Houcine El Ouardi: « la décision du report de la CAN est irrévocable »

Par Wadii Charrad – telquel.ma

Deux ans après sa nomination, le ministre de la Santé se confie sur les réformes qu’il compte entreprendre. Houcine El Ouardi s’est également exprimé sur la prochaine édition de la CAN.

louardi-e1413386538540-680x365

 

Lors d’une conférence organisée au ministère de la Santé, Houcine El Ouardi s’est dit satisfait du bilan de son département à mi-parcours. Le ministre se félicite d’avoir établi une collaboration avec les cliniques privées dans la mesure où « le secteur public n’est plus capable, à lui seul, de gérer le secteur de la santé et de construire les hôpitaux et de les équiper avec le matériel nécessaire ».

D’après El Ouardi, l’ouverture des capitaux à des opérateurs privés pour permettre l’installation de nouvelles cliniques n’implique pas l’abandon du secteur public, qui offre essentiellement ses services aux plus démunis. Toutefois, il a tenu à rappeler qu’il y a encore du chemin à faire pour régler les défaillances existantes au sein du secteur.

Une couverture médicale pour tous

Après avoir réduit le prix de 1 600 médicaments de 60 à 80 %, le ministre prévoit d’adopter des mesures incitatives afin qu’il y ait une réduction des prix de l’équipement médical. De même, il affirme que 30 médicaments supplémentaires sont désormais remboursables. Malgré cette baisse importante du prix des médicaments, le ministre a émis le souhait de généraliser la couverture médicale à tous les citoyens du royaume.

Par ailleurs, le ministre prévoit d’ouvrir quatre centres hospitaliers universitaires (CHU) d’ici 2017 à Agadir, Tanger et Rabat, et en comptant celui d’Oujda, récemment inauguré par le roi le 23 juillet.

Vers un report de la CAN

Quant au virus Ebola, El Ouardi affirme que toutes les mesures ont été prises pour empêcher l’entrée de ce virus au Maroc : la détection précoce des cas de contamination par le virus, en collaboration avec Royal Air Maroc ; des capteurs ( ??? ) ont été installés dans les aéroports et les avions ; l’équipement sur le plan national de quatre laboratoires pour effectuer les analyses rapides de cas suspects ; la mise en place de mesures liées au diagnostic et la prise en charge des malades.

Toutefois, le ministre assure qu’il est impossible de se prémunir à 100 % de ce danger dans la mesure où ce virus est trompeur. « Les symptômes de celui-ci peuvent ne se manifester qu’après deux semaines, ce qui empêche de diagnostiquer le malade à son entrée dans le territoire », entonne-t-il. Pour rappel, le virus pourrait causer un éventuel report de la prochaine édition de la Coupe d’Afrique des nations, censée être organisée sur le territoire national. A ce sujet, le ministre explique que « la décision du report de la CAN est irrévocable. Le Maroc ne peut pas recevoir autant de personnes en même temps dont une partie proviendrait des pays infectés ».

 

Publicités

Publié 16 octobre 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Santé, Sport

%d blogueurs aiment cette page :