La Cigogne Volubile 2015

if-maroc.org

Le printemps des livres jeunesse au Maroc

photo_1978_2_1428924670_552ba8fe069d8

Dédiée aux jeunes lecteurs de 4 à 12 ans, La Cigogne volubile a pour objectif cette année de sensibiliser le jeune public aux questions d’écocitoyenneté et de biodiversité. Parce que la littérature jeunesse aide les plus jeunes à grandir et à construire leur regard sur le monde, parce qu’elle enchante leur univers et pose des questions sérieuses, petits et grands sont conviés à ouvrir grand leurs yeux et leurs oreilles et à participer aux nombreuses activités.

HALIMA HAMDANE est née au Maroc où elle fait des études de lettres et enseigne le français au collège puis au lycée. En 1986, elle s’installe en France. Sa rencontre avec le conteur Henri Gougaud va la réconcilier à la fois avec le conte et sa langue maternelle. Elle raconte en arabe et en français, puise dans la littérature orale marocaine la majorité des histoires qu’elle partage.

BRUNO PILORGET. Après les Beaux-Arts de Lorient, il se lance en auto-didacte dans l’illustration. Il débute chez Gallimard en 1981, illustre plus d’une centaine de romans, contes et albums chez différents éditeurs, des incontournables comme Le vieil homme et la mer ou l’Odyssée, albums pour tout-petits ou encore ouvrages de science-fiction. Il met les mots en image en utilisant des tons très colorés.

RUDY MARTEL. Après des études de gestion du patrimoine culturel, il change de carrière pour devenir journaliste à la radio. Son expérience radiophonique dure quatre ans et il rejoint ensuite Benjamins Médias. Fondée en 1987 par des professionnels de la culture, cette maison d’édition crée et diffuse des livres sonores pour enfants.

SOPHIE RUHAUD. Vit du côté de Guérande où elle est professeur de français, chroniqueuse de bouquins avec le site “Callioprofs” et écrivain. Elle est l’auteure de plusieurs romans comme La Saveur des figues, 14-14 ou encore Fortune Cookies, Féelure et Le Manoirenfolie. Elle est co-directrice du Guide des éditeurs de l’imaginaire, à destination des jeunes auteurs. Silène écrit également sous les noms de Silène Edgar et de George Silène.

Du jeudi 14 au samedi 16 mai à l’Institut français
Entrée libre

Publicités

Publié 25 avril 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Littérature

%d blogueurs aiment cette page :