L’ONMT accélère la cadence pour la promotion de Dakhla

par Ghizlaine Badri – challenge.ma

ONMT

Tourisme.  L’Office National Marocain de Tourisme (ONMT) vient d’organiser une opération de grande envergure. Au total, 169 opérateurs touristiques dont 94 journalistes, 42 Tour-opérateurs, 9 agents de voyages, ainsi que 11 meeting planners d’Italie, France, Royaume Uni et Scandinavie ont fait le déplacement en direction de la Perle du Sud, afin de découvrir les atouts de la région.
par Ghizlaine Badri

L’opération promotionnelle longtemps lorgnée par les professionnels du secteur, revient aux efforts déployés par l’ONMT qui, de concert avec le ministère du Tourisme, a multiplié les actions de terrain pour la promotion des régions du sud. Un vol spécial, direct Paris-Dakhla a été affrété il y a quelques jours à bord de la compagnie Transavia, en faveur de journalistes et Tour-opérateurs européens pour la promotion de la ville du sud. Dakhla est ainsi au centre de l’actualité, a quelques semaines du Forum Crans Montana qui démarrera du 12 au 14 mars sous le thème « La coopération Sud Sud, le cas de l’Afrique», et de la 6ème édition du championnat mondial de Kiteboarding, « Dakhla Kiteboarding World Cup», une étape du circuit mondial de la PKRA World qui connaitra la participation d’une centaine de riders professionnels, venus du monde entier, qui aura lieu du 23 au 29 mars 2015. La ville qui se positionne comme la destination incontournable dans les sports nautiques et le développement durable, a été le lieu de rencontres des principaux acteurs touristiques des quatre marchés émetteurs, la France, l’ Italie, la Grande Bretagne et la Scandinavie. «Le Maroc est une destination touristique convoitée dans le monde entier. Le Royaume a franchi la barre des 10 millions de touristes en 2014, nous avons des villes comme Marrakech, Rabat, Agadir, Fès et Tanger plus connues outre atlantique, aujourd’hui nous souhaitons montrer la diversité du pays, l’objectif est de répartir la richesse du Maroc à d’autres régions, telles que Ouarzazate Errachidia, Guelmim, Tan Tan et Dakhla. A travers une réelle expérience «clients», nous allons informer l’ensemble des marchés cibles sur la magie qu’opère Dakhla sur ses visiteurs, et ce, tout au long de l’année» a déclaré Abderrafie Zouiten, Directeur Général de l’ONMT et de rajouter «  Actuellement, Dakhla est reliée à Casablanca à raison d’un vol quotidien, à Las Palmas à raison de deux vols quotidiens, le but est de créer un vol direct de Paris, Francfort, et Londres. Nous avons une excellente progression du marché anglais avec plusieurs vols Londres-Essaouira, ce qui permettra à  terme de relier Paris à l’ensemble des zones visées telles que, l’Italie, le Royaume uni, et la Scandinavie. Nous choisirons la compagnie qui présentera les meilleures conditions tarifaires et aériennes, en termes de sécurité et d’avantages commerciaux pour promouvoir la ville. Le but de cette opération, est également de susciter l’intérêt des prescripteurs et de mettre en place, à terme, une connexion directe hebdomadaire entre Paris et Dakhla.» Pour garantir à cet événement la meilleure couverture médiatique internationale, l’ONMT a convié les plus grands supports européens, parmi lesquels The Guardian, The Independent, The Daily Telegraph et The Daily Mail pour le Royaume-Uni, Il Corriere della Sera, La Stampa, Cosmopolitan et Vanity Fair pour l’Italie, Expressen et Aftonbladet pour la Suède, Politiken pour le Danemark, L’Observateur, Le Figaro, L’Equipe, France 3 et France Ô pour la France. L’ONMT a réussi  avec brio son opération « coup de poing » pour la promotion de la ville du sud. Par ailleurs, la manifestation a été également l’occasion de présenter toute l’étendue de l’offre touristique de la ville, que ce soit au niveau du tourisme de congrès et d’affaires, des sports nautiques ou encore de sa biodiversité unique, comprenant la gazelle d’Orca, les flamants roses, les mouflons ou encore les outardes.

Abderrafie Zouiten, DG de l’ONMT
«Nous prévoyons dans les six mois un vol Paris-Dakhla»

Challenge : Une opération de cette dimension organisée par l’ONMT est une première du genre, pourquoi avoir choisi la ville de Dakhla ?
Abderrafie Zouiten: L’image du Maroc est très positive dans de nombreux pays étrangers, les distinctions que nous avons reçues l’année dernière en témoignent. Trip Advisor a classé Marrakech comme 6ème meilleure destination dans le monde, l’Association des Professionnels du Golf Internationale a révélé le Royaume  comme 1ère destination dans le monde en 2015, le magazine «Stem», a classé le Maroc comme 1ère destination préférée des allemands. L’évènement que nous organisons a pour vocation de promouvoir les régions du Sud et particulièrement Dakhla et de montrer la diversité de notre pays. Il est essentiel de se tourner vers des régions plus lointaines, mais qui représentent des atouts aussi extraordinaires que les «locomotives » de grande taille, tels que Marrakech, Fès, Tanger, Rabat (M. Abderrafie Zouiten oublie Agadir !). Le Maroc révèle d’autres richesses inexploitées. Les régions du sud ont beaucoup à nous apprendre et tant à nous montrer. La culture hassanie sahraouie est précieuse, nous souhaitons faire découvrir à ces 4 pays la beauté de ce site et ses atouts formidables, le but est d’exporter cette richesse au-delà de nos frontières.

Comment comptez-vous attirer les touristes étrangers, et quels sont les moyens en infrastructures et transport aérien que vous prévoyez de mettre en place?
Aujourd’hui, la priorité est de faire découvrir la région aux principaux prescripteurs des pays émetteurs, et de leur faire connaitre la région et ses atouts culturels, une visibilité au niveau international qui nous permettra plus tard, de définir les actions que nous allons mener à court et moyen terme. Nous avons une capacité litière réduite, mais nous allons nous atteler à la développer de 800 à 4000 lits. Pour ce qui est des dessertes aériennes, nous prévoyons dans les six mois un vol Paris-Dakhla qui permettra à beaucoup de touristes français et des autres pays européens environnants, d’avoir accès à la perle du sud au départ de Paris. Nous allons également développer les accès depuis les capitales britannique, italienne  et allemande. Le but de cette opération est de répondre aux attentes du marché européen, et de définir dans le détail les offres que nous allons proposer aux différents marchés que nous abordons. Cette nouvelle approche aura des conséquences significatives sur la promotion du Royaume en Europe.

Publicités

Publié 17 mars 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Tourisme

%d blogueurs aiment cette page :