Hakanaï un spectacle à la frontière des arts numériques, plastiques et chorégraphiques hier soir à l’Institut français d’Agadir

Hier soir, à l’Institut Français d’Agadir, un spectacle magique : Hakanai, une représentation qui illustre avec bonheur la Danse et la maîtrise des Arts Numériques.

A l’origine de ce spectacle, Adrien Mondot :

Adrien Mondot

Adrien Mondot

Informaticien de formation, il est aussi jongleur et danseur. Après avoir passé trois années à l’Institut national de recherche en informatique et en automatique (INRIA de Grenoble), en tant qu’étudiant chercheur, il crée sa compagnie, la Cie Adrien M en 2004 pour présenter à « Jeunes Talents Cirque » (JTC) son premier projet, Convergence 1.0, spectacle mêlant le jonglage et l’informatique. Il développe dans ce but son logiciel e-Motion, outil de création numérique, dédié à l’écriture du mouvement. Lauréat des JTC en septembre 2004, il est ensuite accueilli en résidence au Manège de Reims, scène nationale, pour trois ans. Il y finalise Convergence 1.0, dont la création a lieu en octobre 2005, qui reçoit un bon accueil critique et y crée reTime, et Kronoskop.

De janvier 2009 à décembre 2011, il est artiste associé à l’Hexagone, scène nationale de Meylan (Isère). La compagnie remporte le Grand Prix du jury lors de la compétition internationale Danse et nouvelles technologies organisée par le festival Bains numériques à Enghien-les-Bains en juin 2009 avec le projet Cinématique, dont la création suit, à l’Hexagone, en janvier 2010.

Il collabore avec de nombreux artistes chorégraphes, danseurs, ou musiciens (Stéphanie Aubin, pour Légendes en 2007, Wajdi Mouawad, pour Ciels en 2009, Pierre Guillois, pour Grand Fracas issu de Rien, auThéâtre du Peuple de Bussang, en juillet 2011).

Il s’associe en 2011 à Claire Bardainne (artiste plasticienne, graphiste et scénographe)

, la compagnie devenant Cie Adrien M / Claire B. De cette collaboration sont issus l’exposition XYZT, les paysages abstraits, et le spectacle Un Point c’est Tout, créé à l’Hexagone de Meylan en décembre 2011. (Source Wikipedia)

Pour l’interprétation : Akiko Kajihara danseuse

Akiko-Kajihara

 

Akiko Kajihara, est une danseuse d’origine japonaise. Depuis qu’elle est arrivée en France en 1996, elle a collaboré entre autres avec la Cie Pascoli, la Cie Epiderme / Nicolas Hubert, la Cie Illico / Thomas Lebrun, la Cie Christiane Blaise… Elle continue à participer à différents projets au Japon avec la Cie Danse Théâtre LUDENS. Elle s’engage depuis octobre 2012 pour la création Hakanaï.

.

.

.

.

.

.

L’assistance était nombreuse sur les gradins du théâtre de verdure de l’institut français :

IMG_8404

Akiko Kajihara Juste après cette superbe représentation :IMG_8408

Quelques photos de ce spectacle féerique :IMG 8403

HAKANAI Compagnie AMCB Danseuse AKIKO KAJIHARA THEATRE DE ROANNE MARS 2014

« Par la rencontre du geste et de l’image se contaminent deux mondes, faisant naître un troisième espace inattendu, situé à la frange de l’imaginaire et du réel, lieu de nouveaux possibles et détenteur d’une forte charge onirique symbolique », commente  Adrien Mondot.

 

hakanai2

hakanai4

hakanai5

 

et, à la fin, les spectateurs qui le souhaitaient ont pu tester l’interactivité utilisée pour les effets :

IMG_8405

Une vidéo de ce magnifique spectacle (mais avec une autre interprète) :

 

 

Merci encore à Pascal Hajaali et à l’Institut Français d’Agadir pour la programmation d’un spectacle d’une telle qualité : on ne s’en lasse pas !

Publicités

Publié 22 avril 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Animation, Art, Danse, Evènements, Spectacle

%d blogueurs aiment cette page :