Archives de mars 2015

Le gasoil à la baisse, l’essence super à la hausse au 1er avril 2015

h24info.ma

Les prix du gasoil vont connaître une baisse à partir du 1er avril 2015, alors que ceux de l’essence super vont augmenter, a annoncé mardi le ministère chargé des Affaires générales et de la Gouvernance.

stat_0_0

Le prix du Gasoil reculera de 29 centimes le litre pour passer à 8,67 dirhams/litre, alors que celui de l’Essence super prendra 4 centimes de plus pour atteindre 10,35 dirhams/litre, a indiqué le ministère dans un communiqué. Il s’agit de prix sortie Mohammedia, a précisé le ministère dans ce communiqué sur l’homologation des prix plafonds des carburants pour la période allant du 1er au 15 avril 2015.

Publicités

Institut Français d’Agadir – Lettre d’Information de la Médiathèque Michel Vieuchange – Avril 2015

unnamed

Publié 31 mars 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Animation, Culture

Mot de remerciements

photoPar Mohamed Raissi

.

.

Association Forum IZORANE N’Agadir Commémore la 55ème de la RENAISSANCE d’Agadir.

Sous le Thème de : ‘‘Nostalgies des Espaces, catalyseur pour la valorisation de la mémoire collective d’Agadir’’

 

Publié 31 mars 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Associations, Souvenir

Agadir – Le concours des « Meilleures Spa Praticien du Maroc » – Une Première au Maroc

unnamed

Le 25 avril 2015, organisé  par le  Label « Spas du Maroc » en partenariat avec le  Salon International
du Spa et du Bien Etre au Maroc, les participants à la 1ère édition du concours national des « Meilleures Spa Praticien du Maroc », se réuniront pour concourir et honorer les 3 lauréat(e)s récompensant les meilleurs Spa Praticiens et Praticiennes en massage de bien-être.
La lauréate du 1er prix du concours des “Meilleures Mains du Maroc“ sera invitée à concourir lors de la finale du concours des “Meilleures Mains de France“ 2016, organisé par le  Label “Spas  de France“ à Paris (les frais de transport et d’hébergement seront pris en charge par “Spas de France“).

unnamed (1)

Pour plus d’information et inscription. Merci de nous Contacter
Date limite d’inscription : le Samedi 18 Avril – Nombre limité
Fatima Zahra Bahedi

unnamed.png

Publié 30 mars 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir

SNAPT : Agadir meilleur échange des connaissances

lematin.ma

La Place Bijawane à Agadir s’apprête à accueillirle 3e SNAPT. Attirer l’attention sur l’importance de ce secteur et servir d’espace d’échange des idées et des expériences. Ph : MAP

La Place Bijawane à Agadir s’apprête à accueillirle 3e SNAPT. Attirer l’attention sur l’importance de ce secteur et servir d’espace d’échange des idées et des expériences. Ph : MAP

Le Salon national des produits de terroir (SNAPT) veut capitaliser sur le succès des précédentes éditions pour s’ériger à l’avenir en manifestation internationale, indique-t-on vendredi à Agadir auprès des organisateurs.

«La prochaine édition verra la participation de trois pays africains, en l’occurrence la Tunisie, la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso. Nous souhaitons que cette participation soit un prélude pour donner une dimension internationale à ce Salon», a affirmé Hrou Brou, directeur régional de l’Agriculture, lors d’un point de presse consacré à la présentation du 3e SNAPT, prévu du 2 au 6 avril prochain à la Place Bijawane.

Selon lui, l’organisation de ce Salon à Agadir tient son importance du fait que le secteur agricole dans la région Souss-Massa-Drâa (SMD) contribue pour plus de 80% à la production nationale des primeurs, plus de 70% des agrumes et plus de 70% des produits de terroir.

La contribution de la région dans ces produits, qui font partie du 2e pilier du Plan Maroc vert, se répartit entre le cactus, qui couvre plus de 50% de la production et des superficies à l’échelle nationale, l’argan (70%) d’argan, le safran (99%) de safran et les dattes (90%).

De son côté, le président du Conseil régional, Brahim Hafidi, a relevé que la région SMD a été l’une des premières à se doter d’un plan agricole régional dans le cadre d’une vision prospective garantissant la convergence en vue de promouvoir les produits de terroir, soulignant, par la même occasion, l’adhésion de tous les acteurs institutionnels, les professionnels et le tissu coopératif à cette vision.

Placé cette année sous le signe «Notre capital immatériel, c’est aussi nos produits de terroir», le 3e SNAPT est organisé par l’Association éponyme en partenariat avec la Chambre régionale d’Agriculture, et d’autres partenaires.

Le Salon ambitionne de valoriser les produits de terroir et leur potentiel de développement, fournir une plateforme de vente directe des produits, attirer l’attention sur l’importance de ce secteur et servir d’espace d’échange des idées et des expériences.

Etalé sur une superficie de 3.000 m2, ce Salon, qui connaitra la participation de 150 exposants, prévoit une série de conférences et d’ateliers thématiques, des séances de dégustation, des activités pédagogiques et culturelles et des soirées artistiques et musicales avec la participation de troupes folkloriques.

Au menu du programme scientifique figurent deux ateliers animés par une pléiade d’acteurs associatifs, d’intervenants institutionnels et de chercheurs marocains et étrangers. Le premier traite du «développement territorial à travers la concertation entre les différents acteurs» et le second porte sur «la coopérative comme cadre idoine d’agrégation et de valorisation des produits de terroir».

Les organisateurs prévoient aussi des circuits de produits de terroir au profit des coopératives africaines et d’autres représentant différentes régions du Royaume, avec à la clé des visites de terrain à des organisations et associations professionnelles ayant montré leurs preuves dans la région de Souss-Massa-Drâa, connue par la diversité de ses produits agricoles et de terroir.

La précédente édition du SNAPT, érigée sur une superficie de 1.500 m2, a connu la participation de 100 exposants et a drainé quelque 25.000 visiteurs.

Des données de la direction régionale d’Agriculture font ressortir que les produits de terroir couvrent de larges superficies puisqu’elles occupent, en 2015, plus de 50 mille ha pour les figues de barbarie, avec une production annuelle de 490.000 tonnes, 1.600 ha pour le safran (5 tonnes), 800 ha pour les roses (1.650 tonnes), 160.000 ruches d’abeille (mille tonne), près de 684.000 ha pour l’argan (plus de 248.000 tonnes), 1.400 ha pour le henné (7600 tonnes) et 41.000 ha pour les dattes (42.000 tonnes).

Publié 30 mars 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Agriculture, Animation, Salons, Tourisme

LAHCEN HADDAD: «IL FAUT DÉVELOPPER LA MARQUE AGADIR»

Par Abderrahim Ettahiry – le360.ma

Lors d’une journée d’étude organisée, ce samedi 28 mars dans la capitale du Souss, sous le thème «Agadir une destination à réinventer», les intervenants ont été unanimes à reconnaître que le la ville a un pressant besoin de projets innovants, mais surtout d’idées novatrices.

 

Il est étonnant de voir que, au plus haut du gouvernement, les responsables n’ont pas saisi ce que tout le monde considère comme une nécessité première : 

  • La mise à niveau de nombreux hôtels de la ville

  • le développement et la multiplication de liaisons aériennes directes depuis les aéroports français vers Agadir, la France étant la première source de clientèle pour le tourisme au Maroc et, plus généralement, avec les  aéroports européens.

Publié 30 mars 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Tourisme

42e édition du Trophée Hassan II de golf et 21e édition de la Coupe Lalla Meryem : S.A.R. le Prince Moulay Rachid préside à Agadir un dîner officiel offert par S.M. le Roi en l’honneur des invités

lematin.ma

S.A.R. le Prince Moulay Rachid préside à Agadir un dîner officiel offert par S.M. le Roi en l'honneur des invités de la 42e édition du Trophée Hassan II de golf et de la 21e édition de la Coupe Lalla Meryem

S.A.R. le Prince Moulay Rachid préside à Agadir un dîner officiel offert par S.M. le Roi en l’honneur des invités de la 42e édition du Trophée Hassan II de golf et de la 21e édition de la Coupe Lalla Meryem

Son Altesse Royale le Prince Moulay Rachid a présidé, samedi à Agadir, un dîner officiel offert par S.M. le Roi Mohammed VI en l’honneur des invités de la 42e édition du Trophée Hassan II de golf et de la 21e édition de la Coupe Lalla Meryem, qui se déroulent à Agadir du 23 au 30 mars, sous le Haut Patronage de S.M. le Roi.

À son arrivée au lieu de la cérémonie, S.A.R. le Prince Moulay Rachid, président de l’Association du Trophée Hassan II de golf (ATH), a passé en revue une section des Forces auxiliaires qui rendait les honneurs avant d’être salué par Mohamed Boussaïd, ministre de l’Économie et des finances, Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, Lahcen Haddad, ministre du Tourisme et Fatema Marouane, ministre de l’Artisanat et de l’économie sociale et solidaire.

Son Altesse Royale a été également salué par Mohamed El Yazid Zellou, wali de la région Souss-Massa-Drâa, Brahim Hafidi, président de la région Souss-Massa-Drâa, Abderrahim Oummani, président du conseil préfectoral, Tarik Kabbaj, président du conseil municipal d’Agadir, Maître Mostafa Zine, vice-président de la Fédération royale marocaine de golf, Mohamed Chaïbi, deuxième vice-président de la même Fédération, ainsi que par les membres de l’Association du Trophée Hassan II de golf. Par la suite, S.A.R. le Prince Moulay Rachid a été salué par les invités internationaux, nationaux et les partenaires avant de rejoindre la salle du dîner.

Publié 30 mars 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Golf, Sport

Coupe Lalla Meryem de golf : La Française Nocera remporte à Agadir le 21e titre

MAP – lematin.ma

Une belle revanche. La golfeuse française Gwladys Nocera Nocera, soulève son 14e trophée sur le LET, le 2e à Agadir, avec une dernière carte de 70 (-1). Ph : golf-zone.com

Une belle revanche. La golfeuse française Gwladys Nocera Nocera, soulève son 14e trophée sur le LET, le 2e à Agadir, avec une dernière carte de 70 (-1). Ph : golf-zone.com

La Française Gwladys Nocera a remporté, dimanche au golf de l’Océan à Agadir, la 21e édition de la Coupe Lalla Meryem, épreuve du Ladies European Tour (LET), dotée de 450.000 euros.

Nocera, soulève son 14e trophée sur le LET, le 2e à Agadir, avec une dernière carte de 70 (-1). Elle totalise ainsi un score de 271 (-13) qui lui permet de devancer de deux longueurs les Anglaises Melissa Reid et Felicity Johnson et la Sud-Africaine Nicole Garcia.

Placée sous le Haut patronage de S.M. le Roi Mohammed VI, cette édition (23-29 mars) a connu la participation de 126 joueuses de 27 pays.

Palmarès

Voici le palmarès de la Coupe Lalla Meryem de golf, épreuve du Ladies European Tour dotée de 450.000 euros, dont la 21è édition (26-29 mars) a été remportée par Gwladys Nocera dimanche au golf de l’Océan à Agadir:

1993 : Marie-Laure de Lorenzi (FRA).

1994 : Gillian Stewart (SCO).

1995 : Amaia Arruti (ESP).

1996 : Lora Fairclough (ENG).

1997 : Dian Bernard (ENG).

1998 : Sophie Gustafson (SWE).

1999 : Lora Fairclough (ENG).

2000 : Elisabeth Esterl (GER).

2001 : Marine Monnet (FRA).

2002 : Johanna Head (ENG).

2003 : Johanna Head (ENG).

2005 : Ana Belen Sanchez (ESP).

2006 : Sophie Sandolo (ITA).

2007 : Gwladys Nocera (FRA).

2008 : Laura Davies (ENG).

2010 : Anja Monke (GER).

2011 : Zuzana Kamasova (SVK).

2012 : Karen Lunn (AUS).

2013: Ariya Jutanugarn (THA).

2014: Charley Hull (ENG).

2015: Gwladys Nocera (FRA).

 

Publié 30 mars 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Golf, Sport

Tourisme golfique : 2 importants accords signés à Agadir

infomediaire.ma

golf1

2 protocoles d’accord pour le développement du golf ont été signés, vendredi à Agadir, entre l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT), l’Association du Trophée Hassan II de Golf (ATH), la Fédération Royale Marocaine de Golf (FRMG) et la Confédération Nationale du Tourisme (CNT), d’une part et l’Association International Association of Golf Tour Operators (IAGTO) et la Golf Environment Organization (GEO) d’autre part.

Paraphés en marge du forum Golf de la 42e édition du Trophée Hassan II (23-29 mars), le premier accord a été signé par Mustapha Zine, président délégué de la FRMG, Mohamed Chaibi, vice-président délégué de l’ATH, Abderrafie Zouiten, directeur général de l’ONMT, Abdellatif Kabbaj, président de la CNT d’une part et Peter Walton, président de l’IAGTO et Jonathan Smith, président de GEO.

Cet accord liant l’ONMT, l’ATH, la FRMG, la CNT et l’IAGTO aura pour ambition de développer et de promouvoir le golf au Maroc et le tourisme golfique en particulier et ce à travers l’élaboration et la planification d’une stratégie de suivi et d’accompagnement de ce produit.

outes les actions menées dans le cadre de ce protocole d’accord auront pour objectif d’assurer à court terme l’augmentation du nombre de touristes et des recettes touristiques liées au golf, la création de plusieurs emplois dans les métiers du golf en capitalisant sur l’expérience dont dispose l’IAGTO et le développement des golfs au Maroc .

Le deuxième accord liant l’ONMT, l’ATH, la FRMG, la CNT et la GEO vise à soutenir les golfs marocains désirant adopter une démarche qualité, à travers les programmes développés par la GEO. La finalité de cet accord est de permettre à la GEO, à travers ses programmes de soutien, d’aider les golfs marocains à évaluer et à améliorer les performances de leurs parcours en termes de protection de l’environnement et de valorisation des ressources humaines et naturelles (gestion de l’eau et des énergies, contrôle de la pollution, avantages pour les communautés et chaîne d’approvisionnement).

Publié 28 mars 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Golf, Sport

Agadir meilleur échange des connaissances

lematin.ma

La Place Bijawane à Agadir s’apprête à accueillirle 3e SNAPT. Attirer l’attention sur l’importance de ce secteur et servir d’espace d’échange des idées et des expériences. Ph : MAP - See more at: http://www.lematin.ma/express/2015/snapt-_agadir-meilleur-echange-des-connaissances/220663.html#sthash.4axdXTED.dpuf

La Place Bijawane à Agadir s’apprête à accueillirle 3e SNAPT. Attirer l’attention sur l’importance de ce secteur et servir d’espace d’échange des idées et des expériences. Ph : MAP – See more at: http://www.lematin.ma/express/2015/snapt-_agadir-meilleur-echange-des-connaissances/220663.html#sthash.4axdXTED.dpuf

Le Salon national des produits de terroir (SNAPT) veut capitaliser sur le succès des précédentes éditions pour s’ériger à l’avenir en manifestation internationale, indique-t-on vendredi à Agadir auprès des organisateurs.

«La prochaine édition verra la participation de trois pays africains, en l’occurrence la Tunisie, la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso. Nous souhaitons que cette participation soit un prélude pour donner une dimension internationale à ce Salon», a affirmé Hrou Brou, directeur régional de l’Agriculture, lors d’un point de presse consacré à la présentation du 3e SNAPT, prévu du 2 au 6 avril prochain à la Place Bijawane.

Selon lui, l’organisation de ce Salon à Agadir tient son importance du fait que le secteur agricole dans la région Souss-Massa-Drâa (SMD) contribue pour plus de 80% à la production nationale des primeurs, plus de 70% des agrumes et plus de 70% des produits de terroir.

La contribution de la région dans ces produits, qui font partie du 2e pilier du Plan Maroc vert, se répartit entre le cactus, qui couvre plus de 50% de la production et des superficies à l’échelle nationale, l’argan (70%) d’argan, le safran (99%) de safran et les dattes (90%).

De son côté, le président du Conseil régional, Brahim Hafidi, a relevé que la région SMD a été l’une des premières à se doter d’un plan agricole régional dans le cadre d’une vision prospective garantissant la convergence en vue de promouvoir les produits de terroir, soulignant, par la même occasion, l’adhésion de tous les acteurs institutionnels, les professionnels et le tissu coopératif à cette vision.

Placé cette année sous le signe «Notre capital immatériel, c’est aussi nos produits de terroir», le 3e SNAPT est organisé par l’Association éponyme en partenariat avec la Chambre régionale d’Agriculture, et d’autres partenaires.

Le Salon ambitionne de valoriser les produits de terroir et leur potentiel de développement, fournir une plateforme de vente directe des produits, attirer l’attention sur l’importance de ce secteur et servir d’espace d’échange des idées et des expériences.

Etalé sur une superficie de 3.000 m2, ce Salon, qui connaitra la participation de 150 exposants, prévoit une série de conférences et d’ateliers thématiques, des séances de dégustation, des activités pédagogiques et culturelles et des soirées artistiques et musicales avec la participation de troupes folkloriques.

Au menu du programme scientifique figurent deux ateliers animés par une pléiade d’acteurs associatifs, d’intervenants institutionnels et de chercheurs marocains et étrangers. Le premier traite du «développement territorial à travers la concertation entre les différents acteurs» et le second porte sur «la coopérative comme cadre idoine d’agrégation et de valorisation des produits de terroir».

Les organisateurs prévoient aussi des circuits de produits de terroir au profit des coopératives africaines et d’autres représentant différentes régions du Royaume, avec à la clé des visites de terrain à des organisations et associations professionnelles ayant montré leurs preuves dans la région de Souss-Massa-Drâa, connue par la diversité de ses produits agricoles et de terroir.

La précédente édition du SNAPT, érigée sur une superficie de 1.500 m2, a connu la participation de 100 exposants et a drainé quelque 25.000 visiteurs.

Des données de la direction régionale d’Agriculture font ressortir que les produits de terroir couvrent de larges superficies puisqu’elles occupent, en 2015, plus de 50 mille ha pour les figues de barbarie, avec une production annuelle de 490.000 tonnes, 1.600 ha pour le safran (5 tonnes), 800 ha pour les roses (1.650 tonnes), 160.000 ruches d’abeille (mille tonne), près de 684.000 ha pour l’argan (plus de 248.000 tonnes), 1.400 ha pour le henné (7600 tonnes) et 41.000 ha pour les dattes (42.000 tonnes).

Publié 28 mars 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Agriculture, Artisanat

Agadir veut se réinventer

medias24.com

AgadirKasbah

Les professionnels du tourisme régional vont se réunir le 28 mars à Agadir avec le ministre du Tourisme Lahcen Haddad pour émettre des recommandations afin de relancer la destination.

Le constat dressé par les professionnels, dans un communiqué émis le 23 mars par le CRT d’Agadir, relève que « la perle du sud souffre aujourd’hui de réels problèmes liés au positionnement de son produit, à la vétusté de son parc hôtelier, au manque d’attractivité de la destination, à l’insuffisance des liaisons aériennes et à la faiblesse du budget de promotion qui lui est affecté. »

Autre point faible : sa capacité d’accueil limitée. « Agadir, avec ces 28.000 lits dont 40% en attente de rénovation, peine à rivaliser avec sa concurrence » représentée par Antalya, Charm Cheikh ou les îles Canaries.

Cette journée verra la participation de :

Lahcen Haddad, ministre du Tourisme,

Mohamed Lyazid Zellou, Wali de la région Agadir Souss Massa Drâa,

Brahim Hafidi, Président de la RSMD, (Région Souss Massa Drâa)

Tarik Kabbage, Président de la CUA, (Communauté Urbaine d’Agadir)

Salah-Eddine Benhammane, Président du CRT d’Agadir SMD, (Conseil Régional du Tourisme Souss Massa Drâa)

Abdellatif Kabbaj, Président de la CNT, (Confédération Nationale du Tourisme)

Zouheir Mohamed El Aoufir, Directeur général de l’ONDA, (Office National des Aéroports)

Hicham Zanati Serghini, Directeur de la CCG, ainsi que d’autres intervenants. (Caisse Centrale de Garantie)

Une grande figure d’Agadir nous quitte

Communiqué par Philippe Alléon :

Suzanne Ginet

Suzanne Ginet

Madame Suzanne Ginet vient de nous quitter, C’est une figure d’Agadir bien connue qui vient de s’éteindre.

.

Ses obsèques seront célébrées en l’Eglise Sainte Anne Lundi 30 MARS à 14,30 heures , puis au cimetière de Yahchech à 15,30 heures.

.

Enseignante de grande qualité, ce sont deux générations, Français et Marocains, qui ont eu le privilège d’être ses élèves : sa sévérité ne les a pas empêchés d’avoir pour elle estime et considération, voire même de l’affection .

.

Qu’elle repose en paix !

.

.

Actuellement en France pour quelques jours encore, je ne pourrai pas être présent à ses obsèques.

Publié 27 mars 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Souvenir

Agadir : Challenge Hayati inter-entreprises de beach-foot le 29 mars 2015 à partir de 10 H 00

FOOT-Affiche 2015

Publié 25 mars 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Animation, Associations, Sport

Journée Portes Ouvertes à l’Ecole Pythagore (Quartier Amsernat) le 28 mars

Flyer Pytagore-W1Flyer Pytagore-W1

Publié 23 mars 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Scolarité

ASSEMBLEE GENERALE UFE AGADIR 2015

Communiqué de Jean-Claude Rozier, Président de l’UFE Agadir

M. Pelisson

Malgré la pluie plus de 150 de nos Adhérents étaient présents ce samedi 21 Mars matin au Sofitel d’Agadir pour assister à notre AG 2015, avec la présence effective de notre Président UFE Monde, Gérard PELISSON.

Veuillez en trouver ci-après un bref compte-rendu :

Après un accueil petit-déjeuner copieux et délicieux, nous nous sommes tous retrouvés

à 10H précises dans la salle Royale du Sofitel Royal Bay , magnifiquement préparée et décorée aux couleurs de l’UFE, par l’équipe de Jérôme Lobier.

Après quelques mots d’accueil et de bienvenue adressés  par notre Président JC Rozier, à l’attention des participants et plus spécialement de nos visiteurs, Gérard Pélisson, François Barry Delongchamps, Président délégué et Hélène Charvériat, Directrice Déléguée, Daniel Karbownik, Directeur des Sofitel Agadir et Essaouira a aussi tenu à souhaiter la bienvenue aux participants.

Puis Gérard Pélisson a tout d’abord félicité notre représentation pour sa forte croissance et ses réalisations, en précisant que notre représentation fait partie aujourd’hui des toutes meilleures ; il a ensuite prononcé un discours au cours duquel il a rappelé l’historique de l’UFE, l’ensemble des apports qui bénéficient aujourd’hui aux Français de l’Etranger et qui sont des acquis dus à l’UFE. Il a précisé avec talent la valeur apolitique de notre Association et illustré son engagement personnel de longue date au sein et au bénéfice de l’UFE.

François Barry Delongchamps a alors exposé les apports du siège à l’ensemble de nos 170 représentations dans le monde et longuement décrit le plan de développement et de « reconquête « que le Siège est en train de développer.  Notre UFE d’Agadir a d’ailleurs été retenue comme représentation-pilote dans ce projet.

Denise Gerbe, notre Secrétaire Générale, a présenté le rapport moral de l’année 2014, qui a reçu le quitus à l’unanimité.

Daniel David, notre Trésorier, a présenté le rapport financier, précisant que nos comptes avaient été préalablement audités par deux Adhérents volontaires dont Mireille Medioni, qui est venue elle-même affirmer  leur exactitude et leur correction.

Le rapport financier a reçu le quitus à l’unanimité.

Jean-Claude Rozier a alors commenté les nombres d’adhérents des différentes représentations du Maroc, présenté la structure du Bureau et fait accepter à l’unanimité la cooptation d’Eva Girard en son sein, au poste de coordination des sections d’activités.

Il a mis en lumière le rôle essentiel de ces sections dans la satisfaction de nos Adhérents et l’apport important des Responsables de sections.

Il a enfin  présenté les projets de 2015 qui s’inscrivent dans la continuité et fait un appel aux bonnes volontés pour animer et répondre aux attentes d’une collectivité sans cesse plus nombreuse.

Après une séance de questions-réponses, il a été procédé au tirage au sort du nouvel Adhérent a qui sera offert un repas pour deux personnes lors de notre prochaine animation : gagné par Richard Nieto.

La séance ayant  été déclarée close à 12h30 ; les participants ont pu profiter d’un superbe cocktail  dont la qualité, l’abondance, la diversité et la présentation ont ravi la totalité des présents, et fait honneur au Sofitel et à ses équipes, tout en permettant des discussions et des contacts personnalisés et chaleureux avec le Président Pélisson et ses accompagnants, qui sont alors repartis vers l’aéroport et la France.

Publié 23 mars 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir

Station de dessalement Cap Ghir : La polémique retombe

par Fatiha Nakhli – leconomiste.com

  • Les porteurs du projet rassurent les surfeurs
  • Le spot Boilers sera préservé

????????????????????????????????????

Le spot mondialement connu «Boilers» (La bouilloire) n’est pas menacé par la station de dessalement de l’eau de mer prévue à Cap Ghir, à une quarantaine de kilomètres au nord d’Agadir. L’environnement non plus puisqu’il n’y aura pas de rejets chimiques dans la mer. C’est bien ce qu’ont assuré les porteurs du projet à l’issue d’une rencontre de concertation tenue à la wilaya d’Agadir vendredi dernier.

En fait, cette réunion fait suite à la mobilisation massive de la communauté des surfeurs qui redoute l’impact d’un tel projet sur l’environnement et sur le spot «Boilers» autour duquel s’est développée toute une économie locale (cf. L’Economiste du 12/3/2015). Les surfeurs ont donc fait entendre leur voix. Et leur appel a reçu écho de la part des autorités locales qui ont programmé la réunion afin d’échanger autour du sujet. Les représentants de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) et de l’entreprise Abengoa, en tant que porteurs du projet, ont ainsi présenté des exposés pour donner les éclaircissements sur la consistance, les objectifs et les implications écologiques de la future usine. L’idée étant de rassurer les surfeurs et de calmer leurs craintes. Il ressort de la présentation qu’il n’y a pas de risque pour la vague.

Le site de la Bouilloire ne sera pas impacté vu que toutes les canalisations de cette station de dessalement, basée sur la technologie de l’osmose inverse et d’un réservoir de stockage d’eau traitée de 35.000 m3, seront creusées sous le fond marin. Ainsi, les rejets de saumures consisteront en un retour à la mer d’eau, initialement prélevée de la mer avec une  concentration en sel de 37 g/l et qui ressort avec une salinité concentrée de 68g/l. «L’opération  se fait à travers des diffuseurs de rejets dimensionnés selon des modèles mathématiques pour permettre leur dilution rapide et localisée en mer et ainsi minimiser  leur impact sur l’environnement», explique Selma Jariri, chef de la division Nouvelles technologies de l’eau. Ces diffuseurs sont des conduites réalisées par perforation sous le fond marin et leur extrémité ressort à une distance d’environ 200 m au large», a-t-elle ajouté. Bien entendu, en réagissant, la communauté des surfeurs du Maroc ne remet pas en question l’utilité de la station de dessalement.

D’autant plus dans une région semi-aride comme le Souss Massa et où aucun développement économique n’est possible sans eau potable. La future station pourrait produire à terme jusqu’à 200.000 m³ d’eau dessalée par jour afin de couvrir les besoins urgents en eau potable de la région du Grand Agadir jusqu’à l’horizon 2030.

Le projet de la station de dessalement de Cap Ghir est réalisé en partenariat public-privé dans le cadre d’un contrat Built operate transfer (BOT), relatif à la loi 54.05, pour la gestion des services délégués entre l’ONEE et la Société de l’eau de dessalement d’Agadir (SEDA). Celle-ci est composée d’un consortium de l’entreprise Abengoa et  du fond d’investissement Infra Maroc, filiale de la CDG. Le montant d’investissement du projet est d’environ 1 milliard de DH.

Accès rétabli
A l’origine de cette polémique, le choix de l’emplacement de la station et l’interdiction d’accès au littoral dès le démarrage des travaux, il y a plus d’un mois. A ce propos, la réaction de Mohamed Yazid Zelou, wali de la région Souss Massa a été immédiate.
Il s’est déplacé avec ses équipes jusqu’au site pour évaluer la situation et veiller au rétablissement du passage. Sur ce point, la Confédération des entreprises marocaines de surf touristique (CEMST) fait observer que des réajustements seraient encore à faire pour que les surfers puisse attraper la vague plus facilement comme ils l’ont toujours fait.

Publié 23 mars 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Eau, Sport

Le Salon International du Spa et Bien-Etre à Agadir du 23 au 25 avril 2015

11081488_662711143857658_8825330158527126016_n

Avec quatre centres de thalassothérapie, plusieurs centres de remise en forme et de spa, sans compter qu’avec sa belle façade balnéaire, Agadir se positionne en pôle naturel et possède tous les atouts pour devenir une véritable marque sur cette niche

Publié 21 mars 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Evènements, Salons

Le témoignage de Touria Boulbaroud à mon égard pendant la cérémonie du « Trophée TOURKZA « 

Ces paroles prononcées par une amie que j’apprécie énormément m’ont beaucoup touché et je tenais à les partager avec vous :

11082421_10205499907672625_3286458268124267512_o

 

« Je vous remercie de ce privilège que vous me faites et de l’occasion que vous m’accordez de parler de mon ami Michel Terrier.

D’abord, merci à ces 3 grandes personnalités à qui nous rendons hommage ce soir. Monsieur Simon Levy, Monsieur Ahmed Sidinou et mon ami Michel Terrier.

Je saisis donc cette occasion pour vous dire l’amitié que je porte à Michel et l’immense fierté de voir notre ville aimée et valorisée par le travail de fourmi qu’il réalise chaque jour et qui, je tiens à le signaler, relève du bénévolat dans toute son efficacité.

« L’hommage qui lui est rendu aujourd’hui, est totalement justifié et prend son sens dans la promotion continue qu’il fait de la ville de son enfance et de son adolescence. Nul besoin de vous dire que la promotion de notre ville, via le blog d’Agadir, dépasse de loin en efficacité celle initiée par de grosses structures avec de gros budgets et dont la mission principale de promotion de notre ville reste très mitigée. Je n’insiste pas car Michel, comme moi, aimons l’action positive et notre ville en a bien besoin.

Je pense que Michel est le seul à ne pas mesurer l’ampleur de son action et vous faites bien de le lui rappeler à travers cet hommage. La spontanéité avec laquelle il gère son blog et la générosité qu’il y déploie, trahissent à peine le plaisir immense qu’il doit ressentir à accomplir cette mission qu’il s’est personnellement attribué.

Je ne saurais oublier de parler de Nicole Terrier, épouse et compagne de toujours de ce baroudeur aguerri. Si vous apercevez Michel quelque part, sachez que Nicole n’est pas loin. Elle est là pour lui dire qu’il faut rouler moins vite sur les pistes, qu’il faut peut-être s’arrêter parfois pour se reposer et pour sortir la petite couverture et le thé chaud quand ils sont coincés sur une piste inaccessible que Michel voudrait absolument découvrir malgré les conseils de Nicole. Un copilote de la vie pour la vie.

Je voudrais leur dire que leur présence près de nous est un honneur et qu’ils sont l’exemple même de ce que la ville d’Agadir a pu couver comme génération sereine, humble, curieuse de la vie et des choses de la vie, mais surtout bienveillante et tolérante.

 

Michel mon ami pour toujours,

Merci »

Publié 21 mars 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Associations, Bons moments

Agadir : sur la route de l’argent

Par ANAS BOUGATAYA – leseco.ma

Agadir a toujours été connu pour ses mines d’argent. L’exploitation minière à Agadir a ainsi attiré la société minière canadienne Maya Gold & Silver, qui s’est installée au début du second semestre de 2014 pour une durée de 6 ans, sur le site de Zgounder à quelques km d’Agadir. Cette dernière annonce aujourd’hui des perspectives encourageantes. En effet, elle a indiqué dans un communiqué diffusé le 13 mars, avoir produit 3,7 tonnes d’argent en 2014.

Zgounder

Cette mine de Zgounder a été réhabilitée en août 2014 et a été inaugurée par le ministre de l’Énergie et des mines, Abdelkader Amara en septembre de la même année. La relance du site de Zgounder s’inscrit dans la nouvelle stratégie minière du Maroc visant la dynamisation du secteur, notamment via un nouveau Code minier.

L’exploitation de cette mine par Maya Gold & Silver continue sa croissance avec 783 kilos d’argent produits en février 2015 malgré que la société canadienne ait déclaré avoir rencontré quelques difficultés avec la production. Ces difficultés sont dues notamment aux mauvaises conditions météo, à savoir de fortes pluies qui ont entravé le rythme croissant de la production de la mine de Zgounder jusqu’en décembre 2014. Ce même mois, la production d’argent s’est élevée à 512 kilos. En 2015, le rythme est passé à 482 kilos en janvier puis 783 kg en février. Ce bond dans la production est notamment dû à l’amélioration des conditions climatiques.

La production d’argent dans le site de Zgounder entre le 28 août 2014 et fin décembre est estimée à 3.746 kg de lingots d’argent tirés de 20.665 tonnes de minerai, d’une teneur moyenne de 278 grammes/tonne. Ainsi, 3.410 kg de lingots ont été expédiés par le canadien au raffineur en Suisse pour obtenir 3.331 kg d’argent fin à 99,9% (107.102 onces payées).

Pour rappel, la mine de Zgounder devrait employer à terme jusqu’à 200 personnes pour atteindre une capacité de traitement des installations de 200 tonnes de minerai brut par jour. La production prévue par Maya Gold & Silver doit atteindre 20 tonnes d’argent par an au lancement, pour ensuite passer à 32 tonnes après 6 ans.

Situation : la mine de Zgounder se trouve dans la commune rurale de Askaoun, région de Taliouine, Province de Taroudant :

Askaoun

Publié 21 mars 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Développement, Industrie

​Inauguration d’un projet de collecte de brouillard dans la province de Sidi Ifni pour contribuer à l’émergence de meilleures conditions de vie pour les populations rurales

par Alain B.- libe.ma

L’Association Dar Si Hmad pour le développement, l’éducation et la culture inaugure aujourd’hui, samedi 21, son projet de collecte de brouillard dans la province de Sidi Ifni dans la région de Souss-Massa-Draâ.
La cérémonie d’inauguration à laquelle sont conviés plusieurs partenaires nationaux et internationaux s’inscrit dans le cadre de la Journée mondiale de l’eau, célébrée le 22 mars de chaque année.
L’Association Dar Si Hmad souligne, dans un communiqué, que l’inauguration de ce projet est l’occasion pour les  bailleurs de fonds et la communauté locale invités à apprécier un projet révolutionnaire du point de vue technologique dans le monde des solutions alternatives de la collecte de l’eau.
Ainsi, ajoute-t-elle, ces derniers sont également invités à la cérémonie d’inauguration « pour témoigner de l’accès instantané de l’eau potable dans les foyers pour la première fois dans l’histoire de cette région ».
Après six années de recherche scientifique, l’Association Dar Si Hmad est parvenue à implanter un système de collecte d’eau de brouillard unique en Afrique du Nord en vue de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des  populations rurales.
Notons que cette Association a choisi, dans un premier temps, de s’intéresser à cinq villages de la commune rurale de Tnin Amellou, dans la province de Sidi Ifni.
Fondée en 2010, Dar Si Hmad est une Association à but non lucratif dont la principale mission vise « à promouvoir la culture locale et encourager  des initiatives viables à travers notamment l’éducation, l’intégration et l’utilisation de l’ingéniosité scientifique avec les communautés du Sud-ouest du Maroc ».

Publié 21 mars 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Développement, Eau, Environnement

%d blogueurs aiment cette page :