Gaz butane, sucre et blé: la fin des subventions au Maroc

h24info.ma

C’est quasiment officiel: le gouvernement s’apprête à supprimer ses subventions sur le gaz butane, le sucre et le blé.

fire

Le gouvernement d’Abdelilah Benkirane ne subventionnera plus le gaz butane, le sucre et le blé à la fin de l’année 2015. C’est ce qu’annonce une source de l’exécutif, citée par le confrère Hespress. Selon la même source, la subvention du gaz butane a accaparé à elle seule quelque 14 milliards de dirhams au budget de l’État au titre de l’année 2014. Avec la même problématique: ce sont moins les ménages que les hôtels, les restaurateurs et les grands agriculteurs qui en ont le plus bénéficié. Idem pour le blé qui a coûté quelque 2 milliards de dirhams, auxquels s’ajoutent 400 millions de dirhams d’appui à l’importation du blé tendre. Le sucre, lui, a englouti 3,5 milliards de dirhams. Notons que toute bouteille de gaz butane est subventionnée à hauteur de 83 dirhams, tandis que 2,85 dirhams pour chaque kg de sucre et 1 dirham pour chaque kg de blé est à la charge de la caisse de compensation. Pour les ménages, le gouvernement réfléchit toujours à un mécanisme d’aide directe. L’exécutif planche d’ailleurs sur l’impact réel des mesures de subventions sur les familles.

Publicités

Publié 24 février 2015 par Michel Terrier dans Agadir

%d blogueurs aiment cette page :