mohammed El Hassouni, d’après le livre de Youssouf Amine Elalamy, cette pièce théâtrale et foraine en darija s’inspire des arts et traditions populaires marocains et dresse un portrait de la société marocaine avec humour et poésie. Le texte est une série de saynètes satiriques, burlesques, loufoques, teintées d’un cynisme amusé, de portraits d’individus singuliers brossés au vitriol, étonnants, drôles, amusants, pathétiques, tragiques, criants de vérité et qui nous éclairent sur notre propre condition. Les personnages de «Tqerqib Ennab» tournent en dérision toutes les couches de la société croquées dans une darija acide et réjouissante.

Toujours à l’occasion de la Journée mondiale du théâtre, l’arrondissement des Roches Noires avait pour ambition de contribuer au renfoncement des échanges dans le domaine de la connaissance et de la pratique des arts de la scène. Ainsi, outre le spectacle organisé par le Théâtre Nomade, plusieurs autres activités (des manifestations culturelles et des conférences) qui avaient pour thème le théâtre ont été organisées durant la fin de la semaine dernière.
Les étudiants de l’ENCG ont aussi participé à ces manifestations, en présentant trois pièces théâtrales au Théâtre Mohammed VI le 28 mars dernier.


Itinéraire du Théâtre Nomade

L’association culturelle Théâtre Nomade a été créée en 2006 par Mohammed El Hassouni et Soufia El Boukhari. L’association travaille en itinérance, au plus proche des populations vulnérables. Elle installe son «Atelier culturel itinérant» (El Khayma) pour une «résidence» d’un an dans les communes et quartiers ne disposant pas d’infrastructure culturelle. L’objectif est d’aller à la rencontre des populations vulnérables et notamment des jeunes exclus en leur proposant des activités artistiques. L’association agit ainsi comme un service public culturel itinérant mis à la disposition des communes qui le souhaitent. Depuis sa création, l’association a travaillé dans différents quartiers de Salé entre 2006 et 2011 (Hay Inbiâat, Maza, Douar Mika), sur la commune de Bouknadel (2011-2012) et sur la commune rurale de Sidi Taibi (2012-2013), et prochainement à Sidi Moumen. L’association cible prioritairement les jeunes en situation d’exclusion, les femmes et les personnes en situation de handicap.

Publicités

Publié 3 avril 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Animation, Art, Théâtre

%d blogueurs aiment cette page :