Archives de 2 mai 2015

A travers les médias étrangers et les agences, l’ONMT met le paquet

A travers notamment des émissions télévisées à fortes retombées médiatiques dans le monde, l’ONMT veut continuer à booster la destination Maroc.

maruecos_1

Le calendrier des actions programmées par l’ONMT pour les deux prochains mois est bouclé. De nombreuses opérations sont prévues par l’ONMT (Office National Marocain du Tourisme) pour faire de la destination Maroc une référence en termes de tourisme, annonce l’office dans un communiqué parvenu ce jeudi à H24info. Que ce soit en Allemagne, en France, au Royaume­ Uni, en Italie ou dans les nombreux marchés prioritaires, tous les efforts se concentrent sur un même objectif: augmenter les flux de touristes en renforçant la notoriété du Maroc. Au total, ce ne sont pas moins de 400 agences de voyage et tour­opérateurs originaires d’Espagne, de France, d’Allemagne, de Belgique, du Brésil, de Suisse, d’Europe de l’est, du Moyen­Orient, de Scandinavie, d’Italie et de Russie qui se rendront dans différentes villes et régions du Maroc telles que Ouarzazate, le nord, Marrakech, Essaouira et Agadir. Ces actions ont chacune une thématique particulière et visent à mettre en avant des atouts spécifiques comme ’organisation de congrès, le golf, le tourisme balnéaire, culturel et de loisirs. Une opération d’envergure est par ailleurs prévue en octobre prochain à Marrakech et Agadir en faveur d’une centaine d’agents de voyage belges du groupe Thomas Cook pour stimuler la commercialisation de la destination via cet important réseau de distribution. 23 voyages de presse sont également programmés en faveur de 140 journalistes de France, d’Espagne, d’Italie et du Royaume­Uni. Ils se rendront notamment à Agadir, Tanger, Tétouan, Chefchaouen, Marrakech, Fès, Rabat, Essaouira et Ouarzazate.

Ces séjours permettront de générer de fortes retombées médiatiques via le tournage d’émissions télévisées à forte audience comme Alle Falde del Kilimandjiaro diffusée sur la Raï3 en Italie qui compte 3 millions de téléspectateurs, des reportages photos et des dossiers consacrés aux nombreux atouts touristiques du Maroc. Toutes ces actions seront appuyées par des campagnes de communication lancées sur l’ensemble de ces marchés et via plusieurs canaux (affichage urbain, habillage des bus et taxis, diffusion du spot publicitaire «Maroc» dans les salles de cinéma et sur les chaînes télévisées, etc.). Le timing de ces vagues de communication a été pensé de telle sorte qu’il suscite l’envie de venir au Maroc à l’occasion des prochaines vacances scolaires des marchés concernés.

Publicités

Publié 2 mai 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Tourisme

Miss France 2015 lance XL Airways à Lille

par François Duclos – air-journal.fr – 30/4/2015

La compagnie aérienne XL Airways France a célébré hier le lancement de ses vols moyen-courrier au départ de l’aéroport de Lille, conviant Miss France 2015 Camille Cerf à saluer les passagers en partance pour Rhodes.Presse-papiers-1

Les passagers du premier vol de la compagnie française entre l’aéroport de Lille-Lesquin et Rhodes ont été accueillis le 28 avril 2015 par Miss France 2015, « reine de beauté qui revendique son attachement au Nord-Pas de Calais ». Partenaire pour la troisième fois du concours de beauté, XL Airways tenait ainsi à fêter le lancement de ses activités dans l’aéroport du Nord, où elle a basé depuis vendredi dernier un Boeing 737-800 de 189 sièges. Il sera utilisé pour desservir jusqu’à 17 destinations du bassin méditerranéen : Agadir (Maroc), Ajaccio (Corse), Bodrum (Turquie), Catane (Sicile), Corfou (Grèce), Djerba (Tunisie), Faro (Portugal), Fuerteventura (Espagne), Héraklion (Crète), Malaga (Espagne), Marrakech (Maroc), Monastir (Tunisie), Palerme (Sicile), Palma de Majorque (Espagne), Rhodes (Grèce), Split (Croatie), et Ténériffe (Canaries).

L’ensemble des opérations de XL Airways France à Lille représente d’avril à novembre une offre globale de 144.018 sièges, soit 381 rotations pour un total de 2 280 heures de vol. Très peu de concurrence sur les lignes proposées : HOP! Air France et Volotea desservent Ajaccio, et Jetairfly s’envole vers Agadir.

XL Airways France rappelle qu’en novembre dernier les 33 prétendantes au titre Miss France avaient embarqué sur son avion pour leur voyage de préparation en République Dominicaine. Présidée par Laurent Magnin, la compagnie emploie 606 collaborateurs et transporte chaque année plus d’un million de passagers. Basée à Paris-Charles de Gaulle, elle exploite une flotte constituée d’Airbus A330-200 et -300 ainsi que de 737-800, et dessert en long-courrier la République Dominicaine donc, les Antilles, les Etats-Unis, le Mexique et l’océan Indien, (également desservi depuis Marseille).

Publié 2 mai 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Tourisme, Transports

Rencontre des anciens de Gauguin et de l’Ecole Bosc (3ème journée)

Aujourd’hui, c’était un déjeuner les pieds dans l’eau, dans la vallée du Paradis.

Un cadre toujours aussi apprécié et un temps magnifique pour cette journée :

IMG_8825

IMG_8830

 

Climatisation assurée par le sol :

IMG_8811

Pédicure et soins des pieds gratuits sur place :

IMG_8810

 

C’était vraiment le paradis, retrouver des amis avec un bon repas et de bonnes blagues pour nous faire rire : que peut-on demander de mieux que ces bons moments ?

IMG_8812

IMG_8813

IMG_8814

IMG_8815

IMG_8816

IMG_8817

IMG_8820

IMG_8821

IMG_8822

IMG_8823

IMG_8824

IMG_8827

IMG_8831

IMG_8832

IMG_8833

 

Publié 2 mai 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Bons moments, Souvenir

FIDADOC : Aujourd’hui la priorité est de pérenniser notre action

Par Siham Jadraoui – aujourdhui.ma – 2/5/2015

timthumb

ALM : La 7ème édition du FIDADOC se déroulera du 4 au 9 mai, quels sont les temps forts de cette édition?

Hicham Falah : Notre manifestation présentera en exclusivité marocaine et souvent continentale des œuvres des grands documentaristes de demain. Le festival accélère son internationalisation avec l’accueil de nombreuses délégations professionnelles européennes, méditerranéennes, maghrébines, mais aussi son ancrage local en irriguant tous les quartiers de la commune d’Agadir.

Quelle est l’ambition du Festival ?

Maintenir l’exigence artistique de notre programmation, tout en élargissant le public et l’assise du cinéma documentaire au Maroc, sur le grand écran comme à la télévision, dans les établissements de formation au cinéma et au sein du tissu de producteurs nationaux. Préserver un état d’esprit unique qui mélange ouverture sur le monde et proximité. Un festival est un outil d’animation culturelle, mais aussi de démocratisation sociale et, dans notre cas, il œuvre à structurer une filière professionnelle dans notre pays.

Quelles sont les principales thématiques abordées par les films projetés ?

De nombreux films sélectionnés cette année donnent la parole aux peuples, aux sans-voix, aux sans-droits, à ceux qui vivent dans la marge ou dont l’histoire est oubliée, occultée. Beaucoup de ces films s’attachent à suivre un apprentissage (en particulier celui de la démocratie) et à la transmission entre les générations dans un moment historique où les valeurs et les repères ont tendance à s’effacer, se fondre. Cela a toujours été un des rôles fondamentaux du cinéma documentaire que d’enregistrer ces moments de transformations sociales, en particulier sur des territoires très exposés comme la Palestine, aujourd’hui l’Egypte ou la Tunisie. De nombreux films de la sélection nous font découvrir le continent africain sur des chemins de traverse.

Pouvez-vous nous dresser un diagnostic du film documentaire au Maroc ?

Nous sommes véritablement à un tournant. Après une longue période où les rares documentaristes marocains se sont sentis très seuls, on assiste à une renaissance du genre au niveau artistique comme économique avec l’engagement courageux de TV2M et de plus en plus de producteurs. Dans tous les grands pays de cinéma, l’écriture cinématographique est régulièrement régénérée par le documentaire, l’ambition du Fidadoc est d’initier et accompagner ce processus dans notre pays. Nous croyons à l’émulation, à la coopération avec nos voisins maghrébins, subsahariens et méditerranéens afin de répondre à la demande du public et aux professionnels de notre pays.

Le Fidadoc fête sa 7ème année d’existence, quel bilan faites-vous de ce festival ?

Malgré la reconnaissance de notre qualité artistique et de notre utilité sociale par le public, les professionnels, la presse comme nos partenaires, l’organisation de cette 7ème édition sera comme les précédentes, un miracle… Comme beaucoup de très beaux films avec peu de moyens. Aujourd’hui, la priorité est de trouver les moyens humains et matériels de pérenniser et structurer notre action car l’organisation du Fidadoc n’est pas un but en soi, mais la vitrine du travail que nous réalisons toute l’année en faveur du développement du cinéma documentaire, sa diffusion comme sa production.

Publié 2 mai 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Animation, Cinéma, Festival

Voile/Agadir, du 1er au 3 mai 2015 : régate « Optmist »

Saïd B. Cherki – lopinion.ma – 1/5/2015

optimists

 

Après la fête de la grosse balle orange, et ce, à l’occasion de la phase finale de la 42ème édition de la Coupe du Trône, la ville d’Agadir s’apprête à accueillir sur sa baie, une autre fête, celle de la régate statutaire dans la série (Optimist). Une compétition qui rentre dans le cadre de la préparation du team national pour le prochain championnat d’Afrique, prévu au mois de novembre prochain à Agadir. Du 1er au 3 mai 2015, la compétition va regrouper sur le plan d’eau de la baie d’Agadir les jeunes régatiers âgés entre 9 et 14 ans, venants des différents clubs du royaume, pour trois jours de compétition sur ces petits bateaux « Optimsit » entre ciel et mer qui permet de s’initier au plaisir des régates.
Les organisateurs annoncent une météo favorable à l’exploit sportif avec beaucoup de vent. L’entrée est libre ! Jeunes Gadiris et autres, venez découvrir cette compétition de la Fédération Royale Marocaine de la Voile, et encourager les jeunes régatiers au club nautique d’Agadir, et ceux qui le souhaitent, la régate est visible des bords de la route côtière de la ville.
Le seul bémol, et qui risque de tenir la compétition, l’absence de certains clubs, dont les responsables cherchent à faire chavirer le bateau fédéral, privant au passage les jeunes du club d’une compétition qui leur appartient.
Espérons que le bon sens l’emporte, et ce, pour le bien-être d’une discipline en quête d’une nouvelle dimension.

Publié 2 mai 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Animation, Sport, Voile

Trois compétitions au menu du marathon vert d’Agadir 2016

libe.ma – 2/5/2015

Une double victoire kényane à l’édition 2015

Une double victoire kényane à l’édition 2015

Les organisateurs du marathon vert international d’Agadir ont annoncé que l’édition 2016 sera marquée par trois compétitions avec la participation de stars sportives de divers pays, tout en oeuvrant à inscrire cette manifestation sur l’agenda des marathons internationaux.
A partir de l’année prochaine, cette manifestation comptera un marathon de 42 km, tout en préservant le semi-marathon (21 km) et la course sur 7 km au profit des amateurs marocains et étrangers, indique un communiqué des organisateurs.
Citant le directeur technique du marathon vert d’Agadir, Rachid Amezyane, le communiqué relève que toutes les conditions sont réunies pour la tenue, lors des prochaines éditions, d’une manifestation d’envergure internationale pouvant drainer des stars de la discipline, suite au succès de l’édition 2015 ayant enregistré le meilleur 2ème chrono mondial et le meilleur chrono national dans le semi-marathon, rapporte la MAP.
A compter de l’année prochaine, le marathon d’Agadir sera inscrit dans l’agenda des marathons internationaux, a précisé le même responsable, rappelant que l’édition 2015 s’est déroulée en présence de deux experts de l’Agence mondiale anti-dopage qui ont effectué des prélèvements sur les vainqueurs (hommes et femmes), « ce qui permettra de relever la cote de cette manifestation sur le plan international ».
L’édition 2015 du marathon d’Agadir, organisée dimanche dernier, a été remportée par l’athlète kenyan Emmanuel Olu Lailo (1h00 59 sec), suivi de l’Ethiopien Siraj Mouhajir (1h00 1 min et 11 sec) et du Kényan Kankuku Kipkoji (1h00 1 min et 23 sec).
Côté dames, la Kényane Violah Jebchumba est arrivée en tête (1h 10 min et 5 sec), suivie de la Marocaine Malika Assahsah (1h 11 min et 32 sec) et de la Kényane Liki Liavko en troisième position (1h 13 min et 38 sec).
Le communiqué fait état de la plantation de 2.500 arbres d’argan en application d’une des dispositions de la convention de partenariat avec la Commune urbaine d’Agadir stipulant la plantation d’un nombre d’arbres équivalant au nombre des participants au marathon d’Agadir « le premier du genre à l’échelle du continent africain ».

Publié 2 mai 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Animation, Environnement, Sport

%d blogueurs aiment cette page :