Le Maroc privé de Coupe d’Afrique des nations en 2015

Ou la vengeance de ceux qui préfèrent le fric plutôt que la sécurité sanitaire !

L’importation de cette maladie pourrait faire des centaines de morts mais ça compte pour quoi pour ces « Hommes d’Affaires » pour qui le football n’est qu’un prétexte ?

lemonde.fr

Prenant acte du « refus du Maroc d’organiser la compétition » aux dates prévues (17 janvier-8 février), la Confédération africaine de football (CAF) a annoncé mardi 11 novembre que la 30ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2015 n’aura pas lieu au Maroc. Le comité a également annoncé que l’équipe nationale marocaine est disqualifiée de la compétition.

Le président de la caf Issa Hayatou

Le président de la CAF, Issa Hayatou

Le Maroc, qui devait être le pays organisateur, avait demandé à plusieurs reprises à la CAF le report en 2016 de la CAN à cause de l’épidémie d’Ebola. L’instance suprême du football africain avait exclu ce scénario.

LIEU DÉCIDÉ « SOUS PEU »

La CAF annoncera « sous peu » le pays choisi pour accueillir la compétition à la place du Maroc, précisant qu’elle avait reçu « quelques candidatures ». La Confédération africaine assure qu’elle veut que l’épreuve se déroule comme prévu du 17 janvier au 8 février et a même ouvert le processus d’accréditation pour lesmédias la semaine dernière.

Le Comité a en outre confirmé le maintien des journées éliminatoires qui auront lieu au courant du mois de novembre, permettant la qualification des 15 équipes qui se joindront à la sélection nationale du pays hôte.

Lire ci-dessous : L’Afrique du Sud refuse d’organiser la CAN 2015 (article du 20/10/2014)

Enfin, la CAF a laissé entendre qu’elle pourrait décider de sanctions ultérieures envers le Maroc, en plus de la disqualification de son équipe nationale : « La Commission d’Organisation de la Coupe d’Afrique des Nations Orange appliquera ultérieurement les dispositions réglementaires qui s’imposent, suite au non-respect par la Fédération Royale Marocaine de Football des clauses réglementaires et contractuelles » liées à l’organisation de la compétition.

 

Foot : l’Afrique du Sud refuse d’organiser la CAN 2015 (20/10/2014)

L’Afrique du Sud n’est absolument pas disposée à faire office de « plan B » si leMaroc, pays hôte annoncé de la Coupe d’Afrique des nations 2015 en janvier, renonce à accueillir ce tournoi en raison de la propagation du virus Ebola, a prévenu, lundi 20 octobre, son ministre des sports.

Le Maroc, désigné hôte du tournoi prévu du 17 janvier au 8 février, demande un report, et la Confédération africaine (CAF) aurait sondé sept pays, dont l’Afrique du Sud et le Ghana. Un responsable du football sud-africain, sous couvert d’anonymat, a confirmé la réception d’un courrier en ce sens du secrétaire général de la CAF, Hicham El-Amrani.

« Accueillir la CAN, c’est non et non », a tweeté le ministre, Fikile Mbalula. Ce dernier a expliqué aux médias sud-africains que le pays avait la responsabilité de contribuer à la lutte contre l’épidémie qui a déjà tué plus de 4 500 personnes, essentiellement en Afrique de l’Ouest.

« Avant même d’examiner le dossier au ministère, je peux vous dire sans ambiguïté et catégoriquement qu’accueillir la compétition, c’est non », a-t-il confirmé aux journalistes.

TIRAGE AU SORT

« Nous n’avons pas à notre disposition, actuellement, les ressources pour prendre le relais. Nous l’avons fait par solidarité avec la Libye l’an dernier, et notre budget ne nous permettra pas d’accueillir la nouvelle édition de la CAN. C’est absolument impossible », a-t-il conclu.

L’Afrique du Sud, premier pays d’Afrique à avoir organisé le Mondial de football, en 2010, avait organisé la CAN 2013 à la place de la Libye, plongée dans le chaos et livrée aux milices depuis le renversement de Mouammar Kadhafi au terme de huit mois de conflit en 2011.

Johannesburg avait remplacé en 1996 le Kenya, qui n’avait pu faire face en raison de ses difficultés économiques. Les dirigeants de la CAF ont rendez-vous le 2 novembre en Algérie pour traiter du dossier Ebola, et doivent se rendre au Maroc le lendemain. Si ce dernier renonce et que plus d’un volontaire se manifeste pour le remplacer, un tirage au sort sera organisé.

Publicités

Publié 11 novembre 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Sport

%d blogueurs aiment cette page :