Le Maghreb pleure… l’Europe du Sud rit

Voilà le genre d’article qui en rajoute encore sur la désaffection des touristes pour le Maroc !

Les problèmes qui ont eu lieu, en particulier l’attentat de Charlie Hebdo ont eu lieu où ?
En France !!! , alors qu’il ne se passait rien au Maroc !!!…

Voici l’article de Pascal Landré – lanouvellerepublique.fr

Depuis les attentats de janvier, les touristes délaissent les pays du Maghreb. Le Maroc enregistre une chute de 60 % de vacanciers français…

TOURISME MAGHREB

.

Selon les chiffres publiés en début de semaine par le Syndicat national des agences de voyage, le Maroc a enregistré 60 % de réservations en moins depuis les attentats en France de janvier. Le nombre de touristes français avait déjà chuté de 20 % en 2014. Les récents actes terroristes, notamment en Algérie, ont découragé beaucoup de touristes désireux de partir en vacances dans les pays d’Afrique du Nord.
Premiers pays touchés par cette désaffection des touristes Français : l’Égypte, la Tunisie, le Maroc et la Turquie.

Grèce, Crète et Espagne en profitent…

« En fait, nous remarquons que nous avons toujours des dossiers en cours pour le Maghreb mais ce sont des dossiers de dernière minute, tempère Annick Sicaud, chef de l’agence Thomas Cook Voyages, à Tours. Les clients attendent le dernier moment avant de se décider, que ce soit pour le Maroc ou la Tunisie, c’est ce qui se passe pour Pâques.
« Pour l’été, la Turquie qui est habituellement très demandée, est totalement boudée. Il reste des disponibilités dans tous les hôtels les plus cotés qui sont déjà réservés pour l’été à cette époque. Pour l’Égypte, cela fait deux ans qu’on essaie de remonter la destination, mais ça ne décolle pas. »
Là où ça peine le plus, selon la professionnelle du voyage, c’est sur l’offre des circuits : « Les clients se rassurent en réservant dans des hôtels, surtout à Marrakech et Agadir. Alors qu’il ne s’est rien produit au Maroc, c’est assez injustifié, tout cela… »
Le Sénégal fait aussi partie des pays plus ou moins délaissés « mais, cette fois, à cause de l’épidémie Ebola, qui n’a pas pourtant pas concerné le pays. Là, c’est une autre catastrophe : il n’y a quasiment plus d’avions pour Dakar. »
Et, pour les locations de vacances en maison d’hôtes, dont le succès s’est amplifié depuis une dizaine d’années, c’est encore pire.
Exemple avec Annie et son mari, deux cadres tourangeaux, qui ont acheté et entièrement aménagé une fermette, à 10 km de Marrakech, au milieu des figuiers et des oliviers, en un riad d’hôtes parfait avec jardin, piscine, cuisinier et vue imprenable sur le Haut Atlas compris.
Pour 600 € la semaine pour deux en demi-pension. Bref, un petit paradis… qu’Annie ne loue plus depuis les attentats de Charlie Hebdo. « Pas une seule demande depuis début janvier, alors que nous sommes présents sur plusieurs sites Internet. Mon mari en revient : il me dit qu’il n’y a plus de touristes place Jemaa el-Fna. »
Forcément, les touristes qui se détournent de certains pays se reportent vers d’autres. Et, parmi les « heureux » gagnants, on trouve en tête les pays méditerranéens européens. Plusieurs agences de voyages nous l’ont confirmé : les trois quarts des demandes de réservations au soleil pour Pâques concernent la Grèce, la Crète, l’Espagne avec les Baléares ou les Canaries.

 

Advertisements

Publié 5 mars 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Tourisme

%d blogueurs aiment cette page :