«Les investissements engagés dans Taghazout Bay frôlent les 1,5 MMDH»

par Yassine SABER : leseco.ma

Les travaux d’aménagement de la station de Taghazout avancent bien. Le premier golf sera inauguré le 31 octobre et la première unité hôtelière ouvrira ses portes début 2015. Ahmed Oulahna, DG de la Société d’aménagement et de la promotion de la station, revient sur les enjeux de ce grand chantier touristique.

 

OulahnaAhmed Oulahna
DG de la Société d’aménagement et de la promotion de la station Taghazout (SAPST)

 

Les ÉCO : À l’approche des premières livraisons à Taghazout, où en sont les différents chantiers lancés ?
Ahmed Oulahna :  Les travaux sur le site avancent bien et les dates essentielles à retenir sont le 31 octobre, qui correspond à l’ouverture du premier golf de la station baptisée «Tazegzout». Quant aux travaux d’aménagement de la zone touristique, ils seront bouclés à la fin de l’année. Le premier hôtel ouvrira ses portes en début 2015 et le second vers juin. Le reste sera progressivement livré en 2016 et 2017.

Quel est le montant engagé à travers les différents marchés publics adjugés ?
Depuis le démarrage du projet de la station de Taghazout, les montants engagés atteignent 1,5 MMDH pour la réalisation des aménagements de la zone touristique, le golf, les deux hôtels en construction (hôtel du golf et le village de surf) en plus de la station de traitement des eaux usées.

Récemment, vous avez lancé la commercialisation de la partie résidentielle. Les acquéreurs sont-ils au rendez-vous ?
La commercialisation des différentes composantes de la station a connu un succès indéniable. En ce qui concerne la composante résidentielle, le soutien a été franc et massif de la part des futurs résidents et nous conforte dans le choix qui a été fait pour le positionnement de la station et son ancrage à la vision 2020.

20 MDH sont mobilisés pour l’intégration de la station dans son environnement immédiat. Quel serait l’impact du projet sur les communes avoisinantes ?
Effectivement, il est prévu de mobiliser 20 MDH pour réaliser plusieurs équipements socio-éducatifs qui bénéficieront aux habitants des communes d’Aourir et de Taghazout, mais l’assainissement liquide est la première des restructurations à réaliser dans les villages mitoyens du projet. D’ailleurs, les études et les travaux sont en cours de réalisation par la Régie autonome multi-services d’Agadir (RAMSA) et l’Office national de l’eau potable (ONEP).

Quel est l’état d’avancement de la voie de contournement et de la station d’épuration (STEP) ?
Les travaux de la voie de contournement chapeautés par la Direction régionale de l’équipement d’Agadir et de la station d’épuration (RAMSA) ont déjà démarré respectivement en 2013 et 2014. Ces travaux hors-site sont très importants pour le bon fonctionnement de la station et la fin des travaux est prévue courant 2015.

Après la signature du contrat d’exploitation avec Hyatt Hotels Corporation et Braemer Golf Management Maroc, quelles autres enseignes comptent s’implanter à Taghazout ?
Plusieurs enseignes internationales et non des moindres ont déjà fait confiance à la Station Taghazout Bay, notamment Hyatt, Mariott, Four Seasons, Tikida-Riu et Pierre &Vacances. Cela montre que le positionnement du projet et l’approche développement durable sont appréciés par les opérateurs internationaux.

La station a été certifiée HQE. Quelle place occupe cette démarche dans le plan de gestion et d’animation de la station Taghazout ?
La station de Taghazout a privilégié l’authenticité, la préservation du patrimoine culturel et naturel de la région ainsi que le respect de l’environnement. Taghazout Bay s’inscrit en effet dans une démarche volontariste de développement durable. Cela s’est d’ailleurs traduit par l’obtention des labels HQE Aménagement et HQE Logement, ce qui fait de Taghazout Bay le premier projet à obtenir ces labels au Maroc. Lors de la phase d’exploitation de la station, cette approche aura permis d’imaginer une station touristique qui non seulement respectera les données environnementales du site mais procurera in fine aux résidents et aux visiteurs un plaisir et une douceur de vivre incomparables. Le respect des lieux, mais aussi des populations locales, est ainsi une donnée inhérente à l’ensemble du projet Taghazout Bay.

Lors du dernier Conseil d’administration du CRT d’Agadir, les professionnels ont appelé pour des raisons de promotion et de marketing, à l’accolement du nom d’Agadir à celui de Taghazout, qu’en pensez-vous ?
Toutes les stations du plan Azur sont adossées à des destinations ou des villes importantes. C’est le cas pour Saidia/Oujda, Mogador/Essaouira, Mazagan/El Jadida… L’objectif à terme étant de faire de ces stations des destinations à part entière. C’est la même optique pour Tagahzout Bay qui a un positionnement différent, mais complémentaire à Agadir. En termes de promotion et de marketing, le CRT d’Agadir et les gestionnaires de la station de Taghazout Bay devront de toute façon mener des actions communes pour promouvoir les deux destinations.

Publicités

Publié 10 octobre 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Région, Tourisme

%d blogueurs aiment cette page :