Transavia renforce le Paris – Essaouira

air-journal.fr

Transavia

La compagnie aérienne low cost Transavia France mettra en place fin octobre une troisième fréquence hebdomadaire le mercredi sur la ligne reliant Paris-Orly à Essaouira, une route abandonnée par Royal Air Maroc la semaine dernière.

A partir du 29 octobre 2014, la filiale d’Air France spécialisée dans le vol pas cher proposera des vols lundi, mercredi et vendredi entre l’aéroport de Paris-Orly Sud et la ville marocaine, opérés par les habituels Boeing 737-800 de 189 places. Les départs sont programmés aux mêmes horaires, avec décollage à 7h40 (arrivée 10h10) et retour du Maroc à 11h00 (arrivée 15h20). Transavia France sera donc sans concurrence sur cette route, que la RAM a abandonné faute de rentabilité – et après l’arrêt d’une subvention de l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) alors qu’elle est versée à la low cost.

Selon le communiqué de Transavia France, Hervé Kozar, Directeur Général Adjoint Commercial de transavia.com et Abderrafia Zouitene, Directeur Général de l’ONMT ont signé mercredi lors du salon IFTM-Top Resa un partenariat de développement et de promotion du tourisme vers la destination Essaouira.  Cette signature « s’inscrit dans la lignée de l’accord signé le 5 juin 2014 entre transavia.com et l’Office National Marocain du Tourisme, lors du salon Connect qui s’était tenu à Marrakech. L’objectif de cet accord est de promouvoir la destination Maroc et de renforcer les flux aériens vers ce pays grâce à des vols directs opérés par transavia.com ». Transavia a depuis 2007 « beaucoup travaillé en collaboration avec l’Office National Marocain du Tourisme, en faveur du développement de son réseau au Maroc et cette nouveauté représente une belle opportunité sur le marché marocain », a déclaré Hervé Kozar. « L’ONMT est heureux de contribuer au développement de transavia.com sur les destinations touristiques marocaines. Nous notons avec grand plaisir la progression que la compagnie enregistre cette année avec +38% de sièges par rapport à l’année dernière et l’ouverture d’une troisième fréquence vers Essaouira pour l’hiver 2014-2015 », a ajouté le dirigeant de l’Office National Marocain du Tourisme.

Royal Air Maroc avait expliqué la fermeture de son Paris – Essaouira par son manque de rentabilité, selon les règles définies par l’Etat selon lesquelles elle sest engagée à supprimer toutes les routes non rentables. Mais l’arrivée de Transavia sur cet axe en mars 2013 (initialement avec deux vols par semaine), et les subventions versées à cette dernière par l’ONMT sous la forme d’un contrat de co-marketing alors que les siennes ont été supprimées, ont également influé sur sa décision selon l’Economiste. Le dirigeant de l’ONMT a de son côté annoncé la mise en place en avril prochain d’une liaison aérienne entre Essaouira et Londres, sans en préciser l’opérateur, d’autres étant étudiées depuis ou vers la Belgique, l’Espagne, l’Italie ou l’Allemagne, tandis que la RAM étudierait des vols depuis Casablanca..

Rappelons qu’au Maroc, Transavia France dessert au départ de Paris Essaouira donc, Agadir, Marrakech et Oujda, Marrakech étant également desservie depuis Lyon, Nantes et Strasbourg.

Publicités

Publié 25 septembre 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Tourisme, Transports

%d blogueurs aiment cette page :