Agadir : La 1ère phase de Taghazout Bay quasi achevée

aujourdhui.ma – 14/05/2015

La station touristique Taghazout Bay offrira au cours des 5 prochaines années 12.376 lits supplémentaires, 300.000 touristes de plus, ainsi que 1,5 millions de nuitées

Taghazout

Les travaux de la station touristique de Taghazout vont bon train. La quasi-totalité des composantes de la première phase de ce projet a été achevée, a indiqué, mercredi 13 mai 2015 à Rabat, le ministre du tourisme Lahcen Haddad, lors d’une conférence de presse consacrée à
la présentation de l’état d’avancement du projet.

«Grâce à l’intégration des produits haut de gamme et d’animation, notamment des hôtels de luxe, une Médina et un village de surf, cette nouvelle structure touristique d’envergure donnera un positionnement de haute qualité à la destination Agadir et au territoire Souss Sahara Atlantic», a souligné le ministre.

Cette station balnéaire nouvelle génération respecte également les normes écologiques et du développement durable. Dans ce sens, un programme de mise à niveau au profit des populations locales des villages voisins de Taghazout et Tamraght a été mis en place, et ce, à travers la réalisation d’équipements publics et d’activités génératrices de revenus et d’emplois.

La station Taghazout est aussi la première à être labellisée HQE (Haute qualité environnementale). Ainsi ont été pris en compte l’adoption d’un coefficient d’occupation au sol de 10%, la mise en place de mesures d’efficacité énergétique et de gestion de l’eau, une station d’épuration, et la préservation de l’arganier.
A noter que la station touristique Taghazout Bay offrira au cours des 5 prochaines années 12.376 lits supplémentaires, 300.000 touristes de plus, ainsi que 1,5 millions de nuitées.

Pour rappel, Taghazout Bay s’étale sur une superficie globale de 615 hectares avec 90 % d’espace vert et nécessitera près de 10 milliards de dirhams (MMDH) d’investissement.

Remarques personnelles :

Préservation de l’arganeraie : je ne voudrais pas faire le décompte des arganiers qui ont été sacrifiés pour ce projet : depuis Tamraght jusqu’à Taghazout sur une largeur qui va du bord de mer aux piémonts et, en plus tous ceux qui se trouvaient à l’emplacement des golfs : un désastre colossal !

La station Taghazout offrira 300.000 touristes de plus !
Il ne faudrait pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué !
Ce n’est pas en multipliant les dessertes aériennes vers Casablanca et Marrakech pour se plier aux lobbies si puissants pour ces villes, que la ville d’Agadir et sa région pourront être bénéficiaires et attirer autant de monde !

Advertisements

Publié 16 mai 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Tourisme

%d blogueurs aiment cette page :