Souss : La desserte aérienne se renforce

par Fatiha Nakhli – leconomiste.com

  • EasyJet relie Agadir-Toulouse, 2 fois par semaine
  • Quelques 10.000 places pour la prochaine saison estivale
La nouvelle liaison aérienne Toulouse-Agadir promet quelque 10.000 touristes de plus pour la prochaine saison estivale. Une bouffée d'oxygène bienvenue pour la destination.

La nouvelle liaison aérienne Toulouse-Agadir promet quelque 10.000 touristes de plus pour la prochaine saison estivale. Une bouffée d’oxygène bienvenue pour la destination.

Un bon point pour la destination balnéaire qui se dote d’une nouvelle liaison Agadir-Toulouse.
En effet, la compagnie aérienne low cost britannique Easy Jet dessert désormais deux fois par semaine le chef-lieu du Souss, nouvelle destination au Maghreb. Les vols partent deux fois par semaine, les mercredis et les samedis, à 16h50, avec arrivée à Agadir à 18h40. Quant à lui, le vol retour repart à 19h25, avec arrivée dans la ville Rose à 23h10. Opérée avec des appareils A319 de 156 sièges, cette nouvelle liaison génèrera une offre supplémentaire de 9.360 places pour la saison été 2015. C’est donc une nouvelle étape franchie par l’Office national marocain du tourisme (ONMT) dans le renforcement des liaisons aériennes directes entre le Maroc et ses marchés cibles.

Il faut noter que c’est en grande pompe que l’ONMT a organisé la semaine dernière un voyage de presse en faveur de journalistes français représentant la presse quotidienne régionale. Ainsi que les magazines et blogs dédiés au voyage et au tourisme d’affaires. Parmi les supports conviés figurent notamment Diccit, magazine de la Chambre de Commerce et de l’industrie de Toulouse; Marie-Claire Midi Pyrénées qui est une édition régionale du magazine féminin Marie-Claire ; Elle Midi Pyrénées et Direct Matin Toulouse, édition régionale du quotidien Direct Matin. Les invités ont ainsi pu découvrir pour la première fois la ville d’Agadir et sa région.
Avec cette nouvelle liaison aérienne qui promet quelque 10.000 touristes de plus pour la prochaine saison estivale, la destination Agadir peut au moins retrouver son pouls. Il faut préciser que, depuis le 28 mars dernier, date de la journée-débat sur la meilleure façon de « réinventer Agadir », professionnels et responsables locaux s’activent pour relancer la destination balnéaire. Une réunion est prévue dans ce sens le 10 avril prochain. La dynamique est ainsi activée pour sortir Agadir de sa léthargie.

De l’avis d’un hôtelier, il serait judicieux de s’attaquer en priorité au pôle animation en tablant sur l’existant, à améliorer. Beaucoup de sites se prêtent facilement à cela. C’est le cas notamment de la vallée des oiseaux qui attire des centaines de touristes et locaux chaque jour. Une réhabilitation serait toutefois nécessaire pour optimiser cet espace et améliorer son environnement.

La place Al Amal, qui est transformée chaque été en parking, fort utile, faut-il souligner, devrait servir comme plate-forme pour des animations en continu. Concerts, pièces de théâtre, cirque, capoiera, conteurs, arts de la rue… selon un calendrier préétabli. Il existe à Agadir beaucoup d’associations dynamiques qui pourraient être impliquées pour sortir la ville de son aphasie et lui redonner vie.

La plage, le sable et le soleil sont des atouts naturels vendeurs, certes mais ils doivent être accompagnés par une dynamique humaine pour les mettre en exergue et redonner une âme à la destination qui ne demande qu’à être réinventée. Et vite.

 

Advertisements

Publié 15 avril 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Animation, Tourisme, Transports

%d blogueurs aiment cette page :