Produits de l’artisanat: Un label de qualité pour les commerçants d’Agadir

par Majda Saber – aujourdhui.ma

Les porteurs de ce projet de labélisation veulent ainsi créer un référentiel pour les commerçants des produits de l’artisanat mais aussi instaurer un climat de confiance avec les clients potentiels tout en dynamisant ce secteur.

Artisanat

Rehausser la qualité des produits proposés par les bazaristes au niveau de la région est l’un des points cardinaux de l’amélioration des services proposés aux touristes et clients de la destination. Un projet de labélisation a été adopté. Ladite démarche propulsée par la Chambre de commerce, d’industrie et des services d’Agadir s’inscrit dans le cadre du programme «Rawaj Vision 2020». «Sur l’ensemble des commerçants postulants, 50 commerçants ont été retenus.

Après plusieurs séances de formation et d’accompagnement assurées par un bureau d’études spécialisé. Les 50 labélisés ont pu répondre aux exigences du cahier des charges.

Les certificats ont été remis aux bénéficiaires lors de la session ordinaire de la CCIS d’Agadir», annonce-t-on auprès de la CCISA. Les porteurs de ce projet de labélisation veulent ainsi créer un référentiel pour les commerçants des produits de l’artisanat mais aussi instaurer un climat de confiance avec les clients potentiels tout en dynamisant ce secteur.

La mise en place de ce projet est passée par plusieurs phases. Notons dans un premier temps une étape de diagnostic du secteur et de benchmarking alors que la seconde phase a été consacrée à l’analyse des recommandations et l’élaboration d’un référentiel du label.

Par ailleurs, la troisième phase s’est focalisée sur la constitution des quatre principales étapes de cette labélisation. De ce fait, une cinquantaine de commerçants ont été choisis dans un premier temps comme pilotes de cette démarche. Il est à souligner que ces commerçants ont bénéficié d’une formation et un accompagnement relatifs à l’adoption de ce label. Une étape suivie par l’enregistrement des établissements pilotes et octroi du label.

Il est à noter que le secteur de ventes des produits de l’artisanat et des bazaristes est longtemps resté un des points faibles de la destination. Le vieillissement des modèles proposés, l’absence d’une identité des produits, le manque de qualité sont autant d’éléments qui ont fait de ce secteur une activité économique en agonie depuis quelques années. Ledit programme saura-t-il répondre aux nouvelles exigences du marché et promouvoir ce secteur ? En tout cas, ce label reste une première étape dans le processus de développement de ce secteur.

Publicités

Publié 8 avril 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Artisanat, Commerce, Tradition

%d blogueurs aiment cette page :