Agadir : Le ministère de la Fonction publique dévoile son plan d’action 2015-2016

par Abdelfattah Aberbri – lematin.ma – 18/05/2015

Le siège de la wilaya de la région Souss-Massa-Draâ a abrité, le 13 mai, les travaux de la septième étape du symposium national, organisée par le ministère de la Fonction publique, en collaboration avec le ministère de l’Intérieur.

Mohamed Yazid Zellou, wali de la région Souss-Massa-Draâ, s'exprimant lors de la rencontre. Ph. Aberbri

Mohamed Yazid Zellou, wali de la région Souss-Massa-Draâ, s’exprimant lors de la rencontre. Ph. Aberbri

Organisés autour de la modernisation de l’administration, les travaux de cette rencontre, dédiée aux régions Souss-Massa-Draâ et Guelmim-Smara, ont été présidés par Mohamed Moubdii, ministre délégué auprès du Chef du gouvernement, chargé de la Fonction publique et de la modernisation de l’administration, en présence de Mohamed Yazid Zellou, wali de la région Souss-Massa-Draâ, gouverneur de la préfecture d’Agadir Idaoutanane. À cette occasion, Mohamed Moubdii a dévoilé les modalités de mise en œuvre du plan d’action du ministère de tutelle, au titre des années 2015 et 2016, qui s’avère ample et ambitieux.

Ce plan d’action s’articule autour de trois axes prépondérants, dont la valorisation du capital humain, à travers la refonte du statut général de la fonction publique, la réforme des systèmes de retraites, notamment les pensions civiles des fonctionnaires de l’État et ceux des collectivités locales, la lutte contre l’absentéisme au sein de la fonction publique, la promotion de la mobilité des fonctionnaires et le recrutement dans un cadre contractuel dans les administrations publiques. Le plan d’action s’intéresse aussi à l’approche genre et la parité dans la fonction publique, à la consolidation de la prévoyance sociale des fonctionnaires, au soutien de la formation et de la formation continue, à l’organisation des affaires sociales, à l’évaluation et la refonte de la nomination aux hautes fonctions et à la gestion moderne des ressources humaines.
Le second axe concerne une multitude de projets. Il s’agit de l’amélioration de l’accueil, de l’orientation et du traitement des plaintes, qui consiste en l’élaboration d’un cadre référentiel permettant l’optimisation de la qualité d’accueil, l’adoption d’un modèle pilote d’accueil et sa généralisation sur 200 unités administratives, l’élaboration et l’adoption du projet de décret relatif au traitement des plaintes…

Il s’agit aussi de l’assouplissement des procédures administratives et de développement de l’administration électronique et de la création des espaces de proximité des services publics. Le troisième axe se penche sur l’élaboration et l’adoption de la stratégie nationale de lutte contre la corruption et la mise en place des programmes nécessaires à sa réalisation, la déconcentration administrative, qui consiste en la conception d’une stratégie globale pour une administration déconcentrée, accompagnant la mise en œuvre du chantier de la régionalisation avancée et en l’élaboration du pacte national de déconcentration administrative. Dans ce même axe relatif à la gouvernance et à l’organisation sont inscrits la modification et l’achèvement du projet de loi relative au droit d’accès à l’information
et l’élaboration et la mise en œuvre dudit pacte du service public.

Advertisements

Publié 20 mai 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir

%d blogueurs aiment cette page :