Avis aux voyageurs par la Maison d’hôtes Dar Daïf de Ouarzazate

detail-dardaifnuitChers amis voyageurs,

Les derniers événements survenus en Algérie ont poussé certains d’entre vous à me contacter pour exprimer vos inquiétudes vis à vis de votre projet de séjour au Maroc. Je veux aujourd’hui faire le point avec vous, répondre à vos questionnements légitimes et partager avec vous mon analyse sur la situation en regard de mon vécu de plus de 35 années au Maroc.

En premier lieu, il convient de rappeler que le contexte algérien n’a rien à voir avec le Maroc.

Hervé Goudel s’est malheureusement rendu dans une zone réputée très dangereuse, abritant un groupe de djihadistes actifs depuis 1990. Ce groupe sème la terreur auprès de leurs concitoyens dont plus de 60 personnes qui ont été enlevées contre des rançons, des  dizaines de personnes ont été sauvagement assassinées.

Ici au Maroc, et fort heureusement, rien de tout cela n’existe : ni zone non contrôlée, ni groupe mafieux ou terroristes. L’activité touristique continue et c’est tant mieux pour le Maroc.

Comme vous le savez toutes et tous, la tranquillité du Maroc est le résultat d’un système qui fonctionne : ici, le Roi Mohamed 6 est le pilier de stabilité qui permet au Maroc, aux marocains, d’évoluer, pas à pas, et d’avancer vers un progrès nécessaire.

Donc je peux affirmer que  je suis confiant dans la sécurité de ce pays qui est devenu le mien, et oui je peux vous rassurer sur l’absence de danger concernant votre séjour ici parmi nous et avec nous dans l’Atlas comme dans le désert.

Les nomades et les habitants des villages sont par excellences des personnes accueillantes. La frontière avec l’Algérie est très contrôlée et les services de sécurité marocains sont de toute manière d’une fermeté radicale face à toute forme d’extrémisme au Maroc. Lors de nos grandes traversées, nous avons été parfois amener à nous rapprocher des frontières et nous avons pu constater que c’est aujourd’hui une zone militaire avec des postes sécurisés et armés, des radars et des caméras infra rouge. Aujourd’hui, les trafics d’autrefois, d’il y a 10 ans, sont finis. Nous croisions souvent des traces de véhicules et des traces de grands troupeaux de chameaux en provenance de la frontière algérienne pour des transports illégaux de cigarettes. C’est fini. Impossible de franchir frontière entre l’Algérie et le Maroc.

Voilà les éléments de réponse que je peux vous apporter pour guider votre réflexion quant à votre séjour parmi nous au Maroc.

Je reste à votre entière disposition pour tout renseignement. N’hésitez pas à me téléphoner pour en discuter de vive voix.

Pour terminer, je veux partager avec vous une très bonne nouvelle que tous ici avons appréciée :  il vient de pleuvoir pendant 32 heures consécutives, ce qui n’était pas arrivé depuis 4 ans à Ouarzazate.

Après des appels téléphoniques auprès d’amis villageois de l’Atlas et de nomades dans le désert, cette pluie s’est étendue sur tout l’Atlas mais aussi sur le désert de Merzouga jusqu’à l’Atlantique. Cela promet d’excellents pâturages pour les chameaux, et rapidement de la verdure.

Dans l’attente de vous lire ou vous entendre, nous vous adressons nos meilleures salutations, et pour tout dire, nous espérons votre venue.

Jean-Pierre et Zineb

Publicités

Publié 30 septembre 2014 par Michel Terrier dans Actualité

%d blogueurs aiment cette page :