Souss : L’animation de proximité se renforce

par Fatiha Nakhli – leconomiste.com

  • Parcs de jeux, patinoires, académie de tennis, aquaparc… les projets de loisirs
  • 13 milliards de DH d’investissements en 2014, tous secteurs confondus
  • 11.988 opportunités d’emploi à la clé

Agréable à vivre, Agadir est une ville qui souffre pourtant d’un manque en pôles d’animation touristique et espaces de loisirs. C’est là un de ses grands défauts.

Souss: L’animation de proximité se renforce

Patinoire synthétique, parcs de loisirs et de jeux pour petits et jeunes, Académie de formation de tennis, aquaparc,
5 terrains de mini-foot… sont prévus pour renforcer le pôle animation de proximité qui fait défaut
dans la région

Conscients de cette situation qui pénalise la destination, les responsables locaux encouragent les investisseurs à miser sur ce créneau. C’est ainsi que la zone du Grand Stade d’Agadir sera optimisée. Six projets de loisirs et de sport y seront implantés sur une superficie générale de près de 5 ha. Montant d’investissement, 22 millions DH. «L’idée est de meubler l’environnement du stade en joignant l’utile à l’agréable avec la mise en place de projets d’animation à connotation sportive», explique Khalil Nazih, directeur du centre régional d’investissement Souss Massa Draâ (CRI SMD). Ainsi, patinoire synthétique, parcs de loisirs et de jeux pour petits et jeunes, académie de formation de tennis, aqua parc, 5 terrains de mini-foot… sont prévus. A citer aussi, le complexe Agadir City Center prévu à «Al Kamra». Etalé sur près de 8 ha, il comprendra un centre d’exposition et de convention d’une capacité de près de 2.000 places, un ensemble résidentiel, et des plateaux de bureaux. La réalisation du projet nécessitera une enveloppe de plus d’un milliard de DH et offrira plus de 720 postes d’emploi, précise le bilan du CRI pour l‘exercice 2014. Un bilan qui annonce par ailleurs la validation du projet de dessalement d’eau de mer, présenté par l’ONEE, au niveau de la commune de Tamri. La station, dont la capacité sera d’environ 100.000 m3/jour (et 200.000 m3/jour à l’horizon 2030), nécessitera un investissement de l’ordre de 850 millions DH avec 40 emplois à la clé. La population d’Agadir n’aura ainsi plus de souci à se faire par rapport à ses besoins futurs en eau potable. Concernant le tourisme et malgré les difficultés qu’il traverse, ce secteur continue d’attirer les investisseurs. Pour preuve, la validation d’un projet de complexe hôtelier 5 étoiles «Hotel Tikida Riu Taghazout», initié par le Groupe Tikida au niveau de Taghazout pour une enveloppe budgétaire de 500 millions DH. A terme, ce sont 2.000 emplois attendus.
De fait, le marché du travail s’annonce vraiment prometteur dans la région SMD. En effet, ce ne sont pas moins de 11.988 opportunités d’emploi qui se profilent, tous secteurs d’activités confondus. Suite à la création de 433 projets, pour un montant global d’investissement de 11.900 millions DH. Ce qui représente une augmentation de 182% par rapport à l’exercice 2013. Vents favorables pour l’habitat social aussi. «L’année 2014 a été marquée par le lancement de plusieurs programmes s’inscrivant dans le cadre du plan national de relance du logement social», précise Khalil Nazih. Ainsi, 20 projets portant sur la réalisation de 5.465 unités ont été validés pour un investissement global de 1,44 milliard de DH. Parmi ces projets, figure l’opération «Darna» au niveau de la Commune Urbaine d’Agadir. Un projet qui sera réalisé par la société Fi-Bayti pour la production de près de 1.295 unités, avec un investissement de 250 millions DH.

L’activité minière cartonne

Souss: L’animation de proximité se renforce

Dans la région Souss-Massa-Draâ, l’un des piliers de croissance est l’activité minière. 648 autorisations ont été signées en 2014 totalisant un montant d’investissement de près de 759 millions DH. Les autorisations accordées relèvent essentiellement des Provinces de Taroudant et Zagora avec 27,5% et 21,9%. Quant à elles, Ouarzazate, Tiznit et Tinghir ont enregistré respectivement 17,6%, 15,1% et 9,1% des autorisations accordées. Enfin, les provinces de Sidi Ifni (4,2%), de Chtouka Aït Baha (3,4%), et d’Agadir Ida Outanane (1,2%) arrivent en dernière position.

Advertisements

Publié 30 janvier 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Animation

%d blogueurs aiment cette page :