Agadir : Sensibilisation à la protection de l’environnement

Abdelfattah Aberbri – lematin.ma

Sensibilisation-a-la-protection-de-lenvironnement

 

Sensibiliser et éduquer au respect de l’environnement, tel est l’objectif de l’installation par l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE), du 13 au 18 octobre dernier à la place Bijaouane, d’un Village pédagogique en faveur des écoliers issus de la ville d’Agadir et de ses régions. Des activités ludiques, des ateliers thématiques, des débats animés et encadrés par des moniteurs, qui s’articulent autour de l’économie de l’eau et de l’électricité, du traitement des déchets et de l’importance que devrait revêtir la sauvegarde de l’environnement et la préservation de la faune et de la flore. Ce Village dédié aux futures générations se veut aussi une plateforme pour mettre l’accent sur l’importance de la propreté du littoral, ainsi que sur le danger que représente l’exploitation excessive des ressources halieutiques sur l’écosystème marin.

Des jeux vidéo interactifs et des supports audiovisuels ont également été mis à la disposition des enfants pour expliquer de manière ludique les enjeux portés par ce village dont les organisateurs ambitionnent, notamment, l’implication des écoliers dans l’instauration d’une culture de respect de l’environnement. Le tout moyennant des messages portant sur la protection du littoral conformément au programme «Plages propres» initié par la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement.
La ville d’Agadir a constitué à ce propos la quatrième étape de la Caravane du village itinérant, après celles de Bouznika, de Casablanca et de Sidi Bennour. Rappelons en ce sens que la ville limitrophe de Tiznit accueillera le Village du 20 au 24 de ce mois. La ville de Dakhla, quant à elle, aura à son tour rendez-vous avec la Caravane du 31 octobre au 6 novembre prochain. Cette étape coïncidera avec la commémoration du 39e anniversaire de la Marche verte.

Par ailleurs, la sensibilisation et l’éducation à la protection de l’environnement ne peuvent être concrétisées sans l’implication citoyenne engagée et continue de toutes les composantes de la société. Pour se faire, il serait souhaitable que le programme «Tous pour un littoral durable» ne soit plus organisé de manière saisonnière, mais plutôt couvrir les 12 mois de l’année. À souligner que la cérémonie d’ouverture du Village pédagogique a été présidée par Mohamed Yazid Zellou, wali de la région de Souss-Massa-Drâa et gouverneur de la préfecture d’Agadir Idaoutanane, en présence de plusieurs personnalités, dont les élus.

 

Publicités

Publié 21 octobre 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Ecologie, Enseignement, Environnement

%d blogueurs aiment cette page :