La distribution de vélos à Chtouka Ait Baha

La distribution de vélos à Chtouka Ait Baha

Le dimanche 18 mai dernier, le bonheur avait rendez-vous avec quelque 70 écolières et écoliers, étudiantes et étudiants de Chtouka Ait Baha, un village de 800 habitants de l’arrière-pays d’Agadir, au Maroc. Le bonheur de ne plus marcher durant plus de deux heures pour se rendre quotidiennement à l’école. Une septantaine de vélos venait d’être mise à leur disposition jusqu’à la fin de leurs études, par le Rotary de Virton. L’aboutissement de leur «Opération vélo pour l’école» rondement menée qui en quelques mois avait récolté par moins de 200 vélos. Tous en ordre de marche, installés dans un conteneur, ils étaient réceptionnés le 16 mai par les mêmes Rotariens virtonnais en compagnie de leurs confrères d’Agadir.

Rétroactes sur un usage durable de vélo

C’est dans le courant de 2013, lors d’un déplacement au Maroc que des Rotariens virtonnais ont rencontré leurs collègues d’Agadir. Un déplacement, des vacances aussi facilitées par leur ancien président Abdel Saadallah de Sainte-marie-sur-Semois. De quoi pour ce dernier mettre en exergue la difficulté pour les écoliers et étudiants des campagnes de suivre facilement un cursus scolaire. Pas facile en effet d’assurer quotidiennement un déplacement de 10 km voire plus pour se rendre en classe. Et autant pour le retour. Bref dès leur retour en Gaume, les Rotariens mettaient au point l’opération de récolte de vélo en Gaume. Une récolte auprès de privés, mais aussi avec l’aide des communes et de zones de police. C’est ainsi que 200 vélos sont récoltés, vérifiés voire réparés. Et envoyés par bateau au Maroc. Précisions des Rotariens. «Pour garantir un usage pérenne des vélos, ils deviendront la propriété des écoles. Les parents s’engagent à leur remettre les vélos en cas d’arrêt de la scolarité. Les écoles pourront en faire bénéficier d’autres élèves durant de longues années».

Opération «Vélos pour l’école» réussie

Donc le 16 mai, les vélos étaient réceptionnés à Agadir. En parfaite symbiose avec le Rotary-club d’Agadir «Vallée de Souss» la distribution pouvait débuter. Elle s’est faite en deux phases. En présence des autorités locales, il y eut d’abord eu l’arrivée des vélos, le 17 mai au pôle socio-médico-sportif Attakafoul de la ville d’Ait Melloul près d’Agadir.

Le lendemain la délégation rotarienne des 2 clubs organisait la première des trois distributions sur le terrain dans le village de 800 habitants de Chtouka Ait Baha où elle était accueillie par des chants et danses folkloriques.

Et alors que deux autres distributions se poursuivaient, la démarche prenait une dimension nationale.

Vedettes du petit écran marocain, Aziz Saadallah et Khadija Assad, frère et belle-sœur d’Abdel, l’ancien président du Rotary virtonnais la relataient à la télévision.