SPA & Bien-être : Faire d’Agadir une plateforme de rencontre

lematin.ma

SPA_Bien-etre_Agadir_G2

La ville d’Agadir s’apprête à accueillir, du 23 au 25 avril, la 2e édition du Salon international du SPA et bien-être avec la participation de plusieurs exposants et experts venus du Maroc et de l’étranger, apprend-on auprès des organisateurs.

«L’objectif du Salon est de contribuer à faire du Maroc une destination internationale du tourisme médical et de bien-être, en faisant d’Agadir une plateforme de rencontre pour les experts et les professionnels du secteur», précise Khalil Daffar, commissaire du Salon dans une déclaration à la MAP.

Au programme de ce Salon figurent des ateliers pratiques, des démonstrations, des conférences et des rencontres avec les exposants afin de découvrir les dernières tendances et innovations du secteur du Spa et du bien-être, mais également du tourisme médical.

Parmi les nouveautés de cette 2e édition, il y a la présentation par l’Institut marocain de normalisation (Inamor) de la nouvelle norme concernant le domaine du SPA «afin de limiter l’emploi abusif du terme par certains établissements et fournir les exigences sur la conception et le fonctionnement, les soins et produits proposés, ainsi que sur les compétences du personnel».

La technique des praticiens marocains du SPA sera mise à l’honneur par le «Concours des meilleures mains du Maroc», une compétition organisée en partenariat avec le «Label SPA du Maroc» et ouverte à tous les professionnelles du bien-être et de l’esthétique.

Le lauréat du 1er prix sera invité à prendre part aux phases finales du concours des «Meilleures mains de France» 2016 pour défendre les couleurs du Maroc.

Une conférence sur le «Tourisme médical» viendra étoffer le programme de cette 2e édition en vue de mettre en avant un produit touristique permettant d’augmenter davantage les recettes touristiques et la pénétration des marchés haut de gamme.

Conçue comme une vitrine de la région à l’international, ce Salon se veut, selon ses initiateurs, un espace de rencontre des acteurs du secteur du bien-être dédié à développer et à structurer les segments qui y sont liés, l’objectif étant à terme de mettre en place un Maroc Cluster tourisme et bien-être, surtout que le secteur de la beauté connaît une croissance régulière à deux chiffres depuis une dizaine d’années.

Cette manifestation promet de réunir, trois jours durant, managers, hôteliers et professionnels du secteur avec divers exposants et opérateurs dans le cadre de tables rondes et de séminaires destinés à jeter la lumière sur les nouvelles tendances du tourisme de SPA et bien-être et les technologies mises au point pour répondre aux nouveaux enjeux.

«L’importance de cette niche s’explique par le fait que le tourisme de bien-être représente déjà un marché de près de 500 milliards de dollars, soit 14% du marché du tourisme global», a expliqué Khalil Daffar, faisant observer que ce marché atteindra 678,5 milliards de dollars en 2017 avec une croissance d’environ 10% par an, un taux de près de 60% supérieur à celui du tourisme global.

Niche à la confluence du tourisme de santé et du tourisme médical, ce secteur revêt une importance particulière pour Agadir et sa région au vu de l’évolution du marché mondial des cosmétiques bio qui atteindra 13,2 milliards de dollars en 2018, a-t-il noté, relevant que les produits de soins de la peau représentaient plus de 32% en termes de chiffres d’affaires tous segments confondus en 2011.

Advertisements

Publié 15 avril 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Salons, Santé

%d blogueurs aiment cette page :