Sécurité Clôture à Agadir de la caravane pour la prévention routière

par Mohamed Amine Hafidi – lematin.ma

Cloture-de-la-caravane-pour-la-prevention-routiere.jpg

Les messages de sensibilisation à la sécurité routière ont été arborés sur 70 petits taxis à Agadir

 

La troisième édition de la Caravane itinérante de sécurité routière a pris fin mardi à Agadir. Organisée par le Comité national de prévention des accidents de la circulation (CNPAC), la caravane de deux jours a sillonné plusieurs villes notamment Benslimane, Berrechid, Benguerir, Agadir et Tiznit et a connu le lancement de projets. La journée du mardi a connu le coup d’envoi, dans la matinée au sein de la Chambre de commerce et d’industrie d’Agadir, de l’affichage mobile et de proximité sur les petits taxis d’Agadir. «Étant un média à part entière, l’affichage demeure un outil de communication privilégié par le CNPAC. C’est un moyen de mettre en avant les différentes activités du comité et de promouvoir la culture de la prévention et de la sécurité routière», souligne le CNPAC.
Ainsi, en tenant compte de la spécificité de l’affichage mobile sur les supports taxis d’Agadir (70 taxis), le CNPAC pourrait définir une bonne sélection géographique et cibler les diverses catégories d’usagers de la route (plus de 400.000 personnes) dans ses différents lieux de vie. En effet, ce nouveau support de communication permettra au CNPAC d’être visible sur toute la ville d’Agadir (400 km/jour) et d’être omniprésent (24 h/24) par une communication visuelle dont les thématiques sont variables dans le temps et dans l’espace. L’objectif est de généraliser cette opération à d’autres villes.

En parallèle, Le CNPAC a organisé des campagnes de sensibilisation et des sessions de formation au profit des conducteurs de petits taxis, en collaboration avec l’Association professionnelle des propriétaires, exploitants et conducteurs des petits taxis à Agadir.
Enfin, la caravane s’est dirigée vers Tiznit afin de présenter les projets de dédoublement de la route nationale n°1 et du dédoublement du pont sur Oued Massa.

Le ministre délégué chargé du Transport, Mohamed Najib Boulif, a également lancé la construction de deux ouvrages d’art sur la route rurale n° 104, la réalisation d’une intersection formée par cette même route et la route provinciale 1900, et l’aménagement des bas-côtés de la route provinciale 1913.


La caravane promeut le don du sang

Le CNPAC a signé une convention avec le Centre national de transfusion sanguine et d’hématologie en vue de sensibiliser à l’importance du don de sang et de son rôle dans le sauvetage de blessés victimes d’accidents de la circulation.
La communication se fait au sein de la caravane par l’aménagement de stands, par les supports numériques
et les documents papier, les messages radio avec des personnes ressources du centre national de transfusion. Le comité a également organisé une journée de formation au profit des composantes de la société civile œuvrant dans le domaine du don de sang et des associations intéressées par la prévention et la sécurité routière ainsi que des sessions de sensibilisation pour les enfants dans les établissements scolaires et les espaces dédiés à l’enfance.

Publicités

Publié 26 février 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Circulation, Transports

%d blogueurs aiment cette page :