Archives de 20 octobre 2014

Intervention de Abderrafie Zouitene, DG de l’ONMT, sur LCI concernant le report de la CAN et les annulations de voyage des touristes français.

tourismapost.com

Abderrafie Zouitene

 

La vidéo de l’émission :

Publicités

Publié 20 octobre 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Sport, Tourisme, Vidéo

Trois compagnies annoncent une découverte de pétrole au large d’Agadir

medias24.com

rig-644x336

Les compagnies d’hydrocarbures déclarent avoir atteint des réservoirs de pétrole suite au forage du puits SM-1, sur la licence offshore de Sidi Moussa. Les firmes exploitantes procèdent désormais à des analyses afin d’évaluer le potentiel de cette découverte.

 

Bien que la prudence soit encore de mise, les entreprises hydrocarbures exploitant la licence offshore de Sidi Moussa, au large d’Agadir, annoncent, ravies, la découverte de poches de pétrole au terme du forage du puits SM-1. Selon des communiqués officiels des compagnies San Leon Energy, Genel Energy et Serica, relayés par le site spécialisé Proactive Investors, le puits offshore a été creusé à une profondeur de 3.000 mètres. Un objectif ciblé suite aux nombreuses analyses 3D précédemment réalisées.

Si ce forage «encourageant» confirme la présence de pétrole au large des côtes marocaines, les opérateurs prospectant sur cette licence offshore ne semblent pas vouloir vendre la peau de l’ours… La firme britannique Genel Energy, partenaire principal de l’exploitation détenant 60 % du permis, souligne sans équivoque qu’il «est encore prématuré à ce stade des opérations d’évoquer une découverte significative, tant que les tests techniques et les interprétations définitives ne sont pas encore achevés». Une position mesurée, adoptée par l’ensemble des partenaires sur ce programme.

Le PDG de San Leon Energy, entreprise indépendante cotée en bourse, Oisin Fanning s’adresse pour sa part aux investisseurs et déclare que «le puits foré intitulé SM-1, fait actuellement l’objet de tests permettant d’en évaluer le potentiel. Dès l’obtention des résultats, ceux-ci seront mis sur le marché, à disposition des investisseurs». Serica Energy, partenaire minoritaire avec ses 5%, fournit un son de cloche identique. Son PDG, Tony Craven Walker, indique également que les analyses du puits seront effectuées dans «les plus brefs délais».

A ce stade de la découverte, l’incertitude subsiste quant à l’exploitation commerciale de ces réservoirs pétroliers extracôtiers. Peu d’éléments permettent en effet de quantifier le volume de pétrole découvert sur ce puits. Par ailleurs, bien que le Maroc ait ouvert ses eaux territoriales à l’exploitation hydrocarbures à de nombreuses compagnies étrangères, il ne rencontre pour l’heure que des résultats peu convaincants. Le même sort attend-t-il le permis de Sidi Moussa?

Si un nouvel échec décevra sans doute les attentes du Royaume, il réjouira en revanche les îles Canaries voisines qui militent pour leur part activement contre la prospection hydrocarbure, menaçant selon les environnementalistes le fragile écosystème insulaire autant que le tourisme dans cette région du globe.

Selon des sources professionnelles espagnoles, l’offshore entre Agadir et les Canaries est riche en hydrocarbures.

 

Publié 20 octobre 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Région

Inauguration de SODISMA, le nouveau site Renault-Dacia au centre d’Agadir.

conjoncture.info

Capture-d’écran-2014-10-18-à-15.13.35-694x336

Marquant une étape supplémentaire dans le déploiement de la politique de proximité de son réseau, Renault Commerce Maroc inaugurait le 10 octobre 2014 le site SODISMA. Situé avenue Cadi Ayad au quartier industriel d’Agadir, le site, entièrement rénové, commercialise les gammes Renault et Dacia ainsi que les services associés. Il propose également un service Renault Minute.

Une concession moderne

D’une superficie globale de 6000m², dont 80% est couverte,le site SODISMA est composé d’un Show-Room bi-marque de 9 00 m², d’un magasin de pièces de rechange de 350 m², d’un espace de livraison de 150 m² et d’un espace de stockage de véhicules neufs de 400 m². SODISMA abrite également deux ateliers (un atelier mécanique de 1450 m² et un atelier carrosserie de500 m²) en plus d’un RENAULT MINUTE sur300 m².

Un nouveau site bi-marque attractif, pour mieux valoriser l’expérience achat du client

A l’instar des sites inaugurés et rénovés depuis 2013, SODISMA illustre la nouvelle vision des showrooms de RENAULT et DACIA, qui évoluent, se modernisent et deviennent des« Renault stores»: un concept d’aménagement et de création d’ambiance dans les affaires où showroom et accueil atelier sont interconnectés pour inciter au passage de l’un à l’autre et faciliter les accès. Une personne y est notamment dédiée aux compétences transversales disponible pour accueillir le client en Vente comme en Après-Vente, pour l’orienter et l’accompagner selon ses désirs vers un vendeur, ou simplement lui fournir de la documentation en libre accès sur tablettes tactiles (Ipads), ou encore lui prodiguer un conseil. Les voitures sont exposées par zones thématiques, sport, famille, passion, travel…et un «axe de marque»,la Canopée , propre à Renault traversera le show-room, permettant ainsi de mieux assurer l’identité de la marque. Une plv avec des fresques en ligne avec l’identité des marques et des évènements relayés sur écran TV, l’objectif étant de transformer le lieu d’exposition, en magasin dans lesquels,la marque, les produits, les accessoires,les services et le financement seront valorisés, l’enjeu est d’accompagner le client dans son parcours et répondre à toutes ses attentes.

Le nouveau site emploiera 130 personnes, dont 30 affectées au service commercial, 45 à l’après- vente et 10 à la pièce de rechange.

Publié 20 octobre 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Commerce

Centrale solaire du Maroc : Noor 1 sera opérationnelle en 2015

leconomiste.com – AFP

000_nic6378958

La première centrale thermo-solaire du Maroc, au cœur d’un vaste projet de développement de cette énergie entrera en fonction en 2015, a indiqué dimanche le patron de l’Agence nationale de  l’énergie solaire (Masen), Mustapha Bakkoury.
Les progrès du chantier du parc de Ouarzazate (sud) devraient permettre à  la centrale « Noor 1 » de devenir opérationnelle « l’année prochaine » comme le  projet le prévoyait, a-t-il déclaré, en marge du « Morocco Solar Festival » et de la présentation du parc à la presse.
Le Maroc disposera à terme de cinq parcs solaires, le premier étant  celui de Ouarzazate, dont la capacité est estimée à 500  MW, soit l’un des plus importants projets au monde.
La deuxième phase de la réalisation du parc – à savoir les centrales « Noor 2 » et  « Noor 3″—doit être lancée en 2015, selon Bakkoury. Pour cela, un appel d’offres a été lancé, dont le résultat sera communiqué « avant la  fin de l’année », a-t-il précisé.
Sept sociétés ont été pré-qualifiées, dont des groupes français et espagnols.
Le Maroc, dépourvu de réserves en hydrocarbures conséquentes, ambitionne de couvrir 42% de ses besoins grâce aux énergies renouvelable à l’horizon 2020. Outre le solaire, il mise également sur le développement de  l’éolien, et le plus grand parc du continent est en cours de construction à  Tarfaya (sud-ouest). Le coût total de ces différents projets s’élève à 13,1  milliards de dollars, soit 60% des investissements en énergie du Maroc jusqu’en  2020.

Publié 20 octobre 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Aménagement, Développement, Technique

%d blogueurs aiment cette page :