Agadir : Universiapolis encourage l’esprit entrepreneurial

par Fatiha Nakhli – leconomiste.com – 29/04/2015

  • 35 nouveaux projets de création d’entreprises
  • Evaluation par un jury composé de professionnels
Véritable rush pour cette 2e édition, au cours de laquelle pas moins de 35 projets de création ont été présentés

Véritable rush pour cette 2e édition, au cours de laquelle pas moins de 35 projets de création ont été présentés

Fidèle à sa mission, la Faculté des Sciences de gestion, Universiapolis Agadir, continue de favoriser l’esprit entrepreneurial chez les étudiants. C’est ainsi que, pour la 2e année consécutive, se tient un Salon pour «Favoriser l’initiative par la création d’activité» (Ficra). Cette approche entrepreneuriale vise particulièrement les étudiants de 3ème année qui sont appelés à compléter leur formation du premier cycle par la réalisation d’un projet de fin d’études. En fait, ledit projet consiste en une étude de faisabilité pour la création d’une entreprise. Et ce sont ainsi les travaux des lauréats qui sont présentés lors de Ficra Expo 2015, qui s’est tenue la semaine dernière durant deux jours. Bien sûr, plusieurs points importants sont pris en compte. Notamment, le plan marketing, le plan juridique, le plan ressources humaines, le plan production et le plan financier. Pour ce faire, les étudiants sont encadrés dans les différentes phases de la création par des professeurs spécialisés et par  des professionnels. Les études ayant prouvé que les jeunes qui développent des compétences entrepreneuriales sont plus susceptibles que les autres de trouver plus facilement  un emploi et de progresser rapidement dans leur carrière professionnelle. Il faut noter que l’exercice a un double objectif. En premier lieu, il permet aux étudiants de valider l’enseignement et l’apprentissage acquis durant les trois années d’études. Ensuite, c’est pour eux l’occasion de créer effectivement leur propre entreprise à partir de l’étude de faisabilité réalisée. Pour précision, les secteurs représentés cette année sont le tourisme, la restauration, l’agroalimentaire, l’élevage, la formation, les services, le commerce, la beauté et les loisirs. Soit, pas moins de 35 projets de création d’entreprises dont le point commun est l’innovation. Afin de mieux mettre en situation les étudiants, les travaux sont soumis pour évaluation à un jury composé de banquiers, d’investisseurs potentiels, de professeurs et de professionnels. Les travaux sont de même redimensionnés selon la réalité du marché. «Chaque année 10% à 15% de ces projets novateurs voient le jour et bénéficient d’un suivi offert par la pépinière d’entreprises de l’Université Internationale d’Agadir durant leurs 2 premières années», explique le Professeur Jamal El Achmit. Et, depuis 25 ans qu’Universiapolis encourage l’esprit entrepreneurial, l’établissement s’est constitué une banque de plus de 800 études de faisabilité touchant différents secteurs économiques.
Pour rappel, Salon Ficra Expo, est un projet pilote, qui rentre dans le cadre du programme PNB-NAPEO (Partners for a new beginning- North Africa partners for Economic opportunities). C’est un programme US-Maghreb dans le domaine de l’entrepreneuriat et dont la composante principale est l’éducation entrepreneuriale. Il est actuellement expérimenté au Maroc et en Tunisie avec l’appui de partenaires américains,  tels qu’Intel Corporation, précisent les organisateurs.

Publicités

Publié 30 avril 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Université

%d blogueurs aiment cette page :