Agadir / Solidarité : “Oum El Banine” à l’œuvre pour le soutien des mères célibataires

 

Mohamed RIAL – lopinion.ma

 
oum-el-banine-vaggmalning
Apporter un soutien psychologique et une assistance soutenue pour les femmes célibataires et pour leurs bébés est une tâche bien compliquée que mène depuis des années l’association Oum El Banine à Agadir. Avec une maîtrise de terrain, des expériences diversifiées et particulière la présidente de l’association Mahjouba et son équipe ne ménagent aucun effort pour surmonter les difficultés quotidiens liés à ce phénomène.
En plus du volet assistance aux femmes célibataires et de leurs bébés à travers une crèche dédiée, Oum El Banine brille dans la réussite de la réconciliation familiale des femmes célibataires au sein de leur familles respectives. Ce n’est pas chose facile, mais avec la persévérance, le savoir faire, le dialogue et l’écoute, cela donne de résultats bien concluants.
La reconnaissance de paternité, toujours plus difficile à obtenir n’a jamais découragé Mahjouba, au nom de l’association, pour aller rencontrer les pères et discuter avec eux, les sensibiliser à la problématique sociale, économique, familiale et religieuse que pose la situation d’une femme célibataire. Et cela donne de résultats positifs également. A cœur vaillant, rien d’impossible. Dans ce registre, comme dans les autres, Oum El Banine marque avec des lettres de noblesses ses diverses actions de solidarité qui la différencie de loin d’autres associations qui font de la solidarité de surface sans pouvoir aller au fond des problèmes et aux origines du mal. Mille bravo à tous les membres de l’association, à ses responsables de terrain et à leur présidence et très bonne continuation.
La reconnaissance de l’action de l’association se voit couronner de temps à autre à travers des dons. Le dernier en date est un chèque d’une valeur de 50 000 DH, remis à la présidence par l’ambassadeur de Belgique, donation du cercle diplomatique de bienfaisance de Rabat. La somme va servir à l’achat de lait 1er et 2ème âge et des couches ainsi que du lait entier.
Il est à savoir que le même cercle a soutenu Oum El Banine dans la réalisation d’un projet, pour deux fois trois ans avec un million de DH, concernant la plaidoyer et la capitalisation sur l’expérience de la gestion de la problématique des mères célibataires. Il faut dire que c’est là une expérience bien inédite à Agadir, car elle intègre la composante de la législation musulmane dans la gestion de ce phénomène grandissant alors que d’autres associations le traitent exclusivement du côté des Droits de l’Homme.
Il reste à rappeler qu’en effet le phénomène des mères célibataires concernent également les hommes qui sont à l’origine de l’action. Lorsque les hommes (les pères) prennent conscience de l’ampleur et de la charge sociale et humanitaire du phénomène, beaucoup d’entre eux se rattrapent et reconnaissent leur progéniture. Cela demande une sensibilisation généralisée chez les hommes et bien sûr chez les jeunes femmes, notamment dans les milieux défavorisées où se propagent le phénomène, allant jusqu’à concerner les femmes en instance de divorce. OUI des femmes officiellement en instance de divorce qui tombent enceintes à cause de rapports avec des partenaires qui ne sont pas les maris. Ce « drame » n’était pas connu avant, mais commence à se propager à tel point que pour une seule association on a enregistré 10 cas en un seul mois (5 à Agadir et 5 à Dcheira). Que dieu nous préserve de la propagation de ce terrible fléau social et familial.
Publicités

Publié 24 juillet 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Société, Solidarité

%d blogueurs aiment cette page :