Pluies torrentielles : Des dégâts considérables dans le sud du Maroc (VIDÉOS)

huffpostmaghreb.com – AFP

INTEMPÉRIES – Moins d’une semaine après les premières pluies torrentielles qui se sont déversées dans le sud du Maroc, provoquant la mort d’une trentaine de personnes, la région a de nouveau été durement touchée par les intempéries ces derniers jours.

En moins de 48 heures, il est tombé, dans certains secteurs comme à Agadir, l’équivalent d’une année de précipitations (plus de 250 mm). Des routes ont été coupées, des digues se sont effondrées, des réseaux électriques ont été endommagés et des quartiers ont été complètement submergés par les pluies dans le sud du pays.


Dans la ville d’Aït Melloul, à 15 km au sud d’Agadir, un torrent fascine les habitants, massés sur un pont. « Ici, d’habitude, il n’y a pas d’eau » explique une jeune mère venue montrer la scène à ses enfants. La circulation venait d’être rétablie sur le pont le 30 novembre 2014 après-midi, alors qu’il avait été fermé la veille par crainte des intempéries.

La région de Guelmim, qui a connu d’importantes inondations la semaine dernière, a été déclarée « zone sinistrée » après le débordement de tous les oueds de la province.

Aucune nouvelle perte humaine n’a pour l’heure été rapportée de source officielle, indique l’AFP, même si des médias en ligne ont parlé d’au moins six morts dans les intempéries, précise l’agence. Dans la région de Marrakech, les pluies ont fait au moins cinq blessés, évacués par hélicoptère militaire.


A Aourir, dans la région d’Agadir, un pont n’a pas résisté à la puissance de l’eau pendant les violentes intempéries qui ont ravagé le sud du Maroc. Un voisin a assisté à la scène, il raconte comment c’est arrivé.

La RAM renforce ses vols

Dans les régions sinistrées, la Royal Air Maroc a renforcé ses dessertes aériennes, mobilisant des avions supplémentaires, notamment entre Ouarzazate et Marrakech, afin de faciliter les évacuations.

Le ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad, s’est rendu samedi à Agadir. Il a déclaré que la réparation des routes endommagées, et des réseaux électriques et d’adduction d’eau potable, serait accélérée.

Les autorités avaient été la cible de nombreuses critiques la semaine dernière suite aux dégâts considérables provoqués par les pluies sur des infrastructures souvent vétustes.
Selon la Direction de la météorologie nationale, les intempéries devraient durer jusqu’à lundi.

Publicités

Publié 30 novembre 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Météo

%d blogueurs aiment cette page :