L’agadir d’Imchguiguilne est en danger !

Hier soir, appel d’urgence de M’Bareke et Saadia me demandant de passer ce matin les voir au grenier d’Imchguiguilne.

Nous en rentrons à l’instant.

Que se passe-t-il là bas ?

Une association s’est créée récemment au village d’Imchguiguilne, qui veut s’approprier le grenier, en se débarrassant par la même occasion de M’Bareke et Saadia.

Or, cette association composée uniquement d’habitants d’Imchguiguilne n’a aucune légitimité concernant ce grenier qui appartient à 6 communes avoisinantes, en particulier Imchguiguilne, bien sûr, mais aussi Imi M’Korn et 4 autres. Pour prendre des décisions concernant ce grenier, il faut qu’une association soit créée spécialement à cet effet, avec des représentants de toutes les communes qui sont parties prenantes.

D’autre part, il est de notoriété publique que M’Bareke et Saadia  se sont occupés, sans rien percevoir, de ce grenier depuis 19 ans, même si, comme les amines des autres igoudar, ils n’ont aucun papier officiel le prouvant.
Leur présence permanente sur place a contribué à la conservation, dans la mesure de leurs moyens, de l’agadir et a évité qu’il ne soit pillé, comme de nombreux autres, en particulier celui d’Ikounka tout proche.

Dans la nuit du 10 au 11 octobre, des personnes se sont introduites par effraction dans l’agadir, ont fait disparaître des outils disposés dans l’entrée que M’Bareke avait plaisir à faire découvrir aux visiteurs et, après avoir démonté la porte intérieure, ont tout simplement muré le passage.

IMG_5873

IMG_5870

IMG_5869

Ce fléchage ou plutôt un équivalent qui l’avait remplacé a également été subtilisé :

1 (7)

et, sur la route menant vers Tafraout, les indications de direction d’Imchguiguilne ont été recouvertes de peinture :

IMG_5882

Il s’agit donc bien d’une opération bien orchestrée destinée :

  1. à empêcher les touristes d’aller visiter ce site qui était devenu le (ou l’un des) plus visité(s) des igoudar de la région,
  2. à s’approprier les lieux
  3. à faire disparaître ce qu’il renfermait pour ??? …

Il faut espérer que cet article tombera sous les yeux de quelqu’un qui a la possibilité d’intervenir pour rétablir les choses et faire en sorte que le tourisme rural puisse continuer à attirer de nombreux visiteurs pour la découverte de toutes les merveilles que renferme en particulier l’Anti-Atlas.

Inch’Allah !

Publicités

Publié 12 octobre 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Animation, Environnement, Tourisme

%d blogueurs aiment cette page :