Souss-Massa-Drâa et l’Isère : Nouvelles perspectives de coopération économique

par Mohamed Laabid – aujourdhui.ma

Les points de partenariat retenus renvoient à la mise en place d’un programme d’accompagnement à la création de l’entreprise innovante, culturelle, touristique et agricole.

timthumb

 

Une nouvelle convention de coopération décentralisée, reliant le Conseil régional du Souss-Massa-Drâa et le Conseil général de l’Isère est en phase de préparation, pour une signature effective le mois de janvier 2015. Les projets de coopération initiés en partenariat entre les deux régions, pour la période 2012-2014, ont fait l’objet d’un bilan lors d’une visite d’une délégation de la région du SMD en Isère.

Les réunions de travail regroupant les deux partenaires ont permis de faire le point sur plusieurs projets inscrits dans le protocole de coopération 2012-2014 et de définir de nouvelles perspectives.

De ce fait, deux points essentiels ont été retenus lors de cette mission. Notons dans ce cadre la poursuite des actions de coopération engagées dans le cadre du développement du tourisme rural et durable, l’appui à la mise en place d’une politique culturelle régionale ainsi que la conservation et la valorisation du patrimoine et l’échange dans le domaine culturel.

Le point retenu, lors de ces réunions de travail, est relatif aux nouvelles actions de partenariat dans les domaines du développement économique et dans le domaine de l’agriculture. Une première initiative de rapprochement a déjà été effectuée par la signature d’une convention de jumelage entre l’Association Souss-Massa-Drâa Initiative, représentée par son président Mohamed El Moudene, et Isère Sud Initiative, représentée par sa présidente Janat Massaoudi, et ce le jeudi 18 septembre 2014.

Ce jumelage permettra de définir les domaines afférents à ce partenariat entre les deux régions. Dans ce sens, les points de partenariat retenus renvoient à la mise en place d’un programme d’accompagnement à la création de l’entreprise innovante, culturelle, touristique et agricole. Un autre segment de cette convention se penchera sur le renforcement du potentiel de l’entreprise par un programme de formation. Le financement croisé en faveur des TPE gérées par les Marocains résidant en Isère ou Français dans la région est désormais à l’ordre du jour.

Il est à signaler que cette coopération décentralisée entre les deux régions a permis, sur le plan touristique, de doter la région d’un réseau régional de développement du tourisme durable (RDTR). Plusieurs actions ont été menées dans ce sens. Notons la création de quatre circuits touristiques, la réalisation d’une trame du guide sur l’écotourisme au niveau de la région SMD qui est, actuellement en instance, en attente de la confirmation de la part des partenaires déjà engagés dans cette action, notamment le CRI Agadir ainsi que l’ébauche d’un carnet de route des circuits touristiques.

Ce document a été élaboré et communiqué auprès d’une agence de communication qui s’occupe de la conception. Les perspectives de coopération dans ce cadre, et pour l’année 2015, entre le RDTR et l’Association Tétraktys (en Isère) se pencheraient sur la réalisation des séjours tests, soit en janvier 2015 ou en mai 2015. Reste à valider avec la Tétraktys la date dès la mission du RDTR en Grenoble.

Les deux partenaires veulent ainsi se focaliser sur une action liée à la commercialisation. Les éléments antérieurs nécessaires à une telle stratégie de commercialisation ont déjà été réalisés, notamment la mise en place des circuits et les hébergements labellisés grâce au projet de la charte qualité RDTR.

Publicités

Publié 1 novembre 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Coopération, Solidarité

%d blogueurs aiment cette page :