Usine de dessalement d’Agadir : l’AMI (appel à manifestation d’intérêt) publié

par Ariane Salem – .medias24.com

Agriculture4

Le but est d’identifier les opérateurs capables de construire et d’exploiter l’équipement destiné à l’irrigation.

Comme Médias 24 l’annonçait le 19 janvier, le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime souhaite établir un partenariat public-privé (PPP) pour la construction et l’exploitation d’une unité de dessalement près d’Agadir, et vient de lancer un appel à manifestation d’intérêt (AMI) auprès d’investisseurs et opérateurs pour le projet.

L’unité de dessalement de l’eau de mer devrait avoir une capacité finale de 167.000m3 par jour et approvisionner la zone agricole de Chtouka Aït-Baha à travers un réseau d’irrigation.

Le ministère souhaite réaliser ce projet à travers une délégation de service public auprès d’un ou plusieurs opérateurs privés qui assureront le cofinancement, la conception, l’exploitation, la maintenance et la gestion commerciale pendant 30 ans de l’usine et du réseau.

Le gouvernement accordera une subvention pour la réalisation des travaux, et l’opérateur recevra une redevance d’irrigation de la part des agriculteurs.

Les sociétés et organismes intéressés sont invités à retirer le dossier de pré-qualification et à déposer leur candidature au plus tard le 17 avril 2015 à l’adresse ci-dessous.

Les candidats qui seront pré-qualifiés, participeront dans une seconde étape à l’appel d’offres international qui sera lancé pour la sélection du partenaire stratégique.

Publicités

Publié 14 février 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Développement, Eau

%d blogueurs aiment cette page :