Archives de 24 novembre 2014

Intempéries dans le sud du Maroc : 32 morts selon le bilan provisoire, des touristes évacués

h24info.ma

Au moins 32 personnes sont mortes dans des intempéries « exceptionnelles » qui ont frappé ces derniers jours le sud du pays.

intemp1

Les fortes pluies qui se sont abattues sur certaines régions du royaume ont causé la mort de 32 personnes, dont 24 dans la province de Guelmim, indique lundi un communiqué du ministère de l’Intérieur.

La même source ajoute que six autres personnes sont toujours portées disparues et les recherches pour les retrouver sont en cours. De même, les opérations de secours ont permis, jusqu’à présent, le sauvetage de 214 personnes, dont 14 durant la matinée de lundi par les hélicoptères déployés par la Gendarmerie royale, poursuit le communiqué.

Rappelons que 11 corps ont été repêchés, lundi, après les crues de l’Oued Talmaadart, à 14 km au nord de Guelmim, et de l’Oued Tamsourt, à 6 km de la ville de Bouizakarne.

Les services du ministère de l’Intérieur, l’armée, la gendarmerie et la protection civile poursuivent leurs efforts en vue de secourir les personnes qui sont encore encerclées par les crues, à travers la mobilisation d’importants moyens logistiques et humains et la réouverture des routes fermées à la circulation en raison de ces précipitations.

Des pluies ou averses orageuses fortes sont prévues de même ce lundi et demain mardi sur certaines régions, mais l’intensité du week-­end devrait baisser. 

Les intempéries et crues ne sont pas rares au Maroc, mais l’intensité de ces précipitations a été qualifiée « d’exceptionnelle ».

Selon la chaîne 2M, elles ont atteint 250 mm sur certains massifs, l’eau dévalant ensuite les pentes jusqu’aux plaines semi­-désertiques, où les cumuls ont été moins importants.

Interrogé par l’AFP, le directeur du Centre provincial du tourisme de Ouarzazate, Zoubir Bouhout, a affirmé que deux vols avaient été affrétés spécialement dimanche soir pour
évacuer quelque 200 touristes, dont une moitié de Français.

Ces dernières années, les autorités ont renforcé les systèmes d’alerte dans certaines vallées de l’Atlas, en particulier celle de l’Ourika, au sud de Marrakech. Cette région touristique avait été endeuillée en 1995 par des crues ayant fait des centaines de victimes.


 

Un autre article paru dans aufait.ma, avec une vidéo saisissante


 

aufait.ma

innondations-81-680x365

 

Ci-dessous, cette vidéo choquante a été filmée lors de la crue d’un oued suite aux fortes pluies qui s’abattent sur le Maroc. Piégés par les eaux, ces hommes se battent pour leur survie, devant l’impuissance des sapeurs-pompiers et des spectateurs.

Publicités

Publié 24 novembre 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Météo

Intempéries : le bilan s’alourdit dangereusement

h24info.ma

Le bilan provisoire des intempéries du week-end dernier est de 17 morts. Le roi Mohammed VI intervient.

secours1

Le Maroc n’en finit pas de compter ses morts suite aux précipitations exceptionnelles que connaissent certaines régions. Pour l’heure, on déplore 17 décès, dont 13 dans la province de Guelmim. Les victimes de cette région ont été emportées par les crues des oueds.
Selon un communiqué du ministère de l’Intérieur, 18 personnes, dont 15 à Guelmim, sont portées disparues et demeurent activement recherchées.

Les interventions terrestres et aériennes ont permis le sauvetage de 200 personnes, dont 40 par les hélicoptères déployés par l’armée et la gendarmerie.
Parmi les personnes évacuées à Guelmim figurent deux ressortissants français.
Face à l’ampleur des dégâts humains, le roi Mohammed VI a décrété des mesures d’urgence pour venir en aide aux populations sinistrées. Les frais d’inhumation et des obsèques des victimes, ainsi que les frais des soins des blessés sont, entre autres, pris en charge par le Palais.

.
grandtaxi

Quatre personnes cernées par les crues de l’Oued Tensift ont par ailleurs été secourues dimanche au Douar Ouled Amar à la commune Mâachat à l’ancienne Souiria. Les quatre
personnes ont été secourues à l’aide des zodiacs.
Ces précipitations ont également entraîné l’effondrement total de 83 maisons en pisé notamment à Midelt, Marrakech et Smara et l’endommagement de 28 autres.
Par ailleurs, le réseau routier a connu des perturbations notamment au niveau de 6 routes nationales, 18 régionales et 29 provinciales.
Un poste de commandement central a été mis en place au Centre de veille et de coordination relevant du ministère de l’Intérieur en vue d’assurer le suivi en continu de la situation dans les zones touchées, indique dimanche le ministère.

 

Publié 24 novembre 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Météo

Maroc : Huit morts et 24 disparus dans les intempéries

letelegramme.fr

Photo EPA

Photo EPA

Au moins huit personnes sont mortes et 24 sont portées disparues, suite aux orages « exceptionnels », suivis d’inondations, qui ont frappé le sud du Maroc, hier, ont annoncé, en fin de soirée, les autorités du royaume. Deux quotidiens arabophones faisaient, quant à eux, respectivement état de 16 et 22 morts. Les régions touchées sont celles de Guelmim, Agadir-Ouarzazate et Marrakech, au pied des massifs du Haut et de l’Anti-Atlas. Six des victimes, dont une fillette de neuf ans, ont été emportées par les eaux de l’oued Tamsourt, à 200 km au sud d’Agadir, secteur où 130 véhicules terrestres et 335 embarcations étaient mobilisés, hier soir, pour tenter de retrouver les 24 personnes manquant à l’appel. Parmi elles, les occupants de trois « grands taxis » emportés par les eaux. Une centaine de maisons en pisé ont, en outre, été totalement ou partiellement détruites, et une centaine de routes coupées, dont six nationales. Le bulletin d’alerte de la météorologie nationale restait en vigueur jusqu’à ce midi.

Publié 24 novembre 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Météo

%d blogueurs aiment cette page :