29 février 1960 : Agadir détruite en 15 secondes

par Sophie Guerrier – lefigaro.fr

Des survivants du tremblement de terre d'Agadir en mars 1960.

D’une magnitude de 5,7 sur l’échelle de Richter, la secousse s’est produite à 23h40 et a duré 15 secondes. Tous les Gadiris ont été touchés: un tiers de la population, soit 15.000 personnes sont mortes, les autres, environ 25.000 ont été blessées. C’est le tremblement de terre le plus meurtier de l’histoire du Maroc. Les quartiers les plus proches de la montagne ont été totalement détruits. A l’inverse, le port et la base navale ont peu souffert et ont servi de refuge aux survivants.

L’épicentre du séisme étant situé juste en dessous de la ville, et la ville sur une faille sismique, il est décidé de reconstruire Agadir plus au sud. La première pierre du chantier est posée par le roi Mohammed V le 30 juin 1960. Et le suivi de la reconstruction est confié au prince héritier Moulay Hassan.

55 ans après, Agadir, ville de 600.000 habitants, est aujourd’hui la deuxième ville touristique du Maroc, renommée pour ses kilomètres de plage ensoleillés.

 

 

 

Publicités

Publié 27 février 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Souvenir

%d blogueurs aiment cette page :