Merzouga – 2 –

Mardi matin, il fait très beau

IMG_8983

Nous insistons pour effectuer tôt la promenade en dromadaire assez longue que nous avions prévue.IMG_8984

Un 4X4 vient nous chercher pour nous emmenerIMG_8990

IMG_8991

IMG_8993

Aie ! après quelques kilomètres : panne ! heureusement le pilote connaît bien sa machine et en 2 minutes, le problème est réglé.IMG_8994

IMG_8995

IMG_8997

On se promène quelques minutes pendant la préparation de nos montures.

C’est désert ici !IMG_8999

IMG_9000

IMG_9001

IMG_9002

Non, Nicole, pas aujourd’hui, il fait trop chaud !IMG_9004

Là, c’est plus de circonstance et on ne regrettera pas d’avoir mis un chèche, la suite le prouvera !IMG_9005

IMG_9006

C’est parti !IMG_9008

IMG_9009

IMG_9012

IMG_9013

IMG_9014

Magnifique !IMG_9015

IMG_9016

IMG_9017

IMG_9018

IMG_9019

IMG_9022

IMG_9023

IMG_9025

IMG_9028

Retour en terre habitée :IMG_9031

IMG_9032

IMG_9033

IMG_9035

IMG_9036

Au bout de quelques minutes, un terrible vent de sable se lève : on n’y voit pas à 20 m !IMG_9040

IMG_9043

IMG_9045

Après avoir mangé, nous attendons un autre 4X4 pour effectuer le tour de l’erg Chebbi.

Une longue promenade pendant laquelle nous avons pu constater les difficultés qu’endurent les nomades qui vivent là-bas !IMG_9046

IMG_9048

IMG_9049

IMG_9050

IMG_9052

Arrivée à proximité de l’Auberge Yasmina,IMG_9053

Là, surprise : un grand lac en plein désert : Non, ce n’est pas un mirage ! C’est le lac Yasmina, un grand lac naturel alimenté par les eaux de pluie et des oueds qui convergent vers luiIMG_9054

IMG_9055

IMG_9056

IMG_9057

IMG_9058

IMG_9059

Arrivée à Tissadmine : c’est de là que viennent beaucoup des objets de décoration, salle de bains… dans lesquels on trouve ammonites, trilobites et belemnites.IMG_9063

IMG_9064

IMG_9065

IMG_9066

La visite continue, toujours dans la tempête de sableIMG_9068

Malgré les apparences, il y a beaucoup d’eau dans la région : il suffit de creuser 3 ou 4 m pour en trouver et de nombreux abreuvoirs sont disponibles pour le bétail :IMG_9070

IMG_9071

IMG_9072

IMG_9073

Quelques khaïmas sont dispersées ça et là :IMG_9076

et toujours prêtes à vous accueillir pour un thé.IMG_9079

Nicole s’est fait une copine :
IMG_9083Cette jeune femme nomade vit toute seule dans sa khaïma depuis que son mari est parti avec une autre. Elle assume seule tous les travaux habituels plus le gardiennage des bêtes…

IMG_9085

Direction la montagne…IMG_9089

IMG_9090

Nous arrivons à Mifis où nous découvrons des mines de barytine en exploitation (la barytine contient de la baryte, et du plomb…)IMG_9091

IMG_9092

IMG_9094

IMG_9095

IMG_9096

IMG_9097

L’ancienne ville de Mifis, aujourd’hui abandonnée, avec son souk :
IMG_9102

IMG_9103

IMG_9108

Là, sur la hauteur, il est difficile de tenir debout tant le vent souffle fort :IMG_9110

IMG_9115

Le nouveau village de Mifis est occupé par des Gnaouas, descendants d’anciens esclaves noirs d’origine subsaharienne qui ont conservé leurs coutumes, leurs chants qu’on m’a dit être plus traditionnels que chez les Gnaouas d’Essaouira.IMG_9116

Un bon petit moment avec eux pour les écouter et oublier le vent qui souffle dehors.IMG_9118

IMG_9119

IMG_9120

IMG_9121

IMG_9122

IMG_9123

IMG_9126

IMG_9127

IMG_9130

IMG_9131

et nous repartons pour trouver à quelques kilomètres de là un autre lac, encore plus grand que le lac d’Yasmina vu en début d’après-midi :IMG_9134

au moins 5 kilomètres de long ! Surprenant et inattendu ici !IMG_9135

IMG_9136

IMG_9138

 

A suivre …

Photos M. Terrier

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :