Chercheur allemand: La cité mythique de l’Atlantide aurait existé dans le Souss au Maroc

par Larbi Amine – lemag.ma

Mark Adams un écrivain américain, cite les recherches inédites d’un défunt chercheur allemand, mort en 2013, dans lesquelles il affirmait que l’emplacement de l’Atlantide était au Maroc, dans la région côtière du Souss.

En effet, Mark Adams a publié aux éditions Penguin, un ouvrage intitulé ‘Meet Me in Atlantis’ dans lequel il a cité, comme  »très crédibles’’ les travaux de l’informaticien allemand, Michael Hubner, mort en 2013, dans lesquelles, via un long travail de recherche assistée par ordinateur, il a conclu que l’île mythique de l’Atlantide, décrite dans les récits du philosophe grec Platon, aurait bel et bien existé au Maroc, dans la plaine côtière du Souss.
Selon les sites américain New York Post et britannique Metro, Michael Hubner avait compilé un ensemble de traits géographiques de l’Atlantide, obtenus des récits de Platon. Le défunt informaticien allemand avait tiré de ces récits descriptifs, 51 points d’analyses lesquels il les a organisé grâce à un programme informatique de cartographie pour définir l’emplacement de la cité antique perdue.

Michael Hubner  avait procédé comme suivant : parmi les 51 indices de Platon, il avait conclu que la ville recherchée a un emplacement près de la mer; elle était située en dehors des « Colonnes d’Hercule », que beaucoup croient être Gibraltar; ils y vivaient des éléphants ce qui suggère son africanité, elle était bordée au nord par des montagnes (le haut Atlas) et elle devait être située à plus de 5000 km d’Athènes.

Après avoir soumis à l’ordinateur ces indices parmi les 51 rassemblés, Hubner obtient un point de situation existant sur la côte du Maroc à environ 160 km au sud de Marrakech dans la plaine du Souss-Massa.

Le chercheur allemand conclut à une nouvelle théorie que l’Atlantide n’était pas une île engloutie par la mer mais une ville marocaine dévastée par un tsunami qui aurait été causée par une activité sismique violente.

La situation théorique de la cité perdue dans le Souss, qui est une zone très sismique comme fut le cas à Agadir en 1960, a conforté Michael Hubner dans sa croyance.

Mark Adams, l’écrivain américain qui cite ces recherches, en a dit, qu’ils sont les plus crédibles jamais produites par les scientifiques qui ont recherché depuis des siècles cette cité perdue.


L’ATLANTIDE

ad_163119463
L’Atlantide est une île qui aurait été engloutie lors de la Protohistoire grecque. Elle est évoquée par Platon dans deux dialogues, Timée puis le Critias. Le récit de Platon a peu d’influence durant l’Antiquité mais il suscite un intérêt croissant à partir du Moyen Âge.

Le mythe donne naissance à un grand nombre d’interprétations dont certaines cherchent à faire de l’Atlantide un lieu qui aurait réellement existé. Dans le même temps, l’Atlantide inspire de nombreuses interprétations ésotériques.

Au début du XXIe siècle, les chercheurs eux-mêmes restent partagés entre les tenants d’une Atlantide de pure fiction (les hellénistes et une partie des historiens de l’Antiquité) et les partisans d’une lecture du récit de Platon ancrée à des événements réels (certains historiens de l’Antiquité et certains archéologues). Enfin, l’Atlantide demeure un thème très fertile dans l’art et la littérature en particulier dans les genres liés au merveilleux et au fantastique, comme la fantasy, le péplum ou la science-fiction.

Publicités

Publié 17 mars 2015 par Michel Terrier dans Agadir, Histoire

%d blogueurs aiment cette page :