Agadir Ida Outanane : 36 projets validés pour un coût de plus de 8 MDH

MAP – lematin.ma

Le Comité préfectoral de développement humain (CPDH) de la préfecture d’Agadir Ida Outanane, réuni récemment à Agadir, a validé 36 projets avec une enveloppe budgétaire de 8.06 MDH, dont une contribution de l’INDH de plus de 5.4 MDH.

15 projets AGR d'un montant global dépassant les 3 MDH. L’INDH capitalise sur ses acquis afin de lutter davantage contre la pauvreté et l’exclusion sociale à la préfecture d'Agadir Ida Outanane. Ph : leseco.ma

15 projets AGR d’un montant global dépassant les 3 MDH. L’INDH capitalise sur ses acquis afin de lutter davantage contre la pauvreté et l’exclusion sociale à la préfecture d’Agadir Ida Outanane. Ph : leseco.ma

Ces projets se répartissent en 15 projets AGR (Activités génératrices de revenus) d’un montant global dépassant les 3 MDH, dont près de 2.27 MDH comme part de l’INDH, et 21 projets à fort impact pour un coût avoisinant les 5 MDH, dont 3.15 MDH comme participation de l’INDH, indique lundi un communiqué de la wilaya de la région Souss-Massa-Drâa.

Le CPDH a aussi validé des initiatives locales de développement humain qui, proposées par les communes rurales d’Aqsri et d’Aziar, s’inscrivent dans le cadre du programme de lutte contre la pauvreté en milieu rural au titre de l’année en cours.

Il s’agit de 7 projets avec un coût global de plus de 2.34 MDH, dont plus de 1.78 MDH comme contribution de l’INDH. Trois projets verront ainsi le jour au niveau de la commune rurale d’Aqsri avec un investissement global de plus de 972 mille DH, dont une contribution de l’INDH de plus de 636 mille DH, alors que 4 autres projets seront lancés au niveau de la commune rurale d’Aziar avec une enveloppe de plus de 1.37 MDH, dont une contribution de l’INDH de 1.15 MDH.

Le Comité a, également, validé les nouvelles compositions des équipes d’animation de ces deux communes ainsi que celles des comités locaux de développement humain des communes d’Aziar, Tiqqi et d’Aourir, qui se sont alignées aux dispositions des manuels des programmes de l’INDH en terme de respect des indicateurs relatifs à la représentativité des jeunes et des femmes dans les organes de gouvernance, à savoir 20% des femmes et 15% des jeunes.

Par la même occasion, le Comité a passé en revue les principales remarques et recommandations de la mission d’audit au titre de l’exercice 2013 jugées pour leur majorité satisfaisantes.

Pour ce qui est du programme de lutte contre la précarité, un projet a été présenté aux membres du CPDH en vue de le soumettre à l’approbation du Comité régional de développement humain pour sa validation avec une enveloppe budgétaire de l’ordre de 400 mille dirhams.

Publicités

Publié 6 août 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Artisanat, Développement, Economie

%d blogueurs aiment cette page :