Environnement durable : La caravane de l’ONEE s’arrête à Agadir

par Fatiha Nakhli – leconomiste.com

  • L’Office sillonne à longueur d’année les villes concernées
  • 4e escale à Agadir puis cap sur Tiznit et Dakhla
  • Un village pédagogique sur la place Bijaouane
Les petits soussis d’Agadir et des villes avoisinantes ont pris d’assaut le village pour participer aux ateliers thématiques,  axés autour de l’économie de l’eau et de l’électricité, du traitement des déchets...

Les petits soussis d’Agadir et des villes avoisinantes ont pris d’assaut le village pour participer aux ateliers thématiques, axés autour de l’économie de l’eau et de l’électricité, du traitement des déchets…

Pour l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE), la sensibilisation à la protection de l’environnement ne se limite pas à une période particulière. L’Office continue ainsi de sillonner à longueur d’année les villes aux plages parrainées pour mener sa campagne d’éducation au respect et à la protection d’un environnement durable. Après Bouznika, Casablanca et Sidi Bennour, la caravane a jeté l’ancre à Agadir pour une 4e escale. La place Bijaouane, a accueilli pendant une semaine un village pédagogique itinérant de 2.500 m2. «Ce projet éducatif cible notamment les écoliers dont l’atout est d’assurer la relève», explique un organisateur. Les petits soussis d’Agadir, et des villes avoisinantes ont pris d’assaut le village pour participer aux ateliers thématiques, axés autour de l’économie de l’eau et de l’électricité, ou du traitement des déchets. Dans ces stands, les écoliers sont avisés des menaces qui pèsent sur l’environnement comme la dégradation des terres, la perte de la biodiversité, la pollution et les nuisances diverses. Des jeux électroniques interactifs et des films écologiques viennent en complément pour que l’enfant soit bien informé sur le sujet et sache quelle attitude adopter pour contrecarrer ces risques. Bien sûr, il s’agit de mettre en pratique les enseignements appris. Il faut noter, que l’implication des jeunes dans la protection de l’environnement en général, et du littoral en particulier est importante, vu qu’ils sont les meilleurs relayeurs de  l’information dans leurs milieux scolaire et familial. Les conséquences de la dégradation de la biodiversité sur la faune et la flore constituant une menace pour le bien être des générations futures.
Pour rappel, l’ONEE parraine dix zones sur le littoral. Pour l’année 2014, un programme ambitieux a été élaboré sous l’appellation «Tous pour un littoral durable». Une action qui s’inscrit dans les nouvelles orientations du programme «Plages propres» de la Fondation Mohammed VI. Un programme sponsorisé par des entreprises citoyennes. Après Agadir, la caravane mettra le cap sur Tiznit, puis sur Dakhla du 31 octobre au 6 novembre, date qui coïncide avec l’anniversaire de commémoration de la Marche verte.

Publicités

Publié 27 octobre 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Ecologie, Environnement

%d blogueurs aiment cette page :