CONFERENCE : Le roman amazigh traduit en français (Tawargit d’Imik – Le rêve et un peu plus) à l’Institut français d’Agadir le 29 octobre à 19h30

 

CONFERENCE

Le roman amazigh traduit en français :

le cas de Tawargit d’imik (rêve et un peu plus)

 

Mercredi 29 octobre à 19h30

Institut français d’Agadir

 

L’IFA fait honneur à la littérature amazighe traduite en français

Un youyou dans la mosquée est le titre – d’apparence provocateur mais combien révélateur- qu’a choisi Lahcen Nachef au récit en amazighe qu’il a traduit en français. Le texte original est l’œuvre de M. Mohamed Akounad qui, lui, avait donné comme titre à son récit Tawarguit d imik (Le rêve et un peu plus).

couv_4ffc496f9e43a1ea86168489487bc7ee

Résumé du livre

« Le rêve et un peu plus » retrace l’histoire d’un lettré engagé par les habitants amazighophones d’un village marocain. Soucieux de bien remplir les fonctions religieuses d’un lettré villageois, Si Brahim Tacenyart décide de prêcher dans la langue de la population. Ayant transgressé la norme imposée, il est confronté à la fois aux réticences de ses collègues et aux réactions violentes des autorités. Ce roman de Mohammed Akunad expose, au-delà du paysage romanesque, la complexité du marché hiérarchisé des langues au Maroc et en Afrique du nord en général. Il nous révèle aussi le talent de romancier de cet observateur attentif de la société et de ses dysfonctionnements. En partant de la position cléricale de son personnage principal, Mohammed Akunad tente de comprendre comment la hiérarchisation des positions linguistiques participe, par imposition ou par exclusion, à maîtriser le champ social. Mohammed Akunad est né en 1950 à Ihahan,

 

Il s’agit, probablement, du premier « roman » écrit en amazighe et par conséquent aussi de la première traduction en français de ce genre.

 

La table ronde se propose de favoriser la rencontre avec l’auteur et le traducteur. Elle sera animée par :

Mohamed AKOUNAD, auteur de la version amazighe ;

Lahcen NACHEF, auteur de la traduction en français ;

Mohamed SGUENFEL, professeur chercheur à l’université Ibn Zhor.

 

Des lectures d’extraits sont prévues dans les deux langues. La rencontre se clôturera par une cérémonie de signature du roman Un youyou dans une mosquée.

 

Pour plus d’informations, suivez-nous sur les réseaux sociaux :

 

Facebook: Institut français d’Agadir / https://www.facebook.com/institutfrancaisagadir

Publicités

Publié 28 octobre 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Conférence, Culture, Littérature

%d blogueurs aiment cette page :